1er décembre 2007

L’actualité syndicale

Le communiqué de l’intersyndicale éducation 13 et de la FCPE13

POUR GAGNER SUR NOS REVENDICATIONS,
POUR IMPOSER D’AUTRES CHOIX DANS L’EDUCATION
AINSI QUE LA REUSSITE DE TOUS LES JEUNES,
LA PRESERVATION ET L’AMELIORATION DES SERVICES PUBLICS,
IL FAUT CONTINUER L’ACTION.

INTERSYNDICALE EDUCATION DES BOUCHES DU RHÔNE :
SNES-FSU, SNUIPP-FSU, SNEP-FSU, SDEN-FERC-CGT, SUD-Education,
SGEN-CFDT, FO-Education, CNT
ASSOCIATION DE PARENTS D’ELEVES FCPE 13

Les organisations signataires réunies à Marseille le 22 novembre 2007, se sont félicitées du succès de la grève du 20 majoritairement suivie, tant dans les écoles que dans les lycées et collèges.
A la suite de l’intersyndicale nationale des fédérations de fonctionnaires, elles préconisent la poursuite de la mobilisation pour contraindre le gouvernement à répondre aux demandes des usagers et des personnels de l’éducation.

L’intersyndicale Education des Bouches-du-Rhône et la FCPE 13 estiment que d’autres choix budgétaires sont nécessaires pour permettre :
• Une politique éducative ambitieuse, assurant l’égalité de tous les élèves sur l’ensemble du territoire, la relance des ZEP, la garantie des horaires et des programmes nationaux, le renforcement des moyens au collège pour préparer les poursuites d’études, la diversification des voies de formation au lycée ; une politique éducative permettant enfin une véritable démocratisation scolaire pour tous.
• Un investissement au bénéfice du Service Public d’Education, à hauteur de 10 % du PIB, avec comme première étape le retour au niveau de 1995 et le rétablissent immédiat des postes supprimés en 2007 et 2008.
• Un plan de programmation des moyens permettant des recrutements et des emplois de fonctionnaires de l’Education Nationale à la hauteur de ces enjeux.

L’intersyndicale est particulièrement attachée à l’ouverture rapide de véritables négociations sur les carrières, les rémunérations et les services des personnels, pour garantir une école de qualité sur l’ensemble du territoire.

Pour cela, l’intersyndicale et la FCPE 13 proposent aux personnels et aux usagers de maintenir la pression, et demandent une action forte, d’ampleur nationale, sur les questions éducatives et dans les plus brefs délais.

Au plan local, les signataires décident d’élargir et de renforcer le cadre unitaire de leurs actions. Ils appellent les personnels et les parents d’élèves à multiplier les réunions unitaires pour débattre des revendications et des perspectives de progrès pour le système éducatif.

Dans le cadre de l’action Fonction Publique, l’intersyndicale Education exige une réponse du gouvernement avant le 30 novembre.

L’intersyndicale et la FCPE 13 feront de la journée du 28 novembre, jour où le CDEN des Bouches-du-Rhône réuni en Préfecture examinera les données éducatives et pédagogiques du département, un moment d’expression publique autour de leurs revendications.