GREVE DU 24 : UN SERIEUX AVERTISSEMENT

Dans le second degré, l’appel à la grève de la FSU a rassemblé près de 40% des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation. A Marseille, la manifestation Education a rassemblé 5000 personnes dans un cortège coloré et dynamique qui a convergé avec le cortège de La Poste avant de se terminer par un forum commun pour la défense des services publics.

Le cortège rassemblait enseignants, lycéens et étudiants, à l’appel de la FSU, de la CGT Educ’action, de SUD Education, du SGEN Provence, de l’UNEF et de la FIDL. Les enseignants en lycées étaient particulièrement nombreux.

Les personnels expriment aujourd’hui leur rejet de la politique éducative et budgétaire du gouvernement.

C’est un sérieux avertissement !

Sauf à vouloir un conflit majeur et durable, le ministre doit apporter de profondes modifications à sa politique. Cela concerne en particulier la revalorisation - qui doit intégrer les rémunérations et les conditions de travail -, la réforme du lycée, la formation des enseignants, les moyens d’enseignement dans les établissements et la situation du collège aujourd’hui abandonné aux conséquences de la Loi Fillon.

Sur ces dossiers, les désaccords sont très importants et provoquent l’indignation de nos professions.

Le Ministre se contente d’un simulacre de discussions, refusant d’entendre sur le fond les exigences des personnels.

Si le Ministre ne prenait pas en compte l’expression des personnels, le SNES avec la FSU prendrait de nouvelles initiatives d’action pour imposer d’autres choix pour l’Ecole et ses personnels.

Le bureau national du SNES fera mardi 1er décembre le bilan de la journée et des remontées des établissements, et proposera des suites rapides et diversifiées de l’action.

D’ores-et-déjà, les enseignants, les parents et les lycéens sont conviés à un rassemblement à Marseille à 14 h devant la Préfecture mercredi 25 novembre à l’occasion. La FSU appelle à participer à la manifestations des agents et des usagers de la Poste contre le changement de statut, samedi 28 novembre à 14 h 30 au Vieux Port de Marseille.