Les versions de janvier 2009 des maquettes de masters métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation ( master MEEF) nous ont été à nouveau présentées dans les conseils de l’IUFM d’Aix-Marseille : CE et CPVE. Elles n’ont pas évolué depuis l’an passé et bon nombre de problèmes persistent.

Tout d’abord le fait que la moyenne au M1 ne suffise pas pour être admis en M2 induit une sélection dont les critères ne sont pas affichés et qui empêcherait à certain de s’inscrire au concours alors même qu’ils ont validés leur M1 !

Ensuite, les Unités d’Enseignement de l’année de M2 ne se compensent pas (contrairement aux UE de M1), ce qui pourrait conduire à des situations aberrantes. Par exemple un lauréat du concours pourrait se voir contraint de demander un report de stage pour valider une UE non acquise alors même que l’ensemble de ses autres UE le sont, éventuellement brillamment.

Pour finir la part du disciplinaire dans le master MEEF ne représente que 40 à 50% des UE du master. Inévitablement, ces masters ne permettront pas la poursuite d’étude en doctorat dans la discipline étudiée.

Pour le second degré, il faut impérativement que l’IUFM revoit sa copie et propose , avec l’université, des masters disciplinaires pré-professionnalisants, permettant une initiation à la recherche et une poursuite d’étude en doctorat, pour tous ceux qui le désire ainsi que pour proposer une porte de sortie à ceux qui échouent les concours.

Weisz julien