19 juin 2010

L’actualité syndicale

Déclaration du SNES et barres d’entrée dans chaque discipline

Déclaration liminaire du SNES lors de la FPMA du mardi 15 au jeudi 17 juin 2010

Après que l’Académie a perdu 10 % de ses emplois d’enseignants dans les collèges et les lycées, après que 200 postes ont été soustraits du mouvement pour être réservés aux lauréats des concours, contraints d’exercer à plein temps dès la rentrée, les élus SNES des personnels dénoncent la baisse drastique de la mobilité intra-académique des personnels.

A l’occasion de ce mouvement intra-académique, les conséquences de cette politique de suppressions de postes sont manifestes : 30 % de postes en moins offerts au mouvement, 30 % de participants au mouvement en moins, des taux de satisfaction en baisse, des mesures de carte scolaire nombreuses. Les collègues affectés découvriront prochainement qu’ils auront des compléments de service à effectuer dans d’autres établissements.

Les conséquences sont aussi néfastes pour les usagers : baisse de l’offre de formation, réduction du potentiel de remplacement, augmentation des effectifs des classes, comme l’annonce crûment le schéma d’emploi 2011-2013.
Pour mettre un terme à cette politique rétrograde pour le service public d’Education et pour les agents de la fonction publique, le SNES appelle à la grève le jeudi 24 juin, et le lundi 6 septembre, premier jour de classe dans les collèges et les lycées.

Le SNES exige le rétablissement d’une année complète de formation en alternance pour les lauréats des concours, avec un stage en responsabilité en établissement de 4/6 heures et une formation universitaire. Il demande également que les concours de recrutement soient placés à l’issue du Master et que l’élévation du niveau de recrutement entraîne une revalorisation pour l’ensemble des personnels.
Sur la question des retraites, le SNES demande le maintien de l’âge légal d’ouverture des droits à 60 ans et le retour à une retraite égale à 75 % du salaire moyen des 6 derniers mois après 37,5 années de cotisation.

Concernant ce mouvement, le SNES dénonce le manque de rigueur et de transparence dans la gestion des postes spécifiques (définition de la fiche de poste, identification d’un vivier de candidats, formulation des avis par les corps d’inspection et les chefs d’établissement, absence des inspecteurs au groupe de travail postes spécifiques).

Le SNES dénonce l’opacité dans l’utilisation des priorités médicales. Si nous nous félicitons du rétablissement d’un temps de discussion sur les dossiers médicaux à l’occasion du groupe de travail sur les barèmes, les élus du personnel ne pourront valablement exercer leur mandat de défense individuelle et collective des agents que lorsque les services de la médecine préventive seront invités, en tant qu’experts, dans les instances paritaires. Le SNES s’étonne de la multiplication des priorités médicales de 1 000 points attribués sur des vœux précis établissement sans que l’administration ne puisse justifier ces priorités au regard de la situation médicale de l’agent concerné et des équipements spécifiques des établissements concernés.
Concernant les opérations du mouvement, le SNES rappelle que les replis de carte scolaire doivent être effectués en priorité sur un établissement comparable à l’établissement perdu, si possible dans la même commune, ou sinon dans une des communes limitrophes, puis par extension de limitrophie progressive. Dans le cas d’une mesure de carte scolaire sur zone de remplacement, et en l’absence de repli possible sur une autre zone de remplacement, le SNES demande qu’un poste fixe soit attribué à l’agent en considérant d’abord le département dans lequel était située sa zone de remplacement.

Le SNES rappelle que, une fois que les replis de mesure de carte scolaire ont été effectués, on procède alors aux opérations dites du mouvement général, qui consistent à affecter les agents en tenant compte scrupuleusement de leurs vœux, de l’ordre de ces vœux et du barème associé à chacun de ces vœux. A l’issue de ces opérations, les barres d’entrée dans les différentes entités (départements, communes…) sont éditées. Pour déterminer l’affectation précise des agents entrant dans une de ces entités au titre d’un vœu large, il doit être tenu compte de leurs vœux indicatifs antérieurs au vœu large satisfait et en tenant compte du barème associé à chacun de ces vœux.
Enfin, les opérations facultatives du type intra-commune et intra-départementale permettent de satisfaire des agents initialement non mutés ; là encore, les concurrences entre plusieurs agents sur un même poste se gèrent au barème. Le document appelé Le vert est l’outil commun qui permet de classer, sur un poste donné, les vœux des agents correspondant à ce poste, dans l’ordre décroissant du barème : c’est lui qui permet d’apprécier la légitimité de chacune des affectations.

A l’aune de ces règles, il apparaît que le travail commun au sein de la formation paritaire mixte est nécessaire pour aboutir à un mouvement stabilisé. Le SNES dénonce donc la décision unilatérale de l’administration consistant à publier de façon prématurée un projet de mouvement une semaine avant la réunion de la formation paritaire. Ce projet inabouti contient cette année encore entre 10 et 15 % d’affectations inappropriées. Ce faisant, il place les agents dans une situation difficile, et ne poursuit qu’un seul objectif : celui de court-circuiter les élus du personnel dans leur travail de vérification, de contrôle et de transparence du projet.

ORDRE DE PASSAGE DES DISCIPLINES et BARRES

Pour comprendre les abréviations dans les documents sur les barres :

- DEP = Département

- GCO = Groupement Ordonné de Communes

- COM = Communes

du mardi 15 juin au vendredi 18 juin

MARDI 15 JUIN

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE mutations effectuées

Barres SVT

STI mutations effectuées

Barres STI

SMS STMS mutations effectuées

Barres STMS

ARTS APPLIQUES mutations effectuées

Barres Arts Appliqués

ECONOMIE ET GESTION mutations effectuées

Barres Ecogest

DOCUMENTATION mutations effectuées

Barres documentation

PHILOSOPHIE mutations effectuées

Barres Philosophie

SCIENCES ECONOMIQUES ET SOCIALES mutations effectuées

Barres SES

LETTRES CLASSIQUES mutations effectuées

Barres lettres classiques

MERCREDI 16 JUIN

LETTRES MODERNES mutations effectuées

Barres lettres modernes

PHYSIQUE CHIMIE mutations effectuées

Barres physique chimie

MATHEMATIQUES mutations effectuées

Barres mathématiques

ANGLAIS mutations effectuées

Barres anglais

JEUDI 17 JUIN

ARTS PLASTIQUES mutations effectuées

Barres Arts Plastiques

EDUCATION MUSICALE mutations effectuées

Barres Education Musicale

HISTOIRE-GEOGRAPHIE mutations effectuées

Barres Histoire Géographie

TECHNOLOGIE mutations effectuées

Barres technologie

ITALIEN – ALLEMAND mutations effectuées

Barres italien
Barres allemand

ESPAGNOL mutations effectuées

Barres espagnol