Réforme STI2D – STL

Continuer la mobilisation ET travailler face à la réforme

Mardi 17 janvier 2011

Lycée Jean Perrin (à confirmer)

9h – 17h

Possibilité parking et déjeûner sur place


En présence de Thierry Reygades, secrétaire national du SNES

et de Jean-Marc Coppola, Vice Président du Conseil Régional, chargé des lycées

Déposer la demande d’autorisation d’absence avant le 17 décembre 2011

Modèle de demande d’autorisation d’absence à télécharger

en cliquant ici

Ordre du jour


Réforme de la Seconde et de la Première : quel bilan ?

Enseigner les EDE

Les enseignements transversaux

Les nouvelles spécialités

Perspectives pour la Terminale et le Post bac

Réforme de la Terminale

Baccalauréat

Avenir des BTS et de leur implantation

Besoins en qualifications

Locaux, équipements, systèmes

Situation et perspectives

Echanges avec Jean-Marc Coppola, Vice Président du Conseil Régional

Formation des enseignants

Bilan et perspectives

Actions en direction de l‘Inspection

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Réforme STI 2D : qulles avancées sur la formation ?

Suite aux interpellations du SNES sur les insuffisances criantes de la formation proposées aux professeurs des disciplines STI, STL et physique appliquée dans le cadre de la mise en place de la réforme STI2D l’administration propose aux collègues des dispositifs de formation supplémentaires.

Il s’agit dans tous les cas de formations suite à la demande des personnels, individuelle ou collective.

La formation à la demande de l’établissement

Elle peut être formulée par une équipe en s’adressant à l’inspection et au chef d’établissement, sur des contenus qui ne seraient pas pris en charge par la formation actuelle. Ce dispositif peut concerner des contenus disciplinaires ou de la formation plus didactique. Elle pourrait par exemple s’adresser à des collègues constatant une forte distance entre leur formation scientifique et les contenus de la réforme STI2D.

L’accompagnement individuel

Les moyens du DIAS (Dispositif Individuel d’Accompagnement Spécifique) sont aujourd’hui utilisés dans le cas de collègues changeant de discipline, de voie ou de degré. Dansl e cadre d’une adaptation à l’emploi, l’administration considère comme légitime que des collègues de STI puissent en bénéficier.

Ces demandes sont normalement à formuler avant la Toussaint mais compte tenu du contexte l’administration se dit prête à examiner des demandes tardives qui remonteraient aux corps d’inspection.
Le SNES appelle les collègues concernés à faire remonter des demandes précises de formation collective à l’échelle de l’établissement ou de la localité.

Par ailleurs l’administration se dit prête à examiner des demandes individuelles de formation lourde d’un mois à l’université. Nous appelons à faire remonter massivement ces demandes afin de mettre en évidence la réalité des besoins.

Le SNES rappelle cependant que ces quelques avancées ne sauraient faire oublier que cette réforme est massivement rejetée par la communauté éducative, que les enseignants et les élèves pâtissent aujourd’hui gravement de sa mise en oeuvre au pas de charge et de l’insuffisance de la formation proposée aux enseignants.