jeudi 28 janvier, le Recteur a réuni les Proviseurs des Lycées de l’académie pour leur présenter la réforme et leur expliquer comment l’exposer devant les collègues, les parents, les lycéens, et comment la mettre en oeuvre, dans un contexte de défiance de la part des personnels.

Les Chefs d’établissement doivent organiser sous peu les demi-journées banalisées avec les équipes pédagogiques. Devant la crainte de vives réactions des personnels, le Recteur a décidé d’envoyer les IPR en renfort aux côtés des chefs d’établissement. Premier signe des nouvelles missions dévolues aux IPR, à savoir privilégier un rôle de conseil auprès des chefs d’établissement et d’aide à la gestion collective des établissements.

Le SNES appelle à transformer ces journées banalisées en tribunes de mobilisation contre la réforme des lycées et l’accroissement des prérogatives du chef d’établissement.

Le SNES appelle également à investir les conseils pédagogiques pour les transformer en assemblée générale des équipes pédagogiques afin que personne ne soit dessaisi de sa liberté pédagogique.

Le SNES appelle enfin à réunir partout des réunions publiques avec les parents et les lycéens.

Ci dessous, le tract distribué aujourd’hui aux Proviseurs : n’hésitez pas à le donner à vos chefs d’établissement.