CIO et CO-Psy :Dans l’oeil du cyclone !

Asphyxie du corps, négation de notre professionnalité de psychologue, fermetures et fusions de CIO, volonté d’imposer d’autres lieux de travail et d’autres tâches… C’est le choix d’une conception réductrice de l’orientation à l’école : information sur les métiers, adéquation formation-emploi, outil de gestion de l’emploi…Dans notre académie, le résultat de cette politique désastreuse se traduit par une forte précarisation des services et la diminution constante des budgets de fonctionnement des CIO.

Mais l’action unie de la profession a fait échouer en juin la tentative de fusion et de dilution des CIO de Marseille dan une structure multi services, la Cité des Métiers, préfiguration d’une politique à l’échelle régionale.

Le SNES-FSU défend le maintien de l’ensemble des CIO, constitutifs du service public de l’information et de l’orientation de l’Education Nationale, et combat les projets de « lieu et pratique professionnelle uniques », contenus dans les textes sur la labellisation, contraires aux missions des CIO, des CO-Psy et à leur statut.
Le SNES-FSU a imposé au Rectorat le respect du recrutement de Non Titulaires à BAC+5 avec un diplôme permettant de faire usage du titre de psychologue et la revalorisation de l’indice de leur traitement.

Au cours du CCREFP du 13 juillet, il a été acté que le Service Public d’Orientation en région PACA reposera sur la labellisation des organismes de services publics (CIO, Pôle-Emploi, Mission Locale) ce qui suppose l’élaboration d’un accord-cadre régional. Le pilotage se fera de manière collégiale. Ces avancées ont été obtenues grâce à l’action de la FSU et du SNES pour le maintien de tous les CIO, le respect du statut et des conditions de travail, et grâce au formidable mouvement de juin que nous avons su initier et soutenir.
Preuve que l’action paie ! Mais restons vigilants…et déterminés !

Michèle Larroquette