15 mai 2008

Notre vie syndicale

Le 15 mai une grève massive ! le 18 mai continuons à Paris

La grève a été massive dans les établissements du second degré dans l’Académie d’Aix-marseille :

60 % en collège, 55 % en lycée.

5 000 manifestants à Avignon et 30 000 à Marseille, 1 000 à Arles…, dont 60 % dans le cortège éducation avec les lycéens et les syndicats de la FSU, ont scandé nos demandes :

- rétablissement des postes supprimés,

- augmentation de nos salaires,

- revalorisation de nos métiers,

- ouverture immédiate de véritables négociations dans l’Education Nationale et dans la fonction publique.

Les coups de force du gouvernement contre l’école, contre la fonction publique, contre le service public doivent cesser. Les agressions verbales contre les enseignants et leurs syndicats représentatifs doivent s’arrêter, tout comme les affirmations mensongères ! Car, dans le second degré, avec 30 000 postes supprimés depuis 2003, et 60 à 80 000 prévus d’ici 2012 dans le cadre de la Révision Générales des Politiques Publiques, c’est l’explosion du collège et du lycée que ce gouvernement a programmé !

Le lycée à la carte de Darcos, la nomination imminente d’une « personnalité » éminente pour s’occuper de ce dossier à partir du 10 juillet est une provocation supplémentaire.

C’est le ministre, qui en ce mois de mai désorganise le service public avec sa porte fermée aux syndicats, au SNES et à la FSU, contrairement à ce qu’il affirme.

C’est pourquoi nous serons nombreux dans la rue le 18 mai à la manifestation nationale et le 24 mai dans tous les départements, ainsi que le 22, pour obliger le ministre à ouvrir enfin des NEGOCIATIONS.

Le SNES appelle tous les collègues à se réunir dans les établissements en AG et à discuter des suites de l’action.