3 juin 2008

L’actualité syndicale

Appel du SNES à refuser collectivement les heures sup

Appel du SNES à refuser collectivement les heures sup

Englué dans sa logique le gouvernement refuse le collectif budgétaire indispensable pour une rentrée 2008 sans dégradation.

Refuser les HS, C’est le moyen de bloquer le système.

Tout l’équilibre de la suppression des postes dans le second degré repose sur la transformation des heures-postes en heures-sup avant de diminuer l’offre de formation avec la réforme des lycées.

En refusant d’accepter les HS on refuse la dégradation annoncée, on exprime la solidarité avec les collègues touchés par une MCS ou un CSD, on bloque la politique de ce gouvernement qui entend détruire les services publics au nom du développement marchand de l’éducation.

Partout, à l’occasion des conseils d’enseignement, exprimons ce refus des HS au delà de l’heure imposable.

Avec ce refus collectif dans chaque établissement, démontrons que la rentrée 2008 n’est pas faisable ! Que les rentrées suivantes sont impossibles si le gouvernement s’entête !

Chaque collègue dispose d’un grain de sable pour bloquer la machine infernale.