Des nouvelles des établissements

Notre académie accuse un retard chronique dans de nombreux domaines :

taux de redoublement élevés,
taux de passage en seconde inférieurs à la moyenne nationale,
taux d’échec aux diplômes (du DNB au Bac) supérieurs à la moyenne nationale.

Elle se distingue par le nombre élevé de suppression de postes : 1705 depuis 2003, plus de 200 prévus en septembre 2010 ;

Il y a « Urgence éducative ».
Par établissement les collègues déclinent le « plan d’Urgence » pour l’académie.

PLAN D’URGENCE

Lycée Ismaël Dauphin Cavaillon

Pour le lycée I.Dauphin à Cavaillon, il est urgent qu’on nous maintienne nos 11 secondes pour l’année prochaine puisque le rectorat nous prévoit autant d’élèves en secondes .

Samedi matin , nous avons profité des portes ouvertes pour toucher 200 familles de nos prochains élèves de seconde et nous avons obtenu 200 signatures sur notre pétition FSU-FCPE. Parents et enseignants, nous nous sommes réunis à 11h et avons décidé que les représentants FSU et FCPE boycotteraient le 2nd CA qui devait avoir lieu jeudi 1er avril et que nous manifesterons à la même heure de la gare à la mairie de CAVAILLON.

Nous demandons à être reçus par le maire-député de Cavaillon !
Enseignants et lycéens vont distribuer demain matin des tracts pour appeler à cette manif à nos 900 lycéens.

Les mêmes tracts seront distribués à la sortie des collèges de notre secteur.
La confirmation par le rectorat que les moyens ont été donnés au lycée privé sous contrat St Joseph de Carpentras pour ouvrir une seconde supplémentaire, a mis le feu aux poudres. Pourtant les élèves du privé sont loin d’être aussi défavorisés que les nôtres ( nous avons 22% d’élèves défavorisés et St Jo seulement 7% !).

Cavaillon est la ville du Vaucluse, où il y a le plus grand nombre de RMistes et nous le sentons bien au lycée !

Notre lutte s’inscrit bien dans le cadre du plan d’urgence pour l’académie.

Vendredi 26 Mars


Collège de Seyne les Alpes

Hier soir, collègues, parents, élèves, parents ont bloqué la commission permanente et le CA qui devaient revoter la DGH refusée une première fois.
Nous avons ensuite occupé l’établissement et organisé un pique-nique géant. La gendarmerie est intervenue de façon musclée et complètement décalée par rapport à notre action pacifique : discours virulent et moralisateur sur la gravité de cette action illégale, prise à partie de certains parents (« vous me décevez fortement...vous ne mesurez pas les csq de vos actes... ») puis relevé d’identité, filtrage des sorties...

Nous attendons toujours une réponse de l’IA par rapport à notre demande d’audience commune : parents, élus... On espère que cela va accélérer les choses !

taux de grévistes au collège le 23 : 73 % profs 80 % vie scolaire

Jeudi 25 Mars

Collége de l’Estaque Marseille

Ce matin jeudi 25 mars, après lecture du compte rendu de la 2e audience avec L’IA,les collègues se sont mis en grève à 62% sur la journée.

Les collègues ont ressenti cette audience comme un mépris de leurs revendications et de leur travail.

Ils proposent un regroupement de tous les établissements ayant été débouté par L’IA, avec une journée d’actions médiatiques le mercredi 31 mars.

Lycée Saint Exupery Marseille

Ce matin nous avons tenu deux AG à 7H30 et à 10H qui nous ont permis de nous mettre en grève majoritaire et de rejoindre le rassemblement devant le Rectorat où se tenait le CTPA. Nous avons déposé nos pétitions (nous engageant à refuser toute heure sup au-delà de la première imposable si nous revendications de conversion des HS en heures postes n’étaient pas satisfaites) au directeur de cabinet. Il s’est engagé à nous répondre au plus tôt sur nos demandes. Nous avons aussi vu la presse locale.

Demain nous feront le point à 7h30 et à 10h et nous rappellerons au rectorat que nous attendons leur réponse...

Gros temps prévisible à Saint Ex la semaine prochaine !!!!

Réunion du CTPA au rectorat : 200 personnes rassemblées par l’intersyndicale, une action en continue ....

Communiqué du SNES : voir sur le site

Poursuivre les actions

Face à ces revendication précises, le rectorat n’a pu que renvoyer à des discussions nationales. C’est pourquoi le SNES appelle les établissements à poursuivre, avec les parents et les usagers, les mobilisations dans les établissements, sous toutes les formes possibles qui seront décidées majoritairement. Une journée nationale d’action dans les collèges et les lycées aura lieu mercredi 31 mars en attendant de nouveaux temps forts nationaux à la rentrée des congés de printemps.

Mercredi 24 Mars

Journée d’action pour la défense des enseignements professionnels

CTPD du 13 100 personnes parents et profs rassemblées (voir article sur le site)

Mardi 23 Mars

Grève et manif dans tout le pays et l’académie

voir article sur le site

Lundi 22 Mars

Lycée I Dauphin Cavaillon

CA ce soir où la DGH n’est pas passée (16 contre 3 Pour et 3 abstentions) et une motion (ou voeu) commune FSU-FCPE en PJ pour expliquer le vote contre soumise au vote : 16 pour et 6 abstentions.

Suite dés demain dans les manifs !

Lycée de l’Emperi Salon

1er CA : Contre : 16 Pour : 4 Abstention : 4

La mobilisation s’amplifie dans les collèges au sujet des DGH, les demandes d’audience se multiplient.

Délégations auprès de l’IA 13

mardi 23 mars : clg thiers , clg jean moulin

jeudi 25 mars chateau forbin, clg gémenos, clg mallemort

mercredi 31 mars clg coutarel.

Seyne les Alpes

Au collège de Seyne les Alpes , forte mobilisation demain : 10 professeurs en grève sur les 14 attendus. La vie scolaire : 3 sur 4.
Adminstration en grève.

Le 2° CA ( reconvoqué jeudi 25 suite au premier refus) va être bloqué par les parents et suivi d’une « mini-occupation » des locaux : nous organisons un pique_nique revendicatif. Jeudi les 2 écoles de Seyne seront fermées pour permettre aux instits d’aller « camper » devant la préfecture avec des parents ( jour de décision de la suppression d’une classe en maternelle).

CLG Lou Vignares- Vaucluse

Vote contre pour la deuxième fois 12 contre 3 pour 6 abstentions

Voeu soumis au vote
19 pour 2 abstentions

Lettre des profs d’eps : refus collectif des HSA afin de maintenir un poste complet sans complément de service.

Dimanche 21 Mars

Sur proposition du SNES FSU, une intersyndicale second degré appelle dans l’unité à la grève le 23 et à la poursuite de l’action, notamment en exigeant l’ouverture immédiate de négociations pour un plan d’urgence pour notre académie.

téléchargez le texte de l’appel

APPEL intersyndical

Vendredi 19 Mars


Collège de l’Estaque Marseille

Contre le projet de DGH

Mardi dernier l’assemblée générale des professeurs a voté à l’unanimité 20/20 le principe d’une règle sur plusieurs journées et l’organisation d’un campement de protestation avec les parents d’élèves devant le collège.
Les parents (qui n’enverront pas leurs élèves en classe mercredi) et les profs qui sont mobilisés organisent une journée collège mort mercredi 24 Mars RDV à 8 heures au collège puis rassemblement devant l’IA

Collège Coutarel Istres

suite aux mobilisations dans l’établissement, une délégation sera reçue à l’IA le 31 mars à 16h.

Lycée Jean Perrin Marseille

Après avoir boycotté le deuxième CA, nous avons décidé de siéger au troisième ce matin ; le vote contre l’a à nouveau emporté malgré le renfort de l’élu UMP de la mairie qui n’était pas présent au premier ; il est intervenu pour essayer de déstabiliser les élèves qui ont voté avec nous ; eh oui campagne électorale oblige !

Collège Morel Arles

suite à l’heure d’info du mardi 16 (une vingtaine de personnes), décision de rédiger un tract pour les parents et un nouveau texte pour le CA du 25 mars motivant le 2e vote contre. Tracts distribués à l’entrée du collège jeudi 18 et vendredi 19 aux parents pour les deux réunions parents-profs. La plupart des collègues portaient un brassard « Prof en colère » pour inviter à la discussion. Parents plutôt réceptifs, demandant ce « qu’ils pouvaient faire, eux »

Parallèlement, les parents élus au CA ont envoyé cette semaine une lettre à l’IA, confirmant et relayant tout ce que nous avions dit lors de l’audience du 4 mars.

Lycée Michelet Marseille

Préparation de la grève du 23 proposition de tract unitaire SNES SGEN SDEN SUD à l’initiative du S1

Lycée Montgrand Marseille

Veille de grève sous forme d’apéro revendicatif RDV 17 H en salle des profs


Lycée Artaud Marseille

Veille de grève RDV 18H salle D01

Collège de Rousset

Lundi 22 mars à partir de 18h nous organisons au collège de Rousset une réunion débat avec les parents d’élèves. Nous comptons en faire un moment de mobilisation avant la grève du 23 (toute la vie scolaire et tous les attos seront en grève) et de rencontre avec les parents en les espérant nombreux.
Nous espérons que dans beaucoup d’autres établissements il se passera la même chose.


Collège Mallemort

AG lundi 22 à 16 H RDV IA jeudi 25

Lycée Daumier Marseille

2e CA : pas le quorum
3e CA : DGH rejetée, 14 contre, 5 pour, 0 abstention.
Le 19 mars, l’action continue :Très peu de cours au lycée, les élèves ont occupés le devant du lycée.
Au CA, ils ont voté contre la DGH après s’être exprimés contre la réforme.


Lycée Joliot Curie Aubagne :

DGH rejetée pour la 2° fois :
17 contre / 4 pour


Lycée de l’Arc Orange

DGH rejetée 16 contre 3 pour, motion adoptée 19 pour, 1 abstention
pétition mise en place, letter Recteur , demande audience

Martigues / Etang de Berre

Un car FSU partira de la Halle de Martigues à 9 H pour se rendre à la manifestation marseillaise. Il est ouvert à tous (enseignants, parents d’élèves, lycéens...).

Au retour de la manif aura lieu une Assemblée générale à 14 H à la maison des syndicats de Martigues pour décider des suites à donner au niveau local. Seront présents des collègues de Martigues, de Châteauneuf, de Sausset et de Port-de-Bouc ainsi que des parents d’élèves.

Merci de faire passer l’information dans les collèges et lycées du pourtour de l’Etang de Berre.

Jeudi 18 Mars


Collège d’ ORAISON ( 04 )

Vote contre la DGH Pour : 2, Contre : 17, Abstention : 3

Collège Brassens Marignane

après le 2e CA boycotté, 3e CA ce soir. DGH rejetée par 17 voix contre 2.

Parallèlement, article ce week-end dans La Provence sur l’AG tenue avec les parents et la situation de rentrée. Les parents ont entamé une campagne de signatures avec une intervention à la sortie du collège mercredi prochain à midi pour collecter le plus de signatures possibles (actuellement 200).

Information relayée par les profs.


Cité scolaire Daumier Marseille

Grève hyper majoritaire avec rassemblement devant l’établissement en présence des parents et FCPE
une pétition contre la baisse des moyens a été signée par 700 personnes
Rassemblement ensuite devant l’IA qui a reçut une délégation.

Lycée Artaud

grève partielle banderole sur les grilles, distribution de tracts, débats dans les collèges du secteur sur les réformes Chatel.

préparation de la veille du 22 Mars

Collège de l’Estaque

Les profs et les parents campent devant l’établissement depuis mardi soir

Mercredi 17 Mars

Collège Prévert

9h une délégation de profs était reçue par l’inspecteur d’académie adjoint pour protester contre une DGH insuffisante.


Collége Vieux Port

rassemblement parents et profs devant l’IA pendant qu’une délégation était reçue motif : DGH insuffisante


15 h sur le Cours d’Estienne-d’Orves à Marseille
 : carnaval revendicatif avec plus de 100 personnes des profs, des parents, des lycéens la couverture de presse était importante, les médias parlent de nos actions, la bataille des idées passe aussi par là.

Mardi 16 Mars


Lycée Artaud Marseille

une assemblée générale a eu lieu, une partie des collègues sera en grève Jeudi, l’objectif est d’aller à la rencontre des profs de collèges du secteur pour un échange collèges/lycées sur les problèmes rencontrés par chacun.
L’organisation d’une veille de grève le 22 au soir est en cours.

Collège Thiers Marseille

la DGH a été rejetée avec 15 voix contre, 1 abs et 4 pour, .
Une audience à l’Inspection académique a été obtenue.

Clg Château-Forbin

Grève du 12 : 76% semble-t-il, mais je n’ai pas vérifié le nombre exact. Presque aucun élève sur plus de 700, avec le soutien du Conseil de Parents d’Elèves (FCPE). 7 présents à la manif.
Audience à l’IA : Jeudi 25.03 à 9h30 pour 5 personnes.
CA du 16 :
- Vote sur la DGH, secret à notre demande : 2 pour, 1 abstention, 19 contre.
- 1 motion des enseignants, 1 motion des parents, dont nous n’avons pas demandé le vote, concordantes mais partant de points de vue différents.
- Mise en route d’une pétition sur la restructuration des agences comptables.

Lycée Diderot

Aujourd’hui, Assemblée générale entre midi et deux. 45 collègues présents.
Le compte rendu de rejet de la DHG au CA et la double peine qu’applique le rectorat à la Section d’Enseignement professionnel classée ZEP ont mis le feu aux poudres : Grève spontanée cet après-midi d’une partie significative des collègues.
Après-midi très active : affiches, texte aux candidats aux élections régionales, interventions dans les classes, appel de la presse...

Un mot sur la « double peine » : Le proviseur nous a expliqué au CA, que le rectorat réduisait la dotation horaire lorsque les classes n’ont pas leur effectif complet dans les Lycées Professionnels. Comme en ZEP, l’effectif est limité à 24 au lieu de 30, les moyens sont amputés ; résultats des courses : pour une classe de trente, les moyens de dédoubler sont accordés (deux groupes de 15 dans certaines matières) alors qu’une classe à 24 n’a pas les moyens de dédoubler et reste à 24 pour la même matière.

La grève spontanée d’aujourd’hui sera poursuivie demain et jeudi de façon tournante par discipline et opportunité d’emploi du temps. Pour jeudi, 28 des 45 présents se sont prononcés pour la grève.

Votes contre les DGH

la liste des établissements votant contre les DGH s’allongent :

La DGH au collège d’Arenc a été refusée par deux fois. Notre première demande d’audience du 25 février n’ayant pas été honorée, nous avions envoyé une nouvelle demande d’audience, assortie d’un préavis de grève en date du 8 mars.
N’ayant eu aucune réponse, les collègues ont fait grève lundi, c’est en début d’après-midi que nous avons appris que nous serions reçus en audience à l’IA.
En AG, nous avons reconduit la grève pour aujourd’hui mardi.


lycée Fourcade Gardanne

CA hier soir, refus de la DGH Pour : 3 Contre : 20 Abstention : 0

Les parents comprennent qu’il n’y a aucun moyen pour mettre en oeuvre ce qui leur plaisait bien dans la réforme et que la situation se dégrade nettement... enfin.

Des élèves de Fourcade semblent envisager un blocus pour jeudi et vendredi... à suivre


CLG Forcalquier :

DGH rejetée présents : 20 pour:5 contre:15.

Lycée Benoit/ Isle sur la sorgue /Vaucluse

Hier la dgh pour le lycée et celle pour le lycée professionel ont été largement rejetées.

Lycée J. Perrin Marseille

la DGH a été repoussée hier soir ; seuls les membres de l’administration ont voté pour ; cela faisait longtemps que cela ne s’était pas produit...
La grève du 12 : 43% de grévistes ; ce qui est là aussi un score satisfaisant .

Lycée Diderot Marseille 13e

Ce soir, au CA du lycée Diderot, la DHG (Lycée et SEP) a été rejetée par 12 voix contre 5 pour, 2 abstentions (vote à bulletins secrets)
Un voeux pour le retrait de la réforme Chatel a été voté à l’unanimité moins quatre voix de l’administration.

Un appel à la participation au carnaval de mercredi 17 mars ainsi qu’un appel à une veillée lundi 22 mars à la veille du 23 mars ont été faits à l’AG.

Collège Ubelka, Auriol

- grève du 12 mars :
plus de 70% de grévistes (74% l’après midi). Un record absolu pour le collège.

- vote de la DGH : 2è CA ce soir, DGH rejetée avec 4 voix pour, 21 voix contre
présentation d’un voeu et d’une DGH différente de celle proposée par l’IA (tant sur le volume global des heures que sur leur répartition)

- actions : une demande d’entrevue avec l’IA
Ce matin les parents de la FCPE ont tracté auprès des élèves à l’intérieur du collège, en bloquant symboliquement et momentanément l’entrée aux accès de la cour vers les salles de classe. Action sur le modèle de ce qui a été fait à Roquevaire il y a 10 jours.

Vendredi 12 mars :

Le Rectorat, qui applique les consignes ministérielles de comparer le nombre de grévistes à l’ensemble des personnels et non au nombre de personnels effectivement attendus dans les établissements, minore fortement les taux de grévistes. Là où les pointages du SNES (voir ici) donnent une estimation du nombre de grévistes à 57% des personnels attendus, le rectorat n’annonce que 22.5% de grévistes. Il est quand même obligé de prendre acte d’une poussé de +4.5 pts entre le 21 janvier et le 12 mars, ce qui, pour ses chiffres, représente une augmentation de +25% des estimations ! Le SNES pour sa part note une progression de 49% le 21 janvier à 57% le 12 mars.

La grève du 12 mars et les manifestations ont été en effet un beau succès de mobilisation, qui appelle des suites quotidiennes sous des formes diversifiées dans les établissements, avec en perspective la grève nationale « Tous ensemble » du public et du privé du mardi 23 mars.

En complément du pointage des taux de grévistes, signalons :

Lycée Victor Hugo : 29 grévistes sur 57 soit 52%

Lycée Cocteau Miramas : 70 %

Lycée Michelet Marseille : 40 %

Occupation des locaux au collège Pierre Puget, délogée par les forces de l’ordre.

Occupation des voies de TGV par le collège de l’Estaque vendredi matin.

Jeudi 11 mars

clg Puget Marseille

Après avoir voté contre la dgh, parents et enseignants restent dans les locaux et occupent le collège.
ils seront tous à la manifestation demain vendredi 12 mars

Collège Brassens, Marignane

une AG avec les parents a permis de pouvoir boycotter le 2e CA prévu aujourd’hui 11 mars. Un élu enseignant et un élu parent se sont présentés devant les membres du CA (4 présents, mais toujours pas le CE) pour une déclaration sur leur décision. Transmission de l’engagement signé de la quasi totalité des profs de refuser les HSA.
Courrier adressé au maire, au député pour les alerter de la situation et à l’IA pour formuler les revendications des enseignants.
l’AG avec les parents a abouti à un texte de revendication que les parents ont rédigé et qu’ils feront signer partir de lundi (parents du collège et du primaire pour les futurs 6e). Projet des parents de rencontrer l’IA après les signatures.
Photo dans la Provence hier de l’entrée du collège avec sa banderole. Et probable article à venir (journaliste présent ce soir).

Mercredi 10 mars

Collège Thiers Marseille

Rassemblement parents enseignants devant l’IA 13 pour déposer des pétitions contre la baisse de la DGH et pour demander une audience.Une délégation a été reçue par des représentants de l’IA

Mardi 9 Mars

Collége Quinet Marseille

suite à l’agression d’une collègue lundi soir et face à des actes de violences en hausse importante le collège s’est mis en gréve mardi.
En l’absence de réponse la grève a été reconduite mercredi et jeudi
Les personnels ont décidé de continuer la grève vendredi pour participer à la journée d’action du 12/3

Une délégation accompagné par un élu du SNES a été reçu par l’IA 13 pendant 2 heures.

Collège Izzo

Banquet républicain plus de 50 personnes présentes, des profs du collèges et des environs, des parents, le SNES d’Aix Marseille, des élus pour débattre et agir en présence de la presse
un rayon de soleil nous a accompagné lors de ce premier banquet républicain pour l’éducation où étaient présents de nombreux collègues d’Izzo.
le buffet était sympa et les gens du quartier à qui nous avons distribué des tracts ont pour la plupart donné des marques de sympathie et nous ont encouragé...
le bilan est donc très positif, c’est une action populaire qui montre bien le soutien que nous avons auprès des salariés, des parents en défendant l’école publique, une action hors les murs, qui rassemble et qui est conviviale...
Nous envisageons de continuer à renouer le lien avec la société civile en renouvelant cette expérience, place de la Joliette si possible afin d’être plus accessibles et plus visibles !


Collège Puget

La grève est votée contre une DGH en baisse, action commune avec les parents.

Les représentants des enseignants et des parents d’élèves du collège Pierre Puget (Marseille 6e) ont boycotté hier soir, lundi 8 mars, le Conseil d’administration.
Ce matin, des parents ont bloqué l’établissement de 7 h 45 à 9 h.
A 10h 95%des enseignants sont en grève...

Article http://www.provenceducation.com

Collège Brassens, Marignane

après le CA qui a rejeté la DGH, nouvelle réunion : différentes propositions d’action dont un engagement signé des profs de refuser les HSA (en cours).
Comme le CE, dont la présence est toujours aussi fantomatique, n’a pas jugé bon de réunir une commission permanente puisqu’il a laissé entendre qu’il présenterait la même DGH, décision de boycotter le CA jeudi (négociations en cours avec les fédérations de parents pour être au point sur le quorum).
En attendant banderole affichée sur le portail du collège et tracts distribués aujourd’hui à midi, 14h35, 15h35 et 16h45...
Autorisation de l’administration de recevoir les parents dans l’amphi de 17h à 17h30 jeudi pour une AG et convocation de la presse.
Courrier en direction des élus UMP , le maire et le député, et en direction de l’IA.

Collège Arenc Bachas Marseille

Après le 1er CA où le vote contre l’a emporté, nous avons refusé de siéger lors du 2e, jeudi dernier. Nous nous sommes assurés d’obtenir un non-quorum, ce qui a été le cas. Ayant été la messagère pour les représentants des personnels, j’ai redemandé des infos concernant notre demande d’audience et j’ai appris par la bouche de notre CE qu’à l’IA ils avaient quantité de demandes d’audience, et que donc notre CE s’y était rendu pour retravailler la DGH. Incroyable mais vrai !!!

Tout cela pour une nouvelle gestion de la pénurie : auparavant le pbm portait sur le français (pbm de français qui existe toujours), maintenant il se porte sur les SVT, ce qui obligerait un collègue à faire un complément de service ailleurs, pendant que l’autre assumerait 3HSA en plus de ses 18HP !!

Inacceptable !!

Lycée Monnet Vitrolles

1) Nous ferons une nouvelle distribution de tracts jeudi entre 12h30 et 13h30 au rond point au dessus du lycée. (clinique/ route d’Aix...)

Nous nous retrouverons en salle des profs à 12h15 et nous irons à pied à ce rond point ce qui nous permettra de tracter sur le chemin.

Nous distribuerons le tract parents d’élèves du snes. Si d’autres collègues de Vitrolles veulent nous rejoindre, ils sont les bienvenus !!!

2) Une banderole a été accrochée par de courageux acrobates sur un mur du lycée

Combien de temps y restera-t-elle ? les paris sont ouverts !!!

3) Nous avons boycotté le CA d’aujoud’hui. Nous nous sommes présentés, avons lu la déclaration explicative ci dessous et avons invité les autres membres du CA à quitter la salle avec nous. Les parents FCPE ont ausi lu une déclaration allant dans le même sens. La majorité des membres du CA a quitté la salle et le quorum n’a pas été atteint ; donc le CA est reporté sans doute à la semaine prochaine. (rappel : notre CE avait décidé de ne pas faire voter le CA sur la répartition avant mai ou juin, le CA d’aujourd’hui devait simplement donner un avis sur les prévisions de postes pour la rentrée)

Lycée Michelet Marseille

la lutte continue contre la réforme des lycées. En ce mardi 9 mars , une semaine après notre sortie massive de la réunion avec les IPR, le proviseur avait programmé une réunion du conseil pédagogique. à 13 h . A plus d’un vingtaine de profs nous nous sommes présentés devant la salle et avons demandé au chef de rentrer pour expliquer pourquoi cette instance n’avait aucune légitimité à nos yeux. Le proviseur n’a pas voulu nous laisser entrer. Nous avons alors mené le débat dans le couloir et la plupart des collègues présents dans la salle sont sortis et nous ont rejoint. Le proviseur a alors reporté le CP faute de combattants.

Collège Camus. Miramas

Conseil pédagogique : boycott total avec une délégation qui s’est présentée pour expliquer les raisons de notre refus.

refus de la dgh avec VOTE DU’N VOEU (adopté avec seulement 2 abstentionset 15 pour) lors du premier CA et 2e CA a confirmé le refus de la DGH (2 pour et 15 contre)

Lycée Aubanel Avignon :

DGH rejetée :10 contre ; 5 pour ; 6 abstentions
Prochaine CP le 13 ; prochain CA le 22 mars.


Lycée Daumier

HIS importante accord général pour la grève du 12 demande d’actions s’inscrivant dans la durée

Suite à l’HIS du mardi 9 mars de 11h à 12h, il a été décidé à l’unanimité des présents (55 personnes au moment du vote)
d’être en grève le jeudi 16 mars devant les grilles de notre cité scolaire pour un « blocage symbolique » et visible de l’établissement, avec distribution de tracts.
(symbolique car on a précisé qu’on ne plaquerait personne qui nous passerait sur le corps pour être à son poste)

Les parents d’élèves de la FCPE et de la PEEP en ont été informés ce soir. Ils ne sont pas contre le principe.
La FCPE consultera ses adhérents pour un mot d’ordre de soutien.

PREMIER CA : DGH REJETEE :
16 CONTRE, 4 POUR, 0 ABSTENTION

+ Motion snes, sgen, fcpe, peep, élèves.

Lycée Artaud

AG nombreuse aujourd’hui 45 personnes étaient présentes entre midi et deux
Il se dégage un accord général pour la grève et la manif de vendredi 12
il y a eu un accord aussi sur la nécessité de continuer l’action contre les suppressions de postes, DGH insuffisantes, réformes Chatel.
Une discussion et un vote sur l’organisation d’une grève par discipline la semaine prochaine a eu lieu : « un jour / une ou plusieurs disciplines en grève » pour faire le lien entre le 12 et le 23 Mars
28 POUR 10 ABST 0 CONTRE

Par ailleurs le SNES organise le vote massif contre la DGH lundi prochain en CA et soumet à tous les élus parents, profs, agents, élèves un voeu du CA contre le décret Chatel

Vote contre la DGH : Collège Lou Vignares - Védène 84

Lundi 8 Mars

Intersyndicale
Réunion de l’intersyndicale second degré SNES SNEP CGT SUD FO SNCL SNALC SIAES pour appeler ensemble à la grève et aux manifestations


Collège Jean Moulin Marseille

Après un premier CA qui n’avait pu se tenir faute de quorum, le CA de lundi 8 mars a rejeté la DGH : Contre=12, Pour=7, Blanc=2.


Collège LOU Vinares Vedène

CA DGH vote :
Contre 14.
Pour 4.
Abstention 6

Vendredi 5 mars :



Votes contre la DGH :

Collège de Tallard (05)

Collège du Roy d’Espagne - Marseille 8

Collège Roquevaire

Vendredi 5 Mars le 2e CA concernant la DGH a été boycotté par l’ensemble des parents d’élèves ,élèves et enseignants élus au CA.
Il sera reconvoqué le jeudi 11 mars à 19h30 , le lendemain de l’entretien avec l’IA.
Nous avons travaillé avec les parents d’élèves l’argumentation des 3 REVENDICATIONS que nous comptons mettre en avant :
1/ les effectifs:rétablissement d’une division .
2/ la transformation des hsa en heures poste.
3/ la création d’un demi poste de CPE.

Arguments développés sur :
1/ Nous fonctionnons actuellement avec 29 élèves supplémentaires et le passage de 30 divisions à 29...
Le calcul des élèves provenant du CM2 sont encore calculés à minima et ne tient pas compte des nouveaux logements à proximité du collège.
2/ Un argument fort : l’engagement solidaire des profs qui à 90% ont signé la pétition des heures supp.(pas plus d’une heure supp dans leur temps de service.
3/ Vie scolaire : l’ensemble des incivilités qui se sont passées depuis le début de l’année .La CPE nous prépare un listing.

ET ENFIN LES PARENTS VONT RAPPELER QU’ILS SONT EN POSITION DE FORCE PAR LA MOBILISATION QU’ILS ONT SU CREER EN SIGNALANT BIEN QUE LE BLOCAGE DE JEUDI MATIN SUR UNE PREMIERE HEURE DE COURS EST UN PREMIER AVERTISSEMENT ET QU’IL POURRAIT S’AMPLIFIER ...

Nous avons aussi commencé à réfléchir et à anticiper sur la suite à donner au mouvement en fonction de la réponse de L’IA :

- comme nous avons décalé volontairement le 3éme CA après le RV avec l’IA nous exigeons une réponse pour jeudi 11 mars 16h30 au plus tard.

Si cette réponse ne parvenait pas ou si elle n’était pas considérée comme positive plusieurs idées d’actions ont été envisagées :

- un « repas citoyen » avec profs , parents , administration aprés le CA de 19h30 jeudi 11 qui pourrait se transformer par une occupation nocturne du collège.(n’oubliez pas votre duvet)
- une forte mobilisation des professeurs vendredi 12 mars à l’appel des syndicats notamment contre les DGH.

ON LACHE RIEN !!!

Jeudi 4 mars :


Deux manifestation à Marseille aujourd’hui :

Les LP en grève (La Viste, Chatelier, Blaise Pascal, La calade, l’Estaque, Ampére, Julian, et quelques établissements d’Aix : Gambetta,... 300 personnes ont manifesté et des élèves du Chatelier étaient présents) ont défilé ce matin jusqu’à l’IA où une délégation a été reçue.

Jolie manifestation pétaradante aux flambeaux sur la Canebière le soir à l’appel de l’intersyndicale. Malgré le froid et l’heure tardive, des lycéens, des parents et des enseignants ont descendu la Canebière dans une ambiance festive pour annoncer la grève du 12 mars.

Manifestation aux flambeaux à Gardanne.

Rassemblement à Avignon

Distribution de tracts à Aix


Lycée Jean Monnet - Vitrolles :

Action réussie aujourd’hui au lycée Jean Monnet de Vitrolles : lors de la pose de mi journée, entre 20 et 30 collègues vêtus de noir et portant des pancartes se sont rassemblés sur le parvis du lycée après avoir accroché une banderole au portail.. Nous avons distribué des tracts aux élèves qui se sont joints à nous. Oscar (le squelette du labo de SVT), symbole d’une Education Nationale sacrifiée nous a tenu compagnie !


Vote Contre la DGH :

Collège Bosco - Vitrolles
Lycée Joliot Curie - Aubagne

Action des collègues de Diderot Artaud Mallarmé Malraux (Marseille 13e)

dans le cadre de la journée d’actions académique, une quinzaine de
collègues de ces établissements ont distribué un tract ce matin aux
salariés se rendant au boulot, les appelant à la lutte commune pour
défendre l’école et les services publics, à faire grève ensemble le 23 Mars

ARLES : décisions d’action :

- animations aujourd’hui ds les établissements, en interne
- Lundi 08, 11h45 Conférence de presse avec les médias locaux CGT,FSU, Solidaires « le point sur la situation ds les établissements d’Arles »

- 12/03 : Grève avec Rassemblement au carrefour de la Croisière à 12h, avec distribution de tracts+Banderoles en intersyndicale FSU,CGT, Solidaires.

Mercredi 3 Mars

Votes CONTRE la DGH :
Collège La Carraire - Miramas
Collège de Simiane
Collège Darius Milhaud - Marseille
Collège de Bouc Bel Air
Collège Jean Jaurès - La Ciotat

Collège Ubelka - Auriol :
Jeudi 4 mars, tous les professeurs seront en grève avec un badge Prof en deuil


Lycée Ismael Dauphin - Cavaillon :

mardi : AG pour rendre compte : une cinquantaine présents.
Révoltés :
* par le fait que le Proviseur estime à 380 élèves le nombre de seconde de l’année prochaine, que le rectorat reconnait ce nombre mais l’arrete à 350 pour nous supprimer notre 11éme seconde
* par la mesure de carte scolaire qui touche un jeune collégue d’anglais et la suppression d’un poste vacant en SES
* par la venue jeudi des IPR qui osent dans ce contexte venir nous expliquer comment cette réforme va transformer notre métier

Décident :
* de placer des banderoles aux 2 entrées du lycée
* de contacter les S1 des colléges de notre secteur pour contacter les parents de nos futurs secondes
* de préparer des interventions pour la venue des IPR et de venir habillés en noir
* de demander une audience au rectorat
* de rencontrer la FCPE pour envisager des actions ensemble
* de faire un petit déjeuner de grévistes vendredi12 mars à 8h avec conférence de presse avant d’aller à la manif à Avignon
La gréve du 12 s’annonce bien.


Lycée Jean Monnet - Vitrolles :

Jeudi nous serons sur le parvis du lycée entre 13h et 13h30 avec banderoles et pancartes. Nous avons prévenu la presse et les élus locaux.

Collège Roy d’Espagne - Marseille :

Port d’un brassard orange et pique nique vendredi midi


Collège Daumier - Martigues :

Même résultat de votes pour les 2 DGH : 11 contre, 4 pour, 0 abstention. Une motion commune parents-professeurs pour dénoncer l’abus d’heure sup d’autant plus que la création d’une nouvelle division en 3e s’est faite avec une attribution de 16 HSA.

Avant le 1er CA, nous avons organisé un référendum au près des professeurs, tous sauf 3 s’engagent à ne pas accepter au delà de l’heure sup obligatoire.

Mardi 2 Mars

Lycée Michelet, à Marseille

Les enseignants se sont mobilisés massivement ce mardi 2 mars 2010 contre la réforme des lycées .
A 7h45 , ils ont distribué un tract avec les parents d’élèves( FCPE , SNES-FSU, CGT , SUD éducation et sympathisants) dénonçant les effets d’annonce d’une « contre-réforme » qui a pour effet une régression massive de la qualité de l’enseignement , la mise en concurrence des établissements et la mise au pas des personnels, dans un contexte de réduction massive des postes de fonctionnaires.

A 13 h ,commençait la demi- journée banalisée au terme de laquelle trois inspecteurs devaient « vendre » la réforme auprès des personnels. Les personnels de l’intersyndicale (SNES, SUD, CGT , SIAES et sympathisants) ont refusé de se réunir discipline par discipline pour discuter de la mise en place concrète de la réforme dans un contexte de réduction des moyens et des heures d’enseignement obligatoire. La réunion a été transformée en AG au cours de laquelle les participants ont voté par 41 voix pour , 2 contre et 4 abstentions, une motion de soutien de l’appel de l’intersyndicale de l’académie d’Aix-Marseille du 01-03-10 à la mobilisation pour le retrait des réformes gouvernementales dictées par une recherche frénétique d’économies budgétaires et appelant à la grève nationale du 12 mars 2010.

A 15h30 , lecture de ce texte a été faite aux inspecteurs qui venaient d’arriver pour qu’ils transmettent à qui de droit , et la majorité des professeurs présents (30 sur 46) ont quitté la salle , manifestant ainsi leur refus clair et net de collaborer à la mise en place d’une « réforme » rejetée massivement par la communauté éducative.


Lycée Paul Arène - Sisteron :

Le CA du lycée de Sisteron a eu lieu hier soir (01/03) . Les deux DGH ( celle de la Section Professionnelle et celle du Lycée ) ont été rejetées avec aucune voix pour , environ 1/3 d’abstentions et 2/3 des voix contre ( enseignants + parents + élèves d’un seul bloc ) .
Les motifs de ces rejets étaient :
- le volume insuffisant de la DGH ( avec des horaires officiels non appliqués ! )
- la défense des postes menacés ( alors qu’il y a des solutions alternatives simples pour maintenir les collègues plutôt que de les précariser )
- et les mauvaises conditions de mise en place de la réforme du lycée ( choix très restreints pour les élèves , en dehors même du cadre réglementaire prévu par le ministre ! - voir courrier en pièce jointe , que vous pouvez diffuser si cela peut servir ) .

Mais ce n’est qu’une étape . Un nouveau CA est prévu mercredi 10/03 . Nous envisageons une série d’actions pour maintenir voire accroître la pression afin d’obtenir une DGH plus conséquente et le maintien des postes menacés , tout en réfléchissant à une meilleure répartition des moyens dont nous disposerons .

Lycée Diderot - Marseille :

Au lycée Diderot marseille 13e, 3 IPR VRP de la réforme Chatel sont venus hier présenter la réforme pendant deux heures.

On avait décidé de lire debout comme à Jean Perrin, un texte dénonçant la réforme mais aussi l’absence de formation pédagogique des jeunes profs et la réforme de la gouvernance des EPLE puis de rester pour poser des questions. Les multiples questions dérangeantes des collègues dont aucune n’a reçu de réponse pertinente a plutôt eu pour effet d’augmenter le rejet de la réforme Chatel chez les collègues encore dans le doute.

Grève dans les lycées professionnels

Marseille : La Viste, Le Chatelier, L’Estaque, Marignane : Blériot
grève massive dans tous les cas avec implication des parents contre les propositions de DGH
Dans l’académie les LP perdent 1450 heures d’enseignement.
Une journée de grève est prévue dans les LP le 4 mars à l’appel du SNETAA EIL et de la CGT. Le SNES soutient cet appel.

Lundi 1 Mars :

collège Morel d’Arles

vote contre la DHG (une première dans cet établissement...) : 14 CONTRE (enseignants et parents), 4 pour 4 abstentions

Le rendez vous à l’IA est fixé jeudi 4 mars à 17h

Collège de l’Estaque (Marseille)

lundi 1/3 le collège de l’Estaque (Marseille 16e) était en grève à 95% !!! contre la dégradation de la DGH augmentation des HSA au détriment des heures poste, diminution du rapport H/E nombre d’heures/nombre d’élèves, augmentation du rapport E/D nombre d’élèves par division, pour un collège placé en ZEP.
Le soir les collègues devaient rencontrer les parents
une demande d’audience à l’IA a été déposée, une lettre ouverte au recteur envoyée.

Lycée Saint Charles

Suite à notre refus de voir les IPR, nous poursuivons nos actions et nous organisons ce vendredi 05 mars à 18 h au lycée une réunion d’information à destination des parents d’élèves du lycée et des 4 collèges de secteur (Gibraltar, Longchamp, Chénier et Chartreux). Nous avons pris contact avec la FCPE et la PEEP qui nous suivent. Si les S1 des collèges concernés veulent y participer, leur soutien est le bienvenu.

Lycée P. Arène de Sisteron

DHG repoussée pour : 0 (oui, oui, vous avez bien lu !)
absentions : 4
contre : tous les autres !

Collége Joliot Curie (Aubagne)

Collège Joliot-Curie à Aubagne.
Vote contre la DHG hier soir (11 contre : profs, parents d’élèves, 4 pour : CE, Adjoint, Gestionnaire, CPE ; 2 abstentions : élus des élèves).

Collège Milhaud (Marseille)

Nous souhaitions pour commencer à agir ensemble sur le quartier et populariser nos luttes, proposer à tous les clg du 12e de se retrouver jeudi le plus tôt possible, 17h15.....17h30 pour partir ensemble à la retraite aux flambeaux, avec parents si accord etc, tous en noirs ? Ceux qui peuvent, les autres ns retrouvent aux réformés
Nous avons pensé à nous retrouver dans le centre commercial de St Barnabé
Affiches, banderoles drapeaux si on en a, en bus, en voiture....à pied jusqu’au tram....
Préalablement nous avons fait voter une motion de protestation contre la DHG, les heures sup, horaires insuffisants en latin (2 groupes pour 67 élèves en 5e…) : 11 pour, 4 contre, 2 abstentions.
Nouvelle convocation du CA lundi 8 mars.

Collège Izzo Banquet républicain

les collègues du collège Izzo organise un banquet républicain le mardi 9 mars à 12H sur le parvis du collège.
Nous appelons nos collègues des collèges et lycées du secteur à se joindre à nous, l’objectif est double :
- être visibles et rencontrer les travailleurs du secteur euromed pour les sensibiliser aux problémes de l’ éducation
- se rencontrer et partager notre vécu des réformes

les collègues des écoles du secteur doivent nous rejoindre, ainsi que les parents d’élèves. Un mail est parti via le snuipp. un autre via la fcpe. nous inviterons aussi quelques élus membres du ca et les partis susceptibles de relayer nos revendications sur le plan politique.un communiqué de presse partira lorsque notre organisation sera plus précise

merci d’apporter à boire ou à manger et des verres en plastiques et/ou assiettes pour nous aider à la logistique (on essaiera de trouver des tables sinon ce sera ambiance pique-nique !)

Bassin de formation Etoile Sud

L’AG d’Artaud a décidé aujourd’hui pour la journée du 4 Mars
1/ d’organiser un rassemblement conférence de presse à 7H15 au métro La Rose (7H15/7H45) avec distribution de tracts et de proposer ce rassemblement à tous les collègues du secteur
merci de répondre
2/ de porter un brassard toute la journée
3/ de descendre dans l cour à la récré de 10H pour discuter avec les élèves et d’y rester quelques minutes de plus
4/ de participer à la manif du soir à 18H sur Canebière / cours d’Estienne d’Orves
5 : d’organiser le vote contre de la dgh
6/ de continuer à empêcher la mise en place du CP (3e tentative 3e échec)

Lycée Artaud Portes Ouvertes

Samedi 27 c’était « portes ouvertes » au lycée
300 parents avec des collégiens s’étaient déplacés
TOUS les profs du lycée ont organisé un accueil ...militant avec un tract aux parents (voir PJ) que vous pouvez réutiliser, une intervention en réunion plénière de Maria notre secrétaire du S1, des affichettes que les profs portaient sur eux contre la réforme du lycée, contre la baisse des moyens pour un lycée de la réussite
les parents ont applaudi les profs et la proviseure a été obligé de concéder que l’accompagnement personnalisé n’avait de personnalisé que le nom . sic ! comme quoi !!

clg vallon des pins mars 15 ème.

DGH refusée.

POUR : 4 CONTRE : 13 ABSTENTION : 0
motion présentée avec demande :

- d’audience à l’IA

- de création de Groupement d’heure sup en EPS, SVT, Physique chimie, hist-géo, pour stabiliser les équipes.

Vendredi 26 février :

Collège Jules Ferry - Marseille :

En grève.

Collège Louis Aragon - Roquevaire :

Au collège de Roquevaire les élus ( parents, enseignants, élèves + représentant de la municipalité) ont voté contre la DHG au CA du 25 février.
Nous demandons dès lundi une audience à l’Inspecteur d’académie ( sous couvert du chef d’établissement).
Un journaliste de la Marseillaise est venu s’enquérir du résultat du vote dès la fin du CA ( un article devrait paraitre). La mobilisation se met en place ( distribution de tracts prévus de lundi à mercredi).Jeudi 4 mars une action aura lieu au collège...

Lycée Pagnol - Marseille :

Vote contre en CA sur la DGH

Collège Ubelka - Auriol :

Vote contre la DGH
Actions :

- réunion avec les parents d’élèves lundi 1er mars à 18h, dans l’amphi du collège

- rencontre avec des journalistes de la Provence et de la Marseillaise en début de semaine prochaine

- lettres collectives et individuelles de refus des HSA au-delà de l’heure imposable (reprise des modèles de lettres de l’an passé)

Lycée Zola - Aix-en-Provence :

Nous avons commencé en lisant 3 textes (moyens, démocratie, formation), qui ont été longuement applaudis. Puis nous avons ajouté que nous refuserions de participer aux ateliers". A suivi une heure de questions-réponses pendant laquelle les collègues sont intervenus nombreux, incisifs et surtout trés lucides dans leurs analyses. Les IPR ont été plus que malmenés, déstabilisés et surtout mis en face de leurs responsabilités par une salle extrêmement remontée.
A la suite donc de quelques échanges vifissimes, les IPR s’en sont allés, en prétextant une réunion. Ils sont sortis de la salle sous les acclamations de collègues qui leur repprochaient de fuir.
Après la pause, nous avons repris les débats tous ensemble et avec le proviseur qui était revenu puisque personne n’était allé en « ateliers ». Pendant une heure nous avons tenté de lui faire dire quelle était la DGH (ce qu’il a refusé jusqu’au bout), quand il convoquerait la CP puis le CA ( à quoi il n’a rien répondu), etc. Finalement nous avons terminé en décidant (vote unanime de ce qui était devenu une AG) de demander au proviseur la suppression de la seconde demie journée prévue, puisqu’elle était théoriquement destinée à la poursuite du travail des « ateliers », et en convoquant un heure d’info syndicale en début de semaine prochaine. Un seul point à l’ordre du jour : l’action.

Lycée du rempart - Marseille :

Dans un établissement fortement menacé dans son existence même par les baisses récurrentes d’effectifs du fait de la forte concurrence entre les établissements de l’hyper centre marseillais et d’une offre de formation très centrée sur le technologique, les collègues ont fait le choix de participer à la demi-journée banalisée en restant debout et en refusant l’organisation et les thèmes prévus, en particulier le passage dans les ateliers. Après la lecture d’une déclaration liminaire, les informations apportées par l’administration et les IPR ont permis d’informer ceux qui ne l’étaient pas encore du contenu de la réforme.
Les propos, strictement bornés au pédagogique, lénifiants, candides et souvent démagogiques n’ont pas rassuré les enseignants de STI sur leur devenir. Le mécano des enseignement d’exploration n’a pas convaincu quand les propositions sur l’accompagnement personnalisé ont franchement scandalisé les collègues : il y a tromperie sur la marchandise !

Lycée Jean Monnet - Vitrolles :

Collègues pas mal remontés d’autant plus que notre CE joue la montre et ne nous a toujours pas donné malgré des réclamations insistantes des documents complets pour préparer le CA sur la DGH. (le 9 mars)
En plus la visite des IPR avant les vacances a marqué les esprits (merci aux IPR pour nous aider dans notre travail de mobilisation !!!)
Liste des décisions prises aujourd’hui :
- demande de 2h banalisées pour que la CE explique à tous les collègues ses projets de DGH et pour en débattre
- motion en CA pour protester contre son manque de bonne volonté à respecter la démocratie de l’établissement
- signature d’un texte condamnant les réformes (2nde/ formation/ conseil pédagogique) et où les signataires s’engagent à refuser les heures sup, refuser d’être PCP, investir le conseil pédagogique pour le transformer en AG (voir PJ) ; ce texte sera présenté en début de CA par une délégation la plus nombreuse possible.
- brassard ou auto collant avec mot d’ordre agrafé sur les vêtements porté à partir de lundi
- banderole sur le parvis et affiches en salle des profs
- jeudi 4 entre midi et 2 : tous en noir, distribution de tracts aux élèves (voir PJ), « happening » à définir avec information à la presse locale/ à voir : distribution en fin de journée sur un rond point de Vitrolles
- pas mal de collègues favorables au boycot du bac blanc : on en rediscute et on prend décision mardi.
- signature d’un texte profs de LV de refus des groupes de compétences (texte qu’on garde en réserve au cas où note CE tente de les imposer/ voir PJ)

Jeudi 25 février :

L ES PROFESSEURS DU LYCEE J. PERRIN DEBOUT CONTRE LA REFORME CHATEL

Demi-journée banalisée mémorable au lycée J. Perrin ce jeudi 25 février : après l’AG massive de mardi où il a été décidé à l’unanimité de rester debout pendant la présentation de la réforme, de lire une lettre (ci jointe en bas de page), de boycotter les ateliers destinés à mettre en place la réforme et le conseil pédagogique, près de 150 collègues ou plus…( salle de la MDL pleine) ont suivi ce mot d’ordre, très peu de collègues sont restés assis ; ce rapport de force en notre faveur a obligé le proviseur a faire bref, à rappelé que le CA resterait souverain dans la répartition de la DGH et les deux inspecteurs venus en renfort n’ont pas (osé) ouvert la bouche ; suite à cela AG massive en salle des profs où nous nous sommes applaudis , avons décidé une distribution massive de tracts avec affichages devant le lycée le 4 mars et appelé à la grève du 12 mars.Le plus gros bahut de l’académie est mobilisé …DEBOUT LES PROFS !

lycée Pasquet d’Arles  :

- Jeudi 25 : présentation de la DHG par le Proviseur en séance plénière puis réception des IPR par une grande majorité des collègues DEBOUT et lecture de la motion puis questions. LEs IPR ont été déstabilisés par la situation. Après 1/4 d’heure de propos généraux et creux, devant l’absence de réponses claires à nos questions, la quasi totalité des collègues est sortie. Les parents d’élèves sont ensuite aller voir les IPR pour exprimer leur solidarité avec les enseignants. Suite de la discussion en salle des profs pendant une heure (70 personnes !)

Lycée professionnel de l’Estaque - Marseille :

100 % de grévistes
Le Jeudi 25 février 2010, 100% du personnel enseignant, administratif et vie scolaire du lycée professionnel et technologique de l’Estaque est en grève.
Depuis lundi dernier, les personnels s’organisent pour protester contre la pauvreté des moyens attribués par les services du rectorat. Après une occupation de l’administration et un rendez-vous non concluant au rectorat, les personnels ont décidé de stopper le travail ce jeudi.

Collège Jules Ferry - Marseille :

En grève vendredi 26 février.

Lycée Pagnol - Marseille :

poursuite de la grève

Collège des Caillols - Marseille :

Bloqué par les parents

Lycée Fourcade - Gardanne :

Rassemblement demain vendredi 26 devant le rectorat au moment de l’entretien du proviseur avec la DOS du rectorat, entre 13 h et 15 h. Proposition d’une « journée d’animation » devant le rectorat avec les autres établissements du pays d’Aix pour la journée d’action du jeudi 4 mars.

Collège Vallon des Pins - Marseille :

Pétition contre les heures supplémentaires

Lycée Artaud - Marseille :

Aujourd’hui une nouvelle AG la troisième de la semaine, 50 personnes présentes
Nous avons abordé la question de la journée « portes ouvertes » organisée par l’administration samedi.
A l’unanimité nous avons décidé de nous en saisir pour communiquer aux parents et visiteurs notre désaccord face aux réformes Chatel : signes distinctifs, affichettes portées sur les vêtements, lettre des profs aux parents, intervention en réunion plénière.

Collège de Rousset :

Au collège de Rousset nous porterons tous un brassard la semaine prochaine en signe de protestation, nous mettrons des affiches dans nos salles pour les réunions parent:profs et nous pensions à une marche aux flambeaux pour le 4 mars sur gardanne, mais l’idée de tous se rassembler à Aix est aussi séduisante.
par ailleurs notre tract pétition distribué à la sortie aux élèves avec un petit mot appelant à déposer les pétitions dans la boîte aux lettres FCPE nous a permis de récupérer en 2 jours 150 pétitions.
Nous pensons aussi à un pique nique revendicatif, sur gardanne, Aix ? réunissant parents et enseignants et èlèves pour les lycées. Et si on occupait la sainte victoire pour affirmer que nous croyons en la victoire !

Collège de l’Estaque - Marseille :

AG lundi 1/03 pour décider de l’action

Collège Arenc Bachas - Marseille :

Premier vote contre la DGH en CA

Collège de Bouc Bel Air :

Premier vote contre la DGh en CA

Mercredi 24 février

Petit rassemblement devant l’IA, mais bonne couverture de presse. La presse est demandeuse d’informations sur ce qui se passe dans les établissements.
Grosse assemblée générale du SNES aujourd’hui avec une cinquantaine d’établissements représentés. Décision d’une journée d’action dans toutes les communes jeudi 4 mars sous des formes à définir localement, en plus des actions à développer dans chaque établissement.

Lycée Cézanne - Aix-en-Provence :

les professeurs avaient organisé un atelier pancartes avant la réunion : ils ont accueilli les IPR par une haie d’honneur avec pancartes et slogans, ont remis une motion aux IPR et ont tous refusé de participer à la réunion.

Lycée Cézanne - 24 février 2010
Les pancartes
Lycée Cézanne - 24 février 2010 bis
La haie d’honneur

Lycée Saint-Exupery - Marseille :

la réunion était organisée entre les IPR, la direction et un petit groupes de professeurs (élus au CA, coordonateurs ...) : les IPR ont été assaillis de questions, de remarques et d’analyses qui sont restées sans réponses et qui ont laissé les représentants du recteur épuisés et désabusés. Les élus au Ca proposent une DGH alternative contre celle de l’administration.

Des chefs d’établissements nous disent que les IPR commencent à ne plus se sentir d’assurer ces réunions.


Lycée Jean Perrin - Marseille :

Grosse assemblée générale des professeurs hier qui a décidé que jeudi, lors de la venue des IPR, les collègues resteraient debout, liraient une motion contre la réforme et le conseil pédagogiques et refuseraient d’aller dans les ateliers de mise en oeuvre de la réforme.

Lycée Zola - Aix-en-provence :

Rencontre avec les IPR jeudi : lecture d’une déclaration et refus de se rendre dans les ateliers de mise en oeuvre de la réforme, transformation de la pleinière en AG de mobilisation

Dans les collèges, la mobilisation s’amplifie contre les suppressions de postes et de moyens, car les collèges, déjà exsangues, sont fortement ponctionnés par le rectorat pour préserver les lycées l’année de la mise en oeuvre de la réforme.

Collège Coutarel - Istres :

Boycott du brevet blanc

Collège Arausio - orange :

Pétition pour le refus collectif des HS à la rentrée

Collège Raspail - Carpentras :

Pétition de refus collectif des HS. Demande d’audience au CG

Mardi 23 février 2010

Lycée Pagnol - Marseille :

Poursuite de la grève. Annulation de la venue des IPR


Collège Izzo - Marseille :

Les collègues prévoient d’organiser un banquet républicain sur la voie publique le jour de l’inauguration du prolongement de la ligne de Tramway.
Nous n’avons pas de baisse de moyens pour l’an prochain ! nous sommes en revanche mobilisés contre le saccage de l’école républicaine...et de ce fait nous appelons les collègues des collèges et écoles de notre secteur à nous rejoindre lors de notre banquet républicain dont nous vous communiquerons la date en début de semaine prochaine.
devant la mascarade du vote de la DGH, nous avons refusé lundi 22 lors du CA de prendre part au vote, avons donc rédigé un voeu expliquant que nous étions outrés devant le taux de HSA et la dite mascarade ... les parents d’élèves sont encore plus en colère que nous, nous soutiennent fortement et se sont abstenus pour les mêmes raisons, ils ont rédigé une motion appelant l’administration à prendre ses responsabilités.
nous comptons de nouvelles adhésions...bref, les gens bougent !

Lycée Cézanne - Aix-en-Provence :

heure d’information syndicale fournie lundi pour préparer la venue des IPR le mercredi pour rencontrer les coordinateurs et les élus. Ateliers « pancartes » mercredi à 8 h 30 pour organiser un comité d’accueil des IPR avec pancartes revendicatives, lecture d’une motion et sortie de la salle de réunion.


Lycée Artaud - Marseille :

Pour la troisième fois l’administration du lycée Artaud a essayé de mettre, en vain, en place le Conseil pédagogique.
Après une demie journée banalisée qui avait tourné au débat syndical, une réunion d’un CP élargi à tous les présents au lycée, aujourd’hui nos trois IPR sont venus porter la bonne parole à une assemblée triée sur le volet.
Peine perdue, tous les profs qui n’avaient pas cours se sont invités et ont posé moultes questions sur le conseil pédagogique, l’avenir des séries technologiques, l’accompagnement individualisé, la réforme de l’inspection, de la formation des maîtres, des stages 18 heures pour les nouveaux lauréats à la rentrée ...
Ce fut un dialogue de sourds. Chacun campait sur ses positions et les IPR ont refusé de répondre aux questions posées.
La coupure entre les collègues d’une part et les représentants du recteur d’autre part était totale. Elle illustre la colère grandissante dans notre profession.
Prochaine étape de la mobilisation locale : samedi 27 il y a « journée portes ouvertes » dans le cadre de la journée corvée dite de solidarité. Les collègues s’organisent pour expliquer aux parents visiteurs ce que Chatel-Sarkozy veulent faire du lycée.

Collège de Rousset :

Pour 17 élèves en moins, 40h supprimées, 2 classes en moins des effectifs à 29 et 30 en troisième sans compter les HSA les BMP et suppressions de postes qui en découlent.
donc ce soir boycott du CA en présence de nombreux collègues, parents et de journalistes(provence et marseillaise)
Nous ne rendons pas les notes aux élèves pendant une semaine (pas plus, pour ne pas se couper des parents) mais cela permet d’expliquer notre action, tracts pétitions à la sortie, banderolle sur le collège et demande d’audience à l’IA. sont prévus aussi le refus des réunions, le report du brevet blanc, et bien sûr le vote contre la DGH lors du deuxième CA.
Bon courage à toutes et tous

Lycée Victor Hugo - Marseille :

Au lycée Victor Hugo, cet après-midi , la 1/2 journée banalisée avec ateliers de travail sur la répartition des heures a été transformé en AG par une très large majorité de collègues (plusieurs dizaines de prise de parole) pour interpeller et le chef d’établissement et les IPR présents en empêchant la tenue des ateliers.
Nous avons fait une déclaration préalable dans le style Fourcade et les questions ont fusé.
Nous allons nous revoir pour la suite à donner et faire en sorte que la grève du 12 soit massive.


Lycée Saint-Charles - marseille :

HIS ce matin, puis à nouveau AG entre 13h et 14 h : une majorité se dégage pour lire une adresse aux IPR et aux Recteurs, puis pour quitter la salle, se réunir entre nous dans une autre salle, et de débattre de la réforme et des mobilisations à construire.
Ainsi fut fait.
Sont restés avec les proviseurs et les 3 IPR, une minorité de collègues. 40 sont sortis et ont discuté de la réforme et ont produit le texte ci joint que nous avons apporté aux IPR à 17h afin qu’ils le transmettent au Recteur.
Décision a été prise : de réunir parents et élèves du lycée, d’organiser une réunion avec les parents et les collègues des collèges de recrutement, d’utiliser les récréations pour continuer de débattre. Les collègues en l’état ne souhaitent pas une grève avant le 12 mars mais des actions ponctuelles. Une descente aux flambeaux de la gare à Saint Charles mercredi soir ou jeudi soir prochain, plutôt qu’une manif devant l’IA ...


Lycée Daumier - Marseille :

14h : Les serrures de la salle dans laquelle les micros et le power-point avaient été installées ont été bloquées. Nous sommes obligés de nous rendre dans une salle non équipée.

La séance commence.

LES ORGANISATIONS SYNDICALES DEMANDENT LA PAROLE EN PREAMBULE.

Plusieurs interventions : (environ 1h)

SNES : Orientation idéologique de la réforme, à travers la notion de compétence.

SNES : Contexte local, national, autres réformes, moyens.

SUD : Contexte local, national, international, actualités.

SGEN : Manque de moyens (au final, obligés d’être beaucoup plus critiques que prévu)

PHYSIQUE : Lecture d’une lettre à la hiérarchie. Expression de la colère et de l’indignation face à la réforme. Exemple des effets de la réforme sur une discipline.

PRESENTATION DE LA REFORME PAR LES INSPECTEURS.

(environ 30 mns pour les trois IPR), sans diaporama. Très simplement, sans arrogance, il faut le dire.

QUESTIONS-REPONSES.

- Multiples questions et interventions de collègues, très percutantes, y compris de collègues qui prennent peu la parole habituellement sur les différents aspects.

- Prise de parole aussi sur les conditions lamentables de travail, d’enseignement, soulignant les contradictions, les mensonges des annonces, le ras le bol des pub et de la propagande... dans un renvoi de questions réponses avec les IPR qui ne pouvaient plus répondre.

- Agitation dans la salle

Séance close.

CONSEIL PEDAGOGIQUE 16H30.

On y va tous. On lit le texte ci-dessous. On sort. Restent : 3 SGEN + 2 profs.

Les coordonnateurs n’étant pas élus par les personnels, ils ne représentent pas les collègues de leur discipline.

Ils assurent la coordination des questions matérielles et logistiques et non pédagogiques stricto sensu.

Bien que l’affirmation de la liberté pédagogique n’exclue pas un travail d’équipes, les professeurs, concepteurs de leur enseignement,
ne délèguent pas leur responsabilité pédagogique qui est au coeur de leur métier d’enseignant.
Il n’est pas question, pour nous et les collègues que nous représentons, d’accompagner la réforme.

Pour notre part, nous combattons ce qui est pour nous un recul social et pédagogique majeur.

Elle nous sera imposée, sans accompagnement. Pour nous l’imposer, sachez que vous nous ferez violence,

sachez que tout ce que nous serons contraint d’appliquer, sera appliquée contre notre conscience

et avec ceux qui ne représentent pas légitimement les opinions de la majorité du corps enseignant.

Excellente demi-journée car :

- Mobilisation allant crescendo au cours de la réunion.

- Sentiment de ne pas avoir été écrasés et même d’avoir mitraillé une série d’arguments.

- Envie d’en découdre et ambiance de camaraderie joyeuse à la fin (après la réelle tension qui avait précédé la réunion).

Lundi 22 février 2010

Grève au Lycée Pagnol de Marseille sur les DGH et les réformes Chatel, à 68%, avec lettre au recteur et blocage du lycée le matin par les lycéens. Reconduction annoncée.

Grève au Collège Le Ruissatel - Marseille, sur les DGH

Grève au LP Blériot de Marignane sur les DGH et la préparation de la rentrée 2010

Lycée Fourcade - Gardanne :

De nombreux collègues se sont présentés au conseil pédagogique (au moins 70 soit la moitié de l’effectif).
Les inspecteurs avaient prévu de parler des modalités d’application de la réforme, nous leur avons proposé de lire notre texte (PJ) puis de rester pour dialoguer pendant une heure.
Ils se sont présentés comme « neutres » quant à la réforme et ont commencé par un argumentaire en faveur du conseil pédagogique...
Nous sommes rapidement revenus aux problèmes de fonds avec des questions précises et pertinentes de nombreux collègues : comment faire plus de qualité dans l’enseignement avec moins d’heures et des effectifs plus élevés ? Les réponses sont restées très générales et n’apportaient bien entendu aucune solution face aux problèmes que nous rencontrons
Nous sommes partis sur une magnifique conclusion d’un collègue qui a rappelé qu’il était plus que favorable au principe d’une réforme, à l’enseignement personnalisé, mais que rien ne permettait d’aller dans ce sens bien au contraire dans cette réforme.

Lycée du Rempart - Marseille :

L’administration du lycée avait organisé au soir de ce lundi de rentrée des réunions en conseil d’enseignement et des réunions des PP pour que nous désignions librement nos représentants au conseil pédagogique afin de constituer celui-ci avant vendredi prochain, date à laquelle le conseil pédagogique devait rencontrer les IPR pour la mise en place de la réforme.
Le SNES avait organisé une heure d’information syndicale à 11 h aujourd’hui à laquelle 40% des collègues ont participé et ont décidé à l’unanimité de refuser toute participation au conseil pédagogique.
Ce soir, à l’issue des conseils d’enseignement, toutes les disciplines et tous les professeurs principaux ont fait savoir au chef d’établissement qu’il n’y avait aucun volontaire pour siéger au conseil pédagogique.
On attend la réaction de l’équipe de direction, la demi-journée banalisée de vendredi, et les étapes suivantes.
Mais la journée a permis de sensibiliser et de mobiliser des collègues qui n’avaient pas encore pris conscience des enjeux.

Lycée Lumière - La Ciotat :

Demi-journée en présence des IPR pour présenter la réforme. Débat contradictoire : est donc venu sur le devant l’augmentation du temps de travail sans qu’il soit prévu de décharge horaire l’attaque sur la voie technologique et le parallèle avec la démocratisation du lycée totalement absente de la réforme.
Il a aussi été rappelé que l’horaire des professeur était hebdomadaire grâce à la lutte de certains et donc qu’une annualisation était impossible.
Des questions sur le traité de Lisbonne et d’éventuels liens avec une « réforme qui serai une déformation de notre système de formation abandonnant ainsi l’ambition de 80% d’une classe d’age au niveau bac au profit des 50% capable de décrocher un diplôme du supérieur » etc...

tous ceci est resté sans réponse.

des collègues ont rappelé que l’orientation était une affaire de professionnels etc..

d’autre ont dit le manque de satisfaction de ce qui était proposé


Lycée Saint-Exupéry - Marseille :

Demi-journée banalisée de mise en place de la réforme. l’ensemble des conseils d’enseignement a formulé son rejet des réformes Chatel, son refus de participer au conseil pédagogique, et d’accueillir des stagiaires à plein temps devant les classes dès la rentrée. Les collègues ont demandé à pouvoir rencontrer tous ensemble les IPR qui viendront expliquer la réforme au lycée mercredi pour concrétiser le refus du conseil pédagogique.

Informations datant d’avant les vacances d’hiver 2010 :

Lycée Saint Exupéry Marseille

En gréve avant les vacances contre les réformes Chatel, tournée des établissements voisins, distributions de tracts

Lycée Victor Hugo Marseille

En gréve avant les vacances contre les réformes Chatel,

Lycée Diderot Marseille

En grève avant les vacances contre les réformes Chatel, référendum sur le conseil pédagogique

Collège La Carraire à Miramas

Beaucoup d’enseignants à la réunion pour parler de la DGH et des conditions désastreuses que la réduction des heures postes imposent pour la prochaine rentrée (poste de lettres classiques supprimé,les IDD pour les 4e en option, des compléments de service qui se multiplient, l’aide aux élèves en difficultés sans moyen, les heures de vaisselles pour la SVT et les heures TICE qui ne représentent plus rien,.....) Pour le même nombre de classes nous avons perdu des heures poste et sommes à 7,8 % d’HSA (365.5 heures poste pour 30.5 HSA ).

Nous avons fait un courrier à l’Inspecteur d’Académie en faisant part de notre mécontentement et en lui demandant un rendez-vous dans les meilleurs délais. Nous avons également informé les Fédérations de Parents d’élèves. Beaucoup d’’enseignants sont prêts à refuser les heures supplémentaires. Suite de la mobilisation à la rentrée....

Clg Prévert Saint Victoret

AG la semaine de la rentrée

Clg le Ruissatel Marseille

AG lundi de la rentrée

Clg Manet Marseille

AG la semaine de la rentrée

Clg IZZO Marseille

AG lundi de la rentrée

Clg Pasteur Marseille

AG jeudi de la rentrée

Clg Coin joli Marseille

AG vendredi 5/2

Clg Barnier Marseille

En gréve 48H contre les réformes Chatel, tournée des établissements.

AG prévue à la rentrée

Clg Roy d’Espagne Marseille

Réunion avec les parents à la rentrée

Clg Thiers Marseille

Réunis en AG les profs ont décidé d’informer les parents puis profitant de la venue de 3 IPR en mission, ils les ont interpellés sur la baisse de la DGH

AG la semaine de la rentrée

Clg Daumier Marseille

Les profs coordonnateurs du collège se sont réunis à 12 h et ont décidé d’aller à la réunion de coord. convoquée à 16h.

Ils avaient préparé une déclaration expliquant leur refus de gérer la pénurie et leur refus de siéger dans ce « conseil pédagogique » déguisé.
Ils ont signalé que le lendemain à la commission permanente nos élus indiqueraient les besoins par matière .

Ils ont demandé au proviseur et à son adjoint d’aller réclamer à l’I A les besoins nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement qu’ils dirigent.Puis ils sont tous partis.

Lycée Fourcade Gardanne

AG avec 40-50 collègues, très inquiets face à ce qui arrive et prêts à se mobiliser.

DGH en baisse de 5 % -103 h, effectif en hausse de 24 élèves
Actions prévues pour le Conseil pédagogique le lundi de la rentrée :
Appel aux collègues à tous s’y présenter, lire une motion puis partir

Cité scolaire de Sisteron

La réunion de présentation de la réforme du lycée, en présence de trois IPR (anglais, hist-géo et physique). Nous la préparions depuis une dizaine de jours : une heure d’info syndicale, la semaine dernière, à laquelle ont assisté plus de cinquante collègues ; des pique-nique en salle des profs pour élaborer une stratégie d’ « accueil personnalisé » des inspecteurs. De plus en plus de collègues s’informent, discutent
-58h à la dhg et surtout, aucun « enseignement d’exploration scientifique » proposé aux élèves (décision rectorale), alors que nous sommes isolés des autres lycées.

Nous sommes tous restés debout, silencieux, devant les IPR et le chef d’établissement, position assez inconfortable pour eux. Déclaration pour dire que nous étions parfaitement informés du contenu de la réforme, qu’ils pouvaient donc se passer de nous la vendre, que nous n’étions pas dupes des objectifs uniquement budgétaires qui la soutenaient et que nous souhaitions seulement qu’ils apportent des précisions sur des points précis, sources de nos inquiétudes. Nous avons donc pu développer l’idée d’offre inéquitable de formation, l’alourdissement et la multiplication des tâches, sans compétences, et le poids du conseil pédagogique, instrument anti-démocratique sans contre-pouvoir.

Au bout d’une heure de non dialogue, les IPR reconnaissant qu’ils ne pouvaient apporter aucune réponse, mais s’engageant à relayer les revendications, nous avons quitté la réunion pour nous retrouver en salle des profs et continuer (enfin !) les discussions. Deux inspecteurs sur trois semblaient eux même désolés de ce qu’ils étaient sensés transmettre.

Nous prévoyons de multiples actions dès la rentrée : informations aux élèves et parents de 3è (c’est l’avantage d’être cité scolaire), presse et parents de lycéens. A suivre…

Lycée Pagnol Marseille

Heure d’info syndicale : 80 profs présents ont décidé

- de ne participer en aucune manière à la préparation de la rentrée dans le cadre de la réforme

- de se mettre en grève dès le lundi de la rentrée pour obtenir la restitution des moyens enlevé au lycée.
Le rectorat a proposé par l’intermédiaire du CE de revenir à un nombre de 30 élèves par classe en 2nd alors que hier on en était à 35.
Certains élèves ont mis en place un barrage filtrant à l’entrée du lycée.

Lycée René Char 84

Heure d’information mardi 2/2

Clg Péri Gardanne

CA prévu le 27 février, commission permanente le 23.

Nous faisons signer pour le moment par les collègues , par les élus FCPE, et nous tâchons de diffuser aux bahuts alentours un courrier au recteur contre la suppression d’une 6e à Péri, qui revient à saboter la classe bilangue allemand anglais.

Clg Brassens Marignane

HIS prévue à la rentrée

Lycée Aubanel Avignon

DGH en baisse (75HP en moins) et les ouvertures d’enseignements d’exploration décidées par le Rectorat.

Mercredi 3/2 à 10h CA extraordinaire : 3 IPR ont présenté la réforme en seconde : nous avons commenté et fait une déclaration finale.

A 11h réunion des coordonnateurs rebaptisée « conseil pédagogique » toujours avec les IPR. Comme tout le monde connaissait les projets, les IPR ont écouté les enseignants exposer, discipline par discipline, leur mécontentement sur les différents aspects de la réforme. Ils ont déclaré qu’ils transmettraient...

Clg Bouc Bel Air

HIS vendredi 5/2

Clg Louis Aragon de Roquevaire

Lettre demandant à l’iA de remedier à une situation anormale concernant la prévision de nos effectifs ( suite à une délégation faite l’année dernière dans ce sens). Certains des élèves de Roquevaire risquent de ne plus être en mesure d’être scolarisés à Roquevaire si on ne nous donne pas plus de moyens....Nous dénonçons cette situation dans la lettre . Les collègues adresserons cette lettre directement à l’i.A par voie postale. Les parents s’associent à notre démarche.

Mardi de la rentrée une Heure d’info syndicale .

Lycée Ismaël Dauphin

AG a réuni une trentaine de profs . L’ordre du jour était la perte de 60h à la DGH et fermeture de 2 classes dont une seconde.

AG le mardi 2 mars pour faire le point sur le TRMD et préparer les questions à poser aux IPR qui viennent le jeudi 4 mars de 10h à 12h.
mars

Lycée Zola d’Aix

le proviseur avait prévu un conseil pédagogique avec 3 IPR sur la réforme. Sur les 12 coordonnateurs convoqués , suite à une AG très suivie lundi, 11 ont présenté une lettre de démission de leur fonction de coordonnateur et 10 ont refusé de sièger au CP.

Le CP s’est donc tenu avec 2 collègues, nous avons fait une petite intervention pour exprimer directement aux IPR notre rejet.
Nous avons le soir profité des réunions d’info pour les parents de seconde pour distribuer des tracts et intervenir en réunion sur la réforme.

La mobilisation est forte et nous reprendrons le 22/02 avec une HIS

Clg de Rousset

AG le 2/2 et jeudi 4/2 avec 35 collègues.

Rencontre avec les parents, distribution d’un tract commun, banderoles, rencontre avec les élus.

Ag prévue à la rentrée

Lycée Thiers Marseille

Lors de la réunion du conseil pédagogique en présence de 3 IPR les représentants des profs lisent une motion et s’en vont.

Lycée jean Monnet à Vitrolles

1/2 journée banalisée organisée par le rectorat avec le présence de 3 IPR (anglais, lettres et EPS) venus faire leur nouveau boulot de représentants du ministre et de vendeurs de la réforme.

Nous nous étions réunis plusieurs fois avec les collègues du snes pour préparer et nous répartir les interventions.

Lors des 2h30 qu’a duré la réunion nous avons laissé peu de répit aux IPR Beaucoup de collègues ont participé à la discussion et ont fait des remarques qui ont bien souvent mis en difficulté les IPR qui étaient venus avec comme seul outil le diaporama du ministère et beaucoup de blabla qui n’a convaincu personne.

Lycée Michelet, à Marseille

Lundi 1er février après-midi , il y avait une demi-journée banalisée pour mettre en place la réforme des secondes.

66 % des collègues ont signé une pétition pour refuser toute remise en cause des dédoublements actuels.

L’administration , aidée par la direction de la section SGEN a essayé par tous les moyens de faire endosser aux collègues la mise en place des secondes Chatel mais l’opération a échoué.

Lycée Artaud Marseille

AG avec 50 collègues. Organisation d’une chaîne humaine avec les parents pour vendredi matin à 7h30.

Nous avons décidé collectivement d’aller dire notre refus de travailler dans une instance non représentative et de participer à la mise en place de la Réforme puis de quitter le lieu lors des deux séances.

Refus aussi de tous les profs de langues sur la mise en place des groupes de compétences. On prépare un courrier aux différents inspecteurs.

Lycée Lurçat Martigues

Boycott du conseil pédagogique
avec les IPR

Clg de Rognac

86.4% des collègues ont voté pour le boycott du livret de compétences.

Clg Forcalquier

Lettre de l’ensemble des professeurs au Recteur pour contester le livret de compétences

Collège Ampère Arles

La DGH reçue présente 22h de moins que celle prévue. Donc, beaucoup de projets (PPRS, PPRE, classes spécifiques etc) sont amputés de leurs moyens.

Commission permanente non tenue le jeudi 4 fév ; HIS où les collègues ont pris conscience que certains postes pouvaient sauter (7,7% d’HSA à caser, un vrai casse tête pour la principale...) On a rencontré les parents qui nous soutiennent.
Lettre au recteur, demande d’entretien, conjointe, avec les parents.

Clg de Fuveau

Le Conseil Pédagogique ouvert à tous s’est transformé en assemblée générale avec 30 collègues présents. Nous avons pu développer largement notre point de vue .En lien avec la FCPE et la PEEP nous avons organisé une réunion d’information pour les parents en présence de collègues du lycée Fourcade de Gardanne

Lycée Cocteau Miramas

60% des collègues en HIS, Une bonne majorité d’accord pour soit boycotter la réunion avec les IPR, soit la faire capoter.

Clg de Seyne les Alpes :

A la rentrée, vu la DGH, il nous faut supprimer une classe. Nous aurons donc une 3° à 33 avec un dédoublement dans quelques matières à déterminer... On va essayer de mobiliser à la rentrée.