Mardi 10 février 2015, le Premier Ministre Manuel Valls et la Ministre de l’Education Nationale Najat Vallaud-Belkacem seront en déplacement à Marseille sur une double thématique : le plan d’urgence pour Marseille et l’éducation prioritaire.

Nous considérons que c’est une occasion importante pour faire entendre les demandes que nous portons, en premier lieu une extension de l’éducation prioritaire et une amélioration des conditions de la rentrée 2015.

Manuel Valls et Najat Vallaud-Balkacem viennent à Marseille :

Il faut leur dire que des établissements et des écoles ont besoin d’être classés en REP ou REP+, comme le collège Chateau-Forbin ou le collège Anatole France, comme les établissements du Vaucluse ou des départements alpins !

Il faut leur dire que les trois lycées ZEP généraux et technologiques classés en ZEP, Diderot, Victor Hugo, Saint-Exupéry, mais aussi les 17 lycées professionnels, à l’instar du LP Camille Jullian, attendent d’être fixés sur leur sort : seront-ils REP à la rentrée 2015, oui ou non ?

Il faut leur dire que les moyens ne sont pas suffisants pour maintenir les taux d’encadrement et que plusieurs établissements découvrent avec effarement la DGH qui leur a été allouée pour la rentrée 2015 !

C’est la raison pour laquelle le SNES et la FSU, le SIAES, Sud-Education, la CGT’Educ4action, le SGEN-CFDT organisent un rassemblement :

[(
Mardi 10 février de 10 h à 13 h

Rassemblement « comité d’accueil Valls/NVB »

Parvis de la Gare Saint-Charles

Entre la Gare et la Faculté)]

Une demande d’audience est déposée pour qu’une délégation syndicale soit reçue par les Ministres et leurs collaborateurs.

Un préavis de grève est déposé, permettant aux établissements où la mobilisation serait conséquente de se réunir en assemblée générale d’établissement pour voter d’un éventuel recours à la grève pour participer en plus grand nombre au rassemblement.