5 février 2013

Militer

PROGRAMME DES STAGES DU SNES/FSU AIX-MARSEILLE DE MARS et AVRIL 2013

PROGRAMME DES STAGES DU SNES/FSU AIX-MARSEILLE DE MARS et AVRIL 2013 

La réflexion sur les contenus et les pratiques fait partie du quotidien du travail de l’enseignant. Comment mettre les élèves au travail ? Qu’est-il important qu’ils apprennent ? Quels sont les enjeux propres aux différentes disciplines ? Comment appréhender le travail et ses évolutions ?

Que l’on soit en début de carrière ou déjà plus expérimenté, les questions sont toujours nombreuses.

C’est pourquoi le SNES organise des stages thématiques ouverts à tous afin d’offrir un regard complémentaire et critique, un espace de débat où la parole est libre, en dehors de l’urgence quotidienne mais aussi de toute présence hiérarchique.

Informer des évolutions du système éducatif, échanger sur les incidences des réformes, réfléchir collectivement à la pratique de notre métier, c’est la triple ambition des stages que la section académique du SNES vous propose cette année.

Santé des personnels : Et si on soignait nos conditions de travail ?

Vendredi 15 Mars, 9h-17h, au lycée Saint Exupéry à Marseille

Intervenants : Catherine Remermier syndicaliste et membre de l’équipe de recherche du CNAM , clinique du travail et des membres de CHSCT de la fonction publique et du privé

Les réformes imposées ces dernières années ont transformé nos conditions de travail : RGPP, nouveaux programmes, socle commun et LPC, histoire des Arts en collège, nouvelles épreuves du bac... Pris entre des injonctions contestées et l’ambition de « bien faire son métier », nous voyons le mal-être au travail grandir. Misère de la médecine de prévention, accompagnement des personnels en difficulté insuffisant... mais si on veut soigner, prévenir la « souffrance » au travail, c’est l’activité elle-même qu’il faut aussi interroger, l’organisation du travail qui doit être remise en question. Comment reprendre la main sur son métier et recréer du collectif ? Comment trouver de nouvelles ressources pour faire face aux difficultés professionnelles ? Comment faire reconnaître les pathologies psychosociales (dépression, burn out...) ?

Stage sciences : Jeudi 21 Mars au Collège Anatole France à Marseille de 9h à 17h :

Avec la participation de Xavier Hill, responsable national du groupe S.V.T

Les disciplines scientifiques ont connu de nombreux bouleversements ces dernières années avec, pour mémoire, la mise en place des nouveaux programmes au lycée, celle du socle au collège, l’apprentissage par compétences et leurs évaluations systématiques, les nouvelles modalités des épreuves du baccalauréat, de l’ECE, les injonctions sur les « bonnes pratiques »... Par ailleurs, les difficultés matérielles se multiplient avec les réductions horaires associées aux nouveaux programmes, la disparition de demi-groupes, etc...

Stage Histoire-Géographie : jeudi 28 mars de 9 à 17h au Lycée E. Zola, Aix-en-Provence

Avec la participation d’Alice Cardoso, responsable nationale du groupe Histoire-Géographie.

L’enseignement de l’histoire et de la géographie a connu, durant ces dernières années, de profondes réformes tant sur le plan des structures que des contenus.
Ces réformes sont portées par des politiques d’inspiration néolibérale. L’école doit d’abord répondre aux besoins du marché. Les sciences humaines sont profondément affectées par ces discours utilitaristes. Programmes, contenus, évaluations peuvent s’en trouver modifiés.

La mondialisation, la construction européenne, la décentralisation questionnent de plus en plus les liens historiques entre nos disciplines et l’Etat-nation.
Les profondes inégalités territoriales, sociales et économiques qui traversent le pays rendent difficiles l’enseignement de disciplines qui peuvent, parfois, susciter des débats et créer des tensions entre l’enseignant et la classe.
Les programmes d’histoire oscillent parfois entre événement et temps long au risque d’ignorer la complexité des faits. Quant aux programmes de géographie ils naviguent entre le local et le global.

La référence constante à la mémoire et au patrimoine, notamment dans les médias, interroge les fondements de nos disciplines. L’histoire et la géographie peuvent également être instrumentalisées par le pouvoir.
L’encyclopédisme de certains programmes conjointement à une réduction des horaires peuvent susciter du stress et de l’angoisse.

Depuis quelques années l’enseignement par les TICE fait l’objet d’une demande explicite du ministère. Elles sont mises en œuvre d’une façon inégale selon les établissements. Nécessaires elles interrogent sur la place de l’image dans la discipline.
La question de l’histoire-géographie comme discipline émancipatrice, porteuse d’un regard critique est plus que jamais une nécessité.

Stage lettres du jeudi 28 mars de 9 à 17h au collège Bosco à Vitrolles

Après nos luttes contre le socle commun et le livret de compétences, face aux dispositifs multiples d’accompagnement, aux spécificités locales, l’enseignement des lettres classiques et modernes mérite d’être interrogé : quelles sont les incidences des réformes sur nos disciplines ? Quelle place les enseignements littéraires doivent-ils occuper au collège et au lycée ? Quid de la série L ? Que faire de l’enseignement d’exploration « Littérature et société » ? Quel regard syndical portons-nous sur ces problématiques ? La section académique vous invite à venir partager vos expériences et apporter vos contributions à une réflexion collective sur l’évolution de nos disciplines.

Stage STI : mardi 2 avril de 9 à 17h au Lycée Jean Perrin

En présence de Thierry Reygades, secrétaire national, responsable des enseignements technologiques

Travailler malgré la réforme

Nous vous invitons à continuer le travail de bilan académique et national de la réforme que nous avons entrepris depuis trois ans et à chercher collectivement les réponses à la difficulté professionnelle qu’elle engendre. Quelles pratiques pédagogiques ? Quels besoins en formation ? Quels besoins en équipement ?
Le SNES a demandé et obtenu que le nouveau CHSCT enquête sur les conséquences de la réforme sur les conditions de travail. Nous vous proposons de réfléchir ensemble aux modalités d’implication des collègues de STI dans l’activité du SNES au sein du CHSCT.

Le stage fera aussi le point sur la situation administrative des enseignants de STI (discipline, affectations, mutations etc) et sur les changements à l’œuvre dans les formations post-bac.

Stage SES organisé par le SNES et l’APSES, vendredi 29 mars de 9 à 17h, Université d’Aix-en-Provence

Intervenant : Romain Gény responsable national SNES du groupe SES

Les sciences économiques et sociales (SES) ont payé le prix fort lors de la mise en place de la réforme Chatel des lycées. Statut fragilisé en 2nde, options et spécialités affaiblies dans le cycle terminal, horaires réduits, et enfin programmes imposés à (contre) la profession, débouchant sur de nouvelles épreuves du bac très contestées. Si la discipline a souvent fait l’objet d’attaques de la part de lobbys proches du patronat, cette refondation totale, qui déstabilise la discipline et les enseignants, ne semble pourtant pas être venue de « l’extérieur » du système.

Le Snes et l’Apses, chacun dans son rôle et sur ses mandats, ont combattu ces mesures. La pression exercée a permis d’obliger le ministère à lancer une procédure d’allègements des programmes du cycle terminal pour la rentrée 2013. Mais les épreuves du baccalauréat, dont les élèves de terminale vont faire les frais cette année, ne sont pas encore remises en cause.

La section académique du Snes et la régionale de l’Apses ont décidé d’organiser conjointement une journée de stage, pour réfléchir ensemble aux perspectives concernant les « contenus » de la discipline : programmes et épreuves pour l’évaluation au baccalauréat. Cette journée sera l’occasion de travailler à la fois sur ce que sont les nouvelles épreuves, et dans quel sens nous souhaitons les modifier, et sur les principes que les enseignants voudraient voir appliqués dans la construction de futurs programmes, qui respecteraient la nature de la discipline.

Stage Langues vivantes : Quelles épreuves, quel métier !!!

Jeudi 4 avril 2013, 9h – 17h, Lycée E. Zola Aix en Provence

Le BA fixant le cadrage académique des épreuves orales est enfin paru (BA586 du 28 janvier 2013). Il confirme l’aménagement du calendrier obtenu en décembre par le SNES et permettant de faire passer l’EO et la CO au troisième trimestre. Le SNES prend acte de l’avancée que constitue le principe même d’un cadrage et des précisions apportées par le BA sur les modalités pratiques des épreuves. Cependant le BA affirme le principe de l’ECA (Epreuve en cours d’année) que le SNES récuse car il n’offre aucune garantie d’anonymat et d’égalité des candidats. On ne saurait se satisfaire de l’émiettement des conditions de passage d’un examen national qui se traduirait différemment selon les établissements. On ne saurait non plus admettre l’absence totale de moyens accordés pour rémunérer ces tâches nouvelles et extrêmement lourdes. Nous appelons les collègues à continuer le travail d’information et de mobilisation avant et après la tenue des oraux dans les établissements et en direction des usagers afin que ces épreuves soient remises à plat pour la rentrée prochaine.

Le stage du jeudi 4 avril au lycée Zola se tiendra à un moment charnière, certains établissements auront déjà fait passer les épreuves de CO ce qui permettra d’échanger sur les différentes organisations choisies par les équipes, les premières expériences, les obstacles rencontrés et les problèmes que posent les sujets et leur élaboration. Nous réfléchiront aussi aux difficultés soulevées par les épreuves d’EO. Ce sera enfin l’occasion d’élaborer les suites de notre action afin qu’en aucun cas une telle situation se reproduise l’an prochain.

La participation aux stages syndicaux est un droit, chaque fonctionnaire ou non titulaire a le droit à 12 journées de stages par an. Les stages sont ouverts à tous les collègues des collèges et des lycées. Il suffit de déposer une demande d’autorisation d’absence au moins un mois avant la date prévue pour le stage.

télécharger le modèle de demande de congé pour formation syndicale


 
BULLETIN D’INSCRIPTION :

A envoyer à SNES (inscription stages), 12 Place du Général de Gaulle 13001 Marseille

e-mail : s3aix@snes.edu ..... tel : 04.91.13.62.81 ..... fax : 04.91.13.62.83

Nom : ................. Prénom :.....................

N° adhérent : ................... Discipline :......................

Adresse personnelle :.......................

Tel : .................. Fax :...........................

e-mail :..............................

Intitulé(s) du ou des stage(s) et date(s) :