5 avril 2008

Notre académie, nos établissements

Etablissements en lutte dans l’académie

collège de Châteaurenard :

Compte rendu de la matinée de mobilisation du 2 avril 2008 au collège de Châteaurenard :

Dès 7h45 nous nous sommes rassemblés avec les parents d’élèves devant le collège avec des banderoles et en présence de la presse pour manifester notre mécontentement face aux réductions de postes :

- 1 demi-poste d’anglais et 1 demi-poste de français, 2 départs en retraite non remplacés au profit d’heures supplémentaires.

- 2 blocs horaires de 9h supprimés en français et en sciences physiques et 1 bloc horaire de 10h en EPS en raison de la baisse d’effectif prévisionnelle.

Nous avons ensuite manifesté ensemble à Châteaurenard en présence de Mme Aubert, Vice présidente du conseil régional, en direction de la Mairie. Nous avons ensuite rencontré Mme Bertrand, conseillère générale. Cette action a prolongé une rencontre avec le député-maire de Châteaurenard lundi 31 mars 2008. Mesdames Aubert et Bertrand et M. Reynes se sont engagés à faire remonter nos revendications en haut lieu.

Lycée M Genevoix Marignane :

Aujourd’hui nous avons commencé la journée au lycée par un débrayage à 8 heures pour un exposé des projets sur notre établissement : suppressions de 6 postes, complément de service artificiel en histoire géo (cas en français aussi), suppression d’un poste en éco-gestion pour créer un poste spécifique BTS.
La grève a été mise aux votes : 35 pour sur 50 présents.
La plupart des collègues se sont mis en grève sur la journée et nous sommes allé expliquer aux élèves la situation.
Ceux ci sont sensibles à nos inquiétudes.
La déléguée de Marignane de La Provence est venue recueillir nos paroles.
L’action paye.. 75% de grévistes le jeudi 3/4 le vendredi 4 à 9h un fax du rectorat nous informe que l’audience demandée est accordée. La négociation est loin d’être gagnée mais il faut bien commencer.

Lycée Benoit Isle sur la sorgue (84)

Début de de mobilisation hier : une cinquantaine d’élèves ont bloqué l’entrée principale de 14h à 17h contre la suppression des postes prévue à la rentrée prochaine : ça a bien pertubé les cours et entrainé beaucoup de discussions. Nous avions justement (!) organisé une AG profs-parents à 18h et une délégation d’élèves nous y a rejoint : peu de parents à cette AG mais une intéressante conjonction profs-parents-élèves.
On redémarre sur une AG dès le lundi de la rentrée.

lycée Victor Hugo à Marseille

Deux postes sont supprimés au lycée Victor Hugo à Marseille (ZEP, ou plutôt et sans ironie aucune « pôle d’excellence » et AR). Une délégation a été reçue au rectorat mardi soir, et s’est entendu dire que nous avons déjà de fabuleuses conditions de travail.
Les personnels réunis en AG ce matin à 8h ont voté la grève, qui a été largement majoritaire toute la journée et sera probablement reconduite demain. Nous avons :
- occupé toute la journée le standard de l’établissement
- fait connaitre notre mobilisation dans les lycées du secteur par des prises de parole aux récréations (demain on devrait passer dans les collèges où on pourra)
- envoyé un fax à l’IA et contacté la presse
- participé au rassemblement des (quelques dizaines de... - pour l’instant ?) lycéens sur le Vieux Port cet après-midi
- distribué un tract à destination des élèves et des parents
- organisé une AG - apéro - débat au lycée à 18h : une cinquantaine de personnes étaient là, essentiellement des enseignants du lycée mais aussi quelques élèves, et des représentants de Versailles et Diderot.
Demain AG à 8h, vu la mobilisation d’aujourd’hui la grève sera probablement reconduite, et à la rentrée une HIS sera posée pour permettre de refaire une AG très vite.

Lycée Artaud Marseille

aujourd’hui jeudi 3/4 une AG de 40 profs a décidé
de lancer une pétition adressée au recteur
demandant le maintien des 8 postes supprimés
annonçant que les signataires refuseront les heures sup au delà de l’heure imposable
réclamant le respect des obligations de service et l’arrêt des dérives quant au métier d’enseignant.

Une autre AG est prévue le Mardi 22/4 sous forme d’heure syndicale d’info

Collège de Laragne

A Laragne, nous organiserons un rassemblement le 29 avril à 8 heures devant le collège, avec les parents, les profs, les élèves et nous convoquerons la presse.

lycée Jean Perrin à Marseille

Semaine chargée au lycée Jean Perrin à Marseille
Suite à l’agression d’une collègue samedi dernier par des éléments extérieurs au lycée, les enseignants du lycée Jean Perrin à Marseille ont débrayé deux heures lundi matin et ont rencontré les élèves en A.G. ; les problèmes de suppression de postes ( 11) et du manque de postes en vie scolaire ont été soulevés ; une délégation intersyndicale ( SNES CGT FO ) a été reçue au rectorat mercredi sur la rentrée 2008 qui n’a rien donné si ce n’est des réponses relevant d’un certain mépris vis à vis des enseignants et de leur travail ; Les suites de l’action seront décidées à la rentrée ; la mobilisation s’organise...
Il faut relever la tête !

lycée I.Dauphin de Cavaillon

Une délégation de profs et parent d’élève du lycée I.Dauphin de Cavaillon a été reçue vendredi à 17h au rectorat .Nous avons déposé une pétition signée par 45 collégues qui s’engagent à refuser toute heure supplémentaire au-delà de celle qu’on peut nous imposer.Nous avons obtenu un BMP de 9 heures en histoire géo car il y avait dans cette discipline 20,5 HSA à partager entre 7 collégues .Pour la restitution du poste d’économie gestion administrative remplacé par des HSA et un BMP de 4h, on nous a répondu que c’était un probléme politique.
Eh ! Oui ! et les problémes politiques se réglent souvent dans la rue !

lycée Jean Monnet Vitrolles

Aujourd’hui, vendredi 28 mars, les enseignants du lycée Jean Monnet Vitrolles ont décidé en AG de se mettre en grève, suite à l’entrevue avec le cabinet du recteur jeudi 27/3. (un préavis avait été déposé la semaine dernière)

EN effet, lors de cette réunion où étaient présents des représentants des profs, des parents FCPE et des élèves élus au CA, accompagnés d’une camarade du S3, le rectorat a opposé à nos revendications une fin de non recevoir assortie d’un discours révoltant, puisqu’on considère que la situation prévue pour la rentrée 2008 est juste et justifiée, et que l’échec de nos élèves au bac (résultats en chute alarmante) est de notre responsabilité.

Par conséquent, la grève d’aujourd’hui, couverte par la Provence et la Marseillaise, avait pour but de dénoncer l’incurie de l’administration et du gouvernement, dans un contexte où la profession est attaquée de toutes parts et en proie à un désarroi chaque jour plus profond.
Jeudi, les élèves s’étaient réunis et avaient débrayé par « solidarité » avec la démarche des profs.
Mardi 1er avril, nous avons organisé devant le bahut un « pique-nique en noir », réunissant profs et élèves, au cours duquel nous enterrerons le lycée Jean Monnet et l’éducation nationale. La Provence couvrira l’événement.
J’appelle tous les collègues du secteur qui seraient disponibles entre midi et 13h30 à se joindre à ce moment symbolique. Venez vêtus de noir, avec vos banderoles et des idées de mise en scène. (silhouettes de profs du type « Darcos m’a tuer » ou « Sarkozy ou l’Education, il faut choisir »)
Rappel de nos revendications :

- maintien des classes prévues à la suppression

- maintien des postes supprimés et des heures perdues ayant pour conséquence des services partagés

- maintien des dispositifs d’aide aux élèves et de soutien, en place depuis longtemps chez nous