Tempête sous un crâne

Avant-premières SNES

Marseille, Cinéma Pathé Madeleine, jeudi 18 octobre 20 h

Avignon, Cinéma Utopia, vendredi 19 octobre 20h

La projection sera suivie d’un débat avec la salle en présence de la réalisatrice Clara Bouffartigue et de Roland Hubert, co-secrétaire général du SNES.

A l’initiative de la maison de production « Point du jour  », le SNES-FSU s’est associé à la production du film documentaire de Clara Bouffartigue « Tempête sous un crâne ». Ce partenariat s’est conclu alors que le film avait déjà été tourné et monté.

Tempête sous un crâne {JPEG}

Ce documentaire tourné dans un collège de Saint-Ouen est centré sur le travail en classe dans leurs disciplines d’une professeure de Lettres et d’une professeure d’Arts plastiques.
Il concentre l’essentiel du propos sur la manière dont les apprentissages sont construits dans la classe, dans la relation entre un enseignant et ses élèves autour d’une discipline.

Le SNES soutient ce film non seulement parce qu’il donne une image fidèle de la réalité de l’enseignement dans un collège en éducation prioritaire, mais plus largement parce qu’il peut fournir l’occasion de débats et de réflexions utiles sur nos métiers, leurs réalités et leurs évolutions tout en luttant contre des préjugés et des visions négatives et péjoratives.
Pour faire vivre ce film et le débat avec la profession, les parents, les médias et les politiques, le SNES et « Point du jour » organisent dans plusieurs de villes de France des avant-premières sous la forme de projections-débats.

Ainsi, ce documentaire se concentre sur la manière dont les apprentissages sont construits dans la classe, dans la relation entre un enseignant et ses élèves autour d’une discipline. Il met en lumière des éléments essentiels :

le coeur du métier est bien la construction des apprentissages en classe ;

cette construction nécessite un haut niveau de qualification disciplinaire et demande un vrai travail de conception pédagogique ;

cette conception pédagogique n’a pas besoin d’outils formatés et la note peut jouer un rôle positif - les difficultés rencontrées au quotidien par les personnels d’enseignement et de vie scolaire et les tensions qui peuvent exister ;

le rôle majeur des conditions de travail, effectifs par classe notamment ;

la réalité des élèves d’aujourd’hui dans un collège de la région parisienne.
Il donne au final l’image d’un métier exigeant, fatigant mais exercé par des personnels qualifiés, compétents, ambitieux pour leurs élèves.

Tempête sous un crâne {JPEG}

Dans un souci de bonne organisation de la séance, l’inscription est obligatoire ; nous vous remercions de nous confirmer votre présence par retour de courrier par mail à s3aix@snes.edu ou en nous appelant au 04.91.13.62.80.