26 novembre 2013

L’actualité syndicale

Education prioritaire : la synthèse académique du Rectorat

Le SNES Aix- Marseille a pris connaissance de la synthèse académique des 174 commissions de réseaux de l’Education Prioritaire qui se sont réunis début octobre, publiée par le Rectorat sur le site académique.
Cette synthèse sera présentée lors de la journée du 4 décembre, étape inter-académique des assises institutionnelles sur l’Education Prioritaire.

Nous saluons l’effort de transparence que l’académie a accompli en publiant l’ensemble des synthèses des réunions des réseaux qui ont permis de rédiger la synthèse académique, en associant les organisations syndicales représentatives à ces Assises.

L’élément marquant, récurent dans la grande majorité des commissions, est le besoin de libérer du temps pour compenser la difficulté et se concerter. Nous rejoignons ce constat, partagé par l’ensemble de la profession, et qui correspond à un besoin plus fort encore dans l’Education Prioritaire. Il en est de même du besoin de formation des personnels, ou encore de la nécessité d’équipes pluri-professionnelles : CPE, personnels de vie scolaire, infirmières, conseillers d’orientation psychologues, assistantes sociales...

Nous nous félicitons également que soit relevée la volonté d’en finir avec un fonctionnement managérial, que le label ECLAIR favorise.

A l’inverse, nous nous étonnons de trouver dans la synthèse plusieurs références au socle commun, alors qu’il n’en est pas question de la quasi-totalité des synthèses de réseaux.

Nous sommes également surpris d’apprendre que la diminution des effectifs par classe serait un élément qui ferait débat.
Pour la profession, la question est pourtant entendue : pas moins des deux tiers des commissions ayant travaillé sur le thème V demandent des réductions d’effectifs ou des demi-groupes. Les personnels mettent nettement en avant le besoin d’un travail devant des effectifs d’élèves plus légers, tant en classe entière qu’en dédoublement, afin de diversifier les pratiques, faciliter la gestion de classe et modifier les dynamiques de groupes.
Pourquoi la synthèse académique oppose-t-elle artificiellement diminution des effectifs et mise en place de demi-groupes ?

Les personnels ont des idées, des expériences, des propositions à faire valoir, comme l’ont montré les Etats Généraux académiques de l’Education Prioritaireque le SNES-FSU Aix-Marseille a organisés jeudi 21 novembre. C’est cette parole que nous entendons porter en envoyant au Rectorat les douze propositionspour la relance de l’éducation prioritaire et 6 fiches de synthèse des ateliers que le SNES a organisé en parallèle depuis septembre.

Nous serons présents aux Assises Inter-académiques le mercredi 4 décembre 2013 au Théâtre du Merlan pour débattre, confronter les idées et porter la parole des personnels.