11 avril 2011

Notre académie, nos établissements

LYCEE DIDEROT : MOBILISATION EN CONTINU CONTRE LA VIOLENCE

Les élèves et les personnels du lycée Diderot sont touchés par de nombreux actes de violence qui se développent de façon inquiétante aux abords du lycée, notamment ces dernières semaines : plus de cinquante agressions déclarées depuis la rentrée avec plusieurs blessés à l’arme blanche.

Ils sont persuadés que l’action éducative et culturelle est fondamentale pour faire reculer la violence ; mais le lycée Diderot ne peut à lui seul répondre aux problèmes économiques et sociaux du quartier, l’implication des différents acteurs publics est nécessaire à la résolution de cette situation.

le SNES académique soutient et participe à cette action.

Communiqué de presse

Les élèves et les personnels du lycée Diderot sont touchés par de nombreux actes de violence qui se développent de façon inquiétante aux abords du lycée, notamment ces dernières semaines : plus de cinquante agressions déclarées depuis la rentrée avec plusieurs blessés à l’arme blanche.

Les élus au Conseil d’Administration du lycée Diderot, n’ont eu de cesse d’alerter les autorités de l’éducation nationale. Notre adresse directe, au préfet et aux collectivités locales, notamment en fin 2009, a été soutenue par les élu(e)s locaux.

Le 17 mars, enseignants, élèves, parents du lycée Diderot, se sont unis pour une « marche de solidarité avec les victimes de la violence ». A cette action se sont joints spontanément les élu(e)s locaux et les associations de quartier. Une amorce de dialogue prometteuse s’est produite à cette occasion.

La mairie de secteur, Marseille 13e 14e a organisé le 8 avril un Conseil Local de sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) centré sur les phénomènes de violences aux abords des établissements scolaires. Le tableau brossé par tous les chefs d’établissements du quartier est alarmant et préoccupant : le nombre et la gravité des actes violents dont sont victimes les élèves sont en augmentation spectaculaire. La police partage ce constat et précise, notamment, que les auteurs de violence sont des jeunes majeurs ou des mineurs en « rupture scolaire ».

Nous sommes persuadés que l’action éducative et culturelle est fondamentale pour faire reculer la violence ; mais le lycée Diderot ne peut à lui seul répondre aux problèmes économiques et sociaux du quartier.

Aussi, il nous est apparu pertinent d’organiser une « table ronde » placée sous l’égide de la Région PACA et de la Direction du lycée, avec une large participation de tous les intervenants et partenaires de notre établissement, notamment :

* Institution Education Nationale, Rectorat et Inspection Académique,
* Région PACA
* Ville de Marseille, mairie d’arrondissement,
* Préfecture, commissariat de quartier
* Personnels, élèves, parents d’élèves
* Associations sociales et culturelles de quartiers,
* CIQ

La plupart des invités ont montré leur intérêt pour cette initiative et ont annoncé leur participation à cet échange constructif, en étant présent ou en étant représenté.

Cette manifestation aura lieu au lycée Diderot le 14 avril 2011 de 14 h 00 à 17 h 30.

Les organisateurs ont la volonté de faire ressortir de cette réunion des propositions concrètes pour agir en profondeur et faire reculer la violence par l’investissement éducatif.

organisé par les Elus au conseil d’administration personnels et parents d’élèves Le 11 Avril 2011 SNES-FSU ; SDEN-CGT ; SGEN-CFDT ; Sud éducation ;FCPE
Lycée Diderot 23 Bd Laveran
13013 Marseille
Tel : 04 91 10 07 16