Mesdames et Messieurs les Inspecteurs,

La suppression annoncée de la langue de complément dans les séries ES, une des conséquences regrettables de la réforme du lycée imposée en 2009, nous préoccupe et nous indigne.

Les élèves de la section ES sont nombreux à choisir une LV en spécialité. Ce choix répond à un goût personnel, à des aptitudes particulières mais aussi à une orientation professionnelle. En effet, la plupart d’entre eux visent des études de commerce international, marketing, communication, journalisme, LEA ou bien d’autres voies nécessitant la pratique d’au moins 2 langues.

A une époque où les frontières s’effacent, où l’apprentissage des langues occupe une place importante dans la réforme des lycées, où les 2 LV font partie du tronc commun, où les dispositifs tels que les classes bilangues, les sections européennes, l’introduction de la LV2 dès la 5è se multiplient, où sont préconisés l’ouverture des établissements sur l’International et l’enseignement d’une discipline non linguistique en langue étrangère, il paraît incompréhensible et contradictoire de faire disparaître la langue de complément d’une section où elle avait toute son importance.

Une telle mesure causera un préjudice certain pour le projet professionnel des élèves et la mise en œuvre de leur réussite dont le lycée est le principal acteur ainsi que la suppression d’heures et de postes dans la plupart des établissements.
Pour toutes ces raisons, nous vous prions instamment d’intervenir auprès des Instances compétentes et de défendre le maintien de l’option langue de complément en section ES.

Comptant sur votre adhésion et votre soutien, nous vous prions d’accepter nos salutations.

L’équipe des professeurs de Langues Vivantes du lycée Jean Monnet