Du management dans le 04 et de ses remèdes

Enseignement du provençal :

L’occitan est enseigné à Digne, Château-Arnoux et Manosque. Les deux professeurs sont affectés avec un temps de service partagé entre 4 établissements difficile à intégrer dans les emplois du temps et qui ne permet pas forcément de proposer aux élèves un enseignement de qualité auquel ils ont droit.

Il arrive que les cours soient dispensés sur le temps de repas des élèves voire aux horaires d’un autre cours. L’information auprès des élèves et des familles n’est pas non plus favorisée. Les représentants de la FSU au CTSD ont exposé cette situation insatisfaisante au DASEN. Depuis, on a pu observer de nettes avancées au collège de Château-Arnoux : l’option est ainsi proposée à tous les élèves en vue de l’année prochaine, et tous ont pu être informés. Dans les établissements où des problèmes persistent les enseignants sont soutenus par le SNES et la FSU pour rencontrer leur direction.

Lycée des Iscles : pondérations en BTS.

En début d’année les collègues des matières technologiques en BTS CRSA et Maintenance du lycée des Iscles apprirent qu’ils ne bénéficieraient plus des pondérations sur les enseignements n’étant pas considérés comme des cours magistraux sur le référentiel. Soit la majorité de leurs heures en classe entière ou en groupe. La direction considérant que le décret n° 80-657 de 1980 était caduc suite à un changement d’appellation de leurs disciplines.

Grâce à l’intervention du SNES les pondérations ont été rétablies en mai. C’est une victoire qui évitera que cette expérience se répande dans toute l’académie l’an prochain.

Pour faire face à ces types de « management » et à d’autres, un stage syndical sera organisé dans le 04 à la rentrée prochaine : venez-y nombreux !

Marie-Ange Guiseppi et Alexandre Arnaud , José Bolo, Lionel et Anne-Marie Lasfargues .