LUNDI 6 SEPTEMBRE

1 enseignant sur 3 était en grève pour l’Education

MARDI 7 SEPTEMBRE

2 enseignants sur 3 seront en grève pour les retraites

Aujourd’hui, le SNES, Sud Education et la CGT appelaient les collègues
à faire grève pour attirer l’attention de l’opinion publique sur
les conditions particulières de cette rentrée scolaire.

Conséquences des suppressions des postes :

 les jeunes lauréats des concours sont envoyés à plein temps devant
les classes sans avoir reçu de formation professionnelle digne de ce
nom.

 La réforme de la classe de seconde se met en place dans la pénurie
(accompagnement personnalisé par groupe de 20 élèves en moyenne) et
de façon précipitée (pas de manuel scolaire jusqu’à la Toussaint
dans plusieurs disciplines).

Après avoir perdu 10 % de ses emplois d’enseignements dans les
collèges et lycées entre 2003 et 2008, l’académie d’Aix-Marseille
perd à nouveau 205 enseignants à cette rentrée, alors que les
effectifs d’élèves sont stables.

Les conséquences pour les élèves et les familles sont :

-  effectifs des classes plus chargés,

-  diminution de la variété des enseignements et de l’offre de
formation,

-  problèmes de remplacement.

Alors que l’INSEE prévoit une augmentation continue des effectifs des
élèves de 2010 à 2015, le gouvernement s’obstine à vouloir
supprimer 17 000 postes d’enseignants en 2011, 2012, 2013.

C’est pour ces raisons qu’1 enseignant sur 3 étaient en grève dans
les collèges et les lycées aujourd’hui et que 2 enseignants sur 3
seront en grève mardi 7 septembre pour défendre le service public
d’Education et protester contre une réforme des retraites injuste et
brutale.

MARDI 7 SEPTEMBRE 10 H 30

Vieux Port RDV Education :

entre la Samaritaine et l’Hôtel de Ville

remarque : le Rectorat annonçait 14% de grévistes dans les lycées et 8 % dans les collèges, en partant du principe qu’un enseignant non attendu à l’heure où le pointage est fait est nécessairement comptabilisé comme non gréviste. Ce type de comptage minore fortement le taux réel. Le SNES fait le rapport en personnel attendu et personnel gréviste à l’heure donné.