23 mars 2010

L’actualité syndicale

Après la grève du 23 Mars, poursuivre l’action

Un enseignant sur deux dans le second degré était en grève sur le plan national et dans notre académie.
La mobilisation s’installe dans la durée.
Après la grève du 12 Mars, les actions locales, les réunions avec les parents, les votes contre les DGH, les manifs de nuit, le carnaval revendicatif .... le SNES appelle à la poursuite de l’action sous toutes ses formes.

50 000 manifestants ont défilé dans les rues de Marseille, un manifestant sur quatre provenait du cortège de la FSU.
1500 personnes étaient rassemblés à Arles, 6000 à Avignon, 1200 à Digne, 800 à Gap ...

Après la belle mobilisation d’aujourd’hui, il est nécessaire de poursuivre nos mobilisations, sur l’ensemble de la plate-forme, en mettant l’accent sur les questions éducatives.

Localement, plusieurs actions sont prévues :

Mercredi 24 mars à 9 h à la Bourse du Travail de Marseille : réunion sur les enseignements technologiques dans le cadre de la journée nationale d’action sur la voie technologique.

Mercredi 24 mars entre midi et deux : rassemblement devant l’IA 13, Bd Nédelec, à l’occasion du CTPD qui arrêtera les suppressions de postes dans les collèges des Bouches du Rhône, à l’appel de l’intersyndicale et de la FCPE 13.

Jeudi 25 mars à partir de 8 h 30 : rassemblement devant le Rectorat à l’occasion du CTPA présidé par le recteur qui arrêtera l’organisation de la rentrée 2010 et les suppressions de postes.

Nous porterons à l’occasion de ces actions le plan d’urgence pour l’éducation dans l’académie.