31 août 2011

Militer

Le SNES-FSU dénonce la traque inhumaine des Roms de Marseille.

Le SNES-FSU dénonce la traque inhumaine des Roms de Marseille.

Le SNES-FSU dénonce la traque inhumaine des Roms de Marseille.

La population Rom de Marseille a connu un été qui ressemble aux plus funestes moments des traques de bouc-émissaires. A plusieurs reprises ils ont été chassés de campements de misère où ils sont obligés de se réfugier car les autorités n’ont prévu aucune structure d’accueil pour ces populations vivant dans la plus grande des pauvretés. Après l ’expulsion du parc Chanterel, une centaine de familles s’étaient « repliées »dans des conditions indignes à la porte d’Aix. La municipalité de Marseille a poussé le cynisme jusqu’à porter plainte contre les Roms afin qu’ils soient expulsés.

Aujourd’hui ce sont des familles entières qui se retrouvent dans le plus grand dénuement, dans des conditions de vie et d’hygiène inqualifiables.

Le SNES-FSU dénonce cette politique honteuse qui met aux bancs de la société un population extrêmement fragilisée. Le Conseil Régional, un grand nombre d’élus, des syndicalistes et des membres d’association ont appelé la Municipalité et le Préfet à se concerter afin de trouver des solutions humaines.

Rien y fait pour l’instant, la mairie de Marseille préfère poursuivre la politique du gouvernement qu’elle représente. Une politique qui foule aux pieds les valeurs de notre République !