Manifestons le 9 avril 2016 contre le projet de loi travail !

jeudi 7 avril 2016
par  Thomas Brissaire
popularité : 2%

Après la journée de grève et de manifestations du 31 mars, très réussie, l’intersyndicale nationale a appelé à poursuivre le mobilisation mardi 5 avril et samedi prochain 9 avril.

La manifestation d’avant-hier à Marseille était très dynamique et relativement fournie pour un jour de semaine de vacances scolaires.

Nous vous invitons à participer nombreux à la prochaine manifestation samedi prochain 9 avril pour porter encore plus fortement notre opposition au projet de loi El Khomri.

RV à 14h30 place du général De Gaulle à Marseille, à 14 heures à la gare centre à Avignon, à 10h30 place Ladoucette à Gap ou à 10 heures place du Général De Gaulle à Digne.


Vous trouverez ci-dessous l’appel intersyndical national de la semaine dernière et l’appel des Bouches du Rhône.

Communiqué commun CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL

La puissante journée de grève et manifestations rassemblant plus d’un million de personnes dans 260 villes a démontré la détermination sans faille des étudiant-es, lycéen-nes, salarié-es, privé-es d’emploi et retraité-es à obtenir Ie retrait du projet de loi travail et à conquérir de nouveaux droits sociaux.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL réaffirment que dans un contexte de hausse du chômage, d’explosion de la précarité et de la pauvreté, ce texte va organiser une régression généralisée des droits, créer un dumping social entre les entreprises d’un même territoire et d’une même branche et aggraver les inégalités entre les salarié-es.
Contrairement à ce qu’affirme le gouvernement, ce projet de loi travail ne créerait en aucun cas les emplois pérennes nécessaires à la relance et à l’investissement.
Le gouvernement doit entendre les milliers d’étudiant-es, de lycéen-nes, de salarié-es, de privé-es d’emploi et de retraité-es mobilisé-s massivement aujourd’hui dans la rue et dans les entreprises avec de nombreux appels à la grève. II doit entendre tous les citoyen-nes qui s’expriment, 70% de la population estime en effet, qu’il faut retirer le texte, qu’il n’est pas amendable, sa philosophie globale restant inchangée.
Les organisations syndicales signataires affirment une nouvelle fois que les pouvoirs publics doivent garantir le droit à manifester, à se réunir, à s’organiser, tout en assurant la sécurité des manifestant-es.
Elles confirment leur disponibilité pour rencontrer le gouvernement et faire des propositions de droits nouveaux en termes d’emploi, de salaires et pensions, de temps de travail, de protection sociale, de garanties collectives, de conditions de travail, de formation et de droits et libertés syndicales. Des propositions porteuses de progrès social et correspondant à la réalité du travail d’aujourd’hui et de demain.
D’ores et déjà, de nouvelles journées de mobilisation avec grèves et manifestations sont prévues et ce dès le 5 avril à l’initiative des organisations de jeunesse.
Les salarié-es se mobiliseront sous diverses formes, notamment avec l’interpellation des parlementaires.
Le 9 avril, elles appellent à la réussite d’une nouvelle grande journée d’action de grèves et de manifestations.
Si le gouvernement ne répond pas, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL resteront déterminé-es à poursuivre et amplifier la mobilisation pour obtenir Ie retrait du projet de loi travail et àconquérir de nouveaux droits sociaux y compris par les manifestations et la grève interprofessionnelle. Elles décident de se revoir le 6 avril.
Montreuil, le 31 mars 2016


Appel commun des organisations syndicales des Bouches du Rhône

CGT – FO – SOLIDAIRES – FSU – UNEF Aix Marseille – UNL

Le 31 mars, nous étions plus d’1 200 000 en grève et manifestation dans tout le pays avec plus de 120 000 à Marseille et en Arles dans l’unité de nos organisations syndicales CGT – FO – SOLIDAIRES – FSU – UNEF – UNL, pour exiger le retrait du projet de loi Travail et la conquête de nouveaux droits sociaux.

Le gouvernement doit entendre les milliers d’étudiante-es, de lycéen-nes, de salarié-es, de privé-es d’emplois et de retraité-es mobilisés massivement aujourd’hui dans la rue, dans les entreprises et services avec de nombreux appels à la grève. Il doit entendre tous les citoyen-nes qui s’expriment, 70 % de la population estime en effet, qu’il faut retirer le texte, qu’il n’est pas amendable, ni révisable, sa philosophe globale restant inchangée.

Nos unions départementales réaffirment leur détermination pour que soit retiré ce projet de loi inique.

Nous dénonçons l’attitude provocatrice du gouvernement qui cherche l’affrontement et exigeons l’abandon de toutes les poursuites à l’encontre des manifestants.

Nous restons mobilisés par la grève et la manifestation jusqu’au retrait de ce projet, dans ce cadre, nos organisations appellent à poursuivre la mobilisation :

Le 9 avril 2016, manifestation départementale à Marseille 14h30, Vieux Port.


Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois