Bilan de la CAPN 2014 :

Lors de la CAPN du 24 au 26 juin, 97 collègues de notre académie ont accédé à la hors-classe. Dorénavant presque tous les collègues au 11e échelon sont promus rapidement, à l’exception des collègues étant devenus agrégés par liste d’aptitude qui doivent attendre un peu plus. Nous avons pu aussi faire promouvoir un grand nombre de ceux qui, au 10e échelon, proches de la retraite, pourrons accéder aux premiers grades de la hors-classe.

Cette promotion envisageable pour tous est une victoire des commissaires paritaires de la FSU (SNES-SNEP-SNESup) qui ont su faire entendre leurs arguments en CAPA et en CAPN. Nous avons su faire prendre en compte le principe de carrière, de manière à ce que cette promotion de fin de carrière bénéficie au plus grand nombre et non à quelques uns, avec des effets immédiats dans les salaires et à terme pour les pensions de retraite.

Cette mise en échec d’une vision individualisée des carrières, promue sous la précédente majorité dans le but de réduire la masse salariale et de diviser les collègues, est à mettre à l’actif de l’action militante et des élus du SNES-FSU.
C’est dorénavant la question plus large d’une revalorisation générale des salaires qui devient urgente : la profession a besoin de se faire entendre. C’est par le vote SNES-SNEP-SNESup qu’elle peut s’exprimer le plus efficacement : c’est toute l’importance du vote FSU le 4 décembre prochain.

Sur le site national : http://www.snes.edu/Bienvenue-dans-la-rubrique.html


Bilan de la CAPA Hors-classe des agrégés 2014 :

Durant toutes les campagnes de la hors classe, nous sommes intervenus pour optimiser en vue de la CAPN le barème des collègues proches de la retraite et de ceux qui en ont le bénéfice financier immédiat, à savoir ceux ayant plus de trois ans d’ancienneté dans le 11e échelon.
Notre pugnacité depuis plusieurs années permet dorénavant d’envisager de promouvoir l’ensemble de collègues ayant une carrière complète avant le départ en retraite. Cette victoire est à mettre au compte des élus de la FSU aux niveaux académique et national.

En ce qui concerne les autres opérations proposées à la CAPA, nous restons peu satisfaits de la Liste d’Aptitude d’accès au corps des agrégés ; le nombre de possibilités n’a cessé de se restreindre (262 cette année) et les défauts de ce type de promotion, sans barème, sont devenus d’autant plus saillants. Ce sont dorénavant seulement les collègues les plus remarqués par l’inspection, voire proche de celle-ci, qui sont nommés agrégés par cette voie. Nous continuons de demander l’élargissement des possibilités et la création d’un barème prenant en compte la carrière, l’âge et la qualification. C’est d’ailleurs sur ces critères que nous nous sommes appuyés pour proposer des dossiers dont un certain nombre ont été promus.

Pour toutes les autres opérations soumises à la CAPA et aux Formations Paritaires Mixtes aux côtés des certifiés et des PEPS — contestations de note, congés de formation professionnelle, titularisation, mouvement — les élus de la FSU ont été les seuls à consulter l’ensemble des dossiers et à défendre tous les collègues en s’appuyant sur des principes de carrière clairs et lisibles traduits par des barèmes.

Parce que nous pensons que la défense individuelle des collègues passe forcément par une défense collective, sur des principes clairs et transparents, nous ne considérons pas les CAPA comme des chambres d’enregistrement. Nous discutons pied à pied les dossiers des collègues qui nous sont soumis et les tableaux qui nous devons examiner : voter pour les listes de la FSU (SNES-SNEP-SNESup) est pour chacun le meilleur moyen de défendre sa carrière tout en maintenant les principes collectifs d’équité pour les agents du service public.

Adhésion en ligne : http://www.snes.edu/Telecharger-votre-Bulletin-d,21526.html