14 juin 2014

Catégories

Aprés la CAPA , bilan de la Hors classe des certifiés 2014

Bilan de la Hors classe des certifiés 2014

1) La satisfaction de voir notre dispositif mis en place.

La proposition portée par le SNES pour compenser les retards d’inspection a était mis en place pour la campagne d’avancement d’échelon cette année, elle est également reprise pour le passage à la Hors Classe.
On peut constater que plus de 750 personnes en bénéficient sur cette campagne Hors Classe certifiés 2014, soit environ 15% des promouvables.

Rappel :

L’ancien dispositif obtenu comme première étape par le SNES consistait à ajouter 1 point à la note pédagogique pour l’avancement d’échelon et l’accès à la hors classe dès lors que la note d’inspection datait de plus de 5 ans. Ce dispositif devenu insuffisant pour deux raisons :

le rajout d’un point était souvent insuffisant pour permettre aux collègues concernés de rester dans la même zone qu’auparavant

ce point était considéré comme un prêt et non comme un acquis par le corps d’inspection lors d’une inspection suivante.

Les IPR ayant rappelé leur volonté que la note d’inspection demeure la référence et que toute harmonisation pour retard d’inspection sous forme d’ajustement à la hausse soit considérée comme un prêt, les élus du SNES ont donc proposé et obtenu de l’administration une nouvelle procédure qui s’est appliquée dès cette année :

Chaque année scolaire, lors des opérations d’avancement d’échelon et d’accès à la hors classe, pour tout collègue dont la note d’inspection date de plus de 5 ans (et sauf avis contraire dûment formulé par l’inspection), on prête un nombre de point égal à la différence entre la note médiane (théorique) de l’échelon actuellement détenu et la note médiane (théorique) de l’échelon détenu au moment de la dernière inspection.

Echelon 1 à 4 567891011
Note médiane 39,5 40,5 41,5 42,5 43,5 45,5 47,5 49,5

Exemples :

1) un collègue inspecté il y a plus de 5 ans au 4e : 39,5 = 2 points

2) un collègue inspecté il y a plus de 5 ans au 8e : (47,5-43,5)= 4 points

2) Bilan en chiffre de la promotion

353 promotions pour 5259 promouvables (en 2013, 339 promotion pour 5029 promouvables)

les promus se répartissent comme suit :

205 au 11e échelon (58,07 % des promus), 142 au 10es échelon promus (40,23 %), 6 au 9e promus (1,7 %)

Pour rappel, en 2013 : 11e : 146 promus (43,07 %), 10e : 187 promus (55,16 %), 9e : 6 promus (1,77 %)

Cette inversion de la proportion 10e/11e d’une campagne à l’autre vient de l’augmentation du nombre de 11e parmi les promouvables. En effet depuis cette année, l’échelon pris en compte est celui obtenu en fin d’année scolaire en cours : au 31 aout 2014.

Avis CE et IPR : Il y a encore une amélioration sur le nombre de TF emis (on arrive au maximum de 20%) :

TF émis par les CE : 1057 (20,10 %) cette année, 982 (19,54 %) en 2013, 994 (19,98 %) en 2012

TF émis par les IPR : 1008 (19,17 %) cette année, 937 (18,64 %) en 2013, 924 (18,57 %) en 2012

Malgré ces évolutions, on constate que certains établissements sortent de la norme. Nous avons cité les établissements suivants :

Collège Alphonse Silve à Monteux : 3% de TF : 1 TF sur 32 promouvables, comme l’an passé : il y aurait pu en avoir 6 de plus.

Collège Matraja à Sausset les Pins : 12% sur 24 promouvables, comme l’an passé on reste loin des 20%

Collège Roger de Carcassone à Pélissane 9% : 2 TF pour 21 promouvables, alors qu’il y avait 6 TF l’an passé

Lycée de L’Arc à Orange : 13% TF sur 36 promouvables, 0 avis TF l’an passé.
Lycée Henry Fabre Carpentras : 7% : 2 TF pour 27 promouvables

De même, certaines disciplines nous semblent éloignée de la moyenne :

ESPAGNOL : 16,40% de TF : 11 TF supplémentaires auraient été possibles,

Lettres Modernes : 17,6% : 18 TF supplémentaires auraient été possibles,

Sciences Physiques : 13% : 28 TF supplémentaires auraient été possibles.
La réponse des IPR est que dans certaines de ces disciplines, les enseignants sont moins avancés dans la carrière que dans d’autres.

3) Les avancées en commission

Nos interventions ont permis, cette année encore, de faire entrer dans le tableau de promotion de nombreux collègues. Les critères retenus ont systématiquement été : l’avancée dans la carrière (3 ans d’ancienneté dans le 11e échelon, puis 11e échelon et ensuite les 10e les plus proches de la retraite)

Nous avons permis également le rétablissement des points de diplôme pour les personnels qui ont amené la preuve de l’avoir fourni dans les temps.

Des rehaussements de l’avis recteur pour des personnels victimes d’une baisse d’avis CE cette année, et pour lesquels des dysfonctionnements dans les établissements sont avérés.

Malgré des évolutions générales positives, au niveau du Bulletin Académique comme dans les pratiques de la grande majorité des CE et IPR, il perdure des baisses d’avis incompréhensibles d’une campagne à l’autre, non motivés, non signalés aux intéressés. C’est d’autant plus inacceptable en l’absence d’inspection, ou par la suppression d’un TF alors même que le cotât de 20% n’a pas été atteint dans la discipline ou l’établissement.

Ces éléments nous conduisent à redemander la mise en place d’un dispositif de contestation des avis comme il existe pour la notation administrative.

Adhésion en ligne : http://www.snes.edu/Telecharger-votre-Bulletin-d,21526.html