Rentrée scolaire 2017 : 200 emplois créés dans l’académie

jeudi 15 décembre 2016
par  Tramoni laurent
popularité : 2%

Le comité technique ministériel réuni jeudi 15 décembre 2016 a procédé à la répartition des créations d’emplois pour la rentrée 2017.

4 400 emplois de professeurs sont créés à la rentrée 2017 au niveau national, dont 450 pour le renforcement des lycées et lycées professionnels les plus défavorisés.

L’académie d’Aix-Marseille se voit dotée de 200 emplois nouveaux, dont 40 pour le renforcement de ses 3 lycées généraux et technologiques ZEP et de ses 17 lycées professionnels ZEP. En outre, le rectorat devrait publier dans les heures qui viennent l’actualisation académique de la liste des lycées de l’éducation prioritaire.

Il s’agit là d’un effort conséquent dans un contexte d’augmentation démographique durable après plusieurs années de dotations insuffisantes.

Le SNES-FSU se félicite de ces annonces, qui ne sont pas étrangères aux mobilisations qu’il a organisées, en particulier dans les lycées de l’éducation prioritaire, ni à ses interventions dans les instances pour souligner l’importance de l’augmentation démographique qui touche actuellement les lycées de l’académie.

Il appelle à défendre une démarche ambitieuse de création de postes de professeurs et de fonctionnaires à la hauteur des besoins dans les années qui viennent.

Comparaison de l’évolution des emplois et des effectifs

Base 100 : RS 2002 - Chiffres CTA (évolution du plafond d’emploi / effectifs constatés hos post-bac, segpa et erea)

JPEG - 38.8 ko

Les suppressions d’emploi débutent à la rentrée scolaire 2002. De 2002 à 2007, sous le quinquennat Chirac, elles suivent l’évolution démographique du nombre d’élèves. A compter de la rentrée scolaire 2008, les suppressions de postes sont bien plus importantes que ce qu’aurait pu légitimer la baisse démographique, créant un déficit d’emploi dont l’académie pâtît toujours. Ce décrochage va s’accentuer tout au long du quinquennat Sarkozy.

A compter de la rentrée scolaire 2013, le nombre d’élèves scolarisés repart à la hausse dans notre académie, d’abord dans les collèges et ensuite dans les lycées. Cette augmentation démographique devrait se prolonger dans nos collèges jusqu’en 2025 (enquête INSEE de novembre 2016 sur les BDR commandée par le rectorat et le Conseil Départemental) et jusqu’en 2030 dans nos lycées.
Sous le quinquennat Hollande, 498 emplois sont rétablis dans l’académie en 5 rentrées après les 1214 suppressions d’emplois des 5 années précédentes. Pour autant, les taux d’encadrement ont continué de se dégrader dans les établissements jusqu’à la RS 2016, particulièrement en lycée, car ces créations de poste, à peine suffisantes pour suivre l’augmentation démographique, ont d’abord permis de financer le rétablissement de la formation des maîtres et la relance de l’éducation prioritaire en collège.

A la rentrée 2017, étant donné l’augmentation attendue du nombre d’élèves, il faut 150 emplois pour maintenir les taux d’encadrement. La dotation de 200 emplois supplémentaires permet effectivement le renforcement des lycées généraux, technologiques et professionnels ZEP de l’académie (40 emplois fléchés) et le suivi de l’augmentation démographique, mais elle ne permet pas de compenser le passif accumulé.

Evolution de la carte des formations :cliquer ici

Bilan de la rentrée 2016 et perspectives 2017 : cliquer ici

Rappel de la préparation de la rentrée 2016 : cliquer ici


Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois