31 mai 2008

L’actualité syndicale

Tout va très bien dans l’Éducation prioritaire ?

Une rencontre avec les IPR responsables de l’Éducation prioritaire a permis de faire un bilan du système Ambition et Réussite. Les IPR ont acté une demande du SNES d’utiliser les professeurs référents non comme des adjoints de direction, mais bien comme supplément pédagogique aux équipes.

D’autre part, le SNES a réaffirmé sa volonté de voir une véritable démocratie se mettre en place dans les comité exécutifs chargés de piloter les réseaux Ambition et Réussite.

Par contre, comme le craignait le SNES, les PPRE risquent de devenir un système de renoncement à toute ambition pour les élèves les plus en difficulté. Pour ces derniers, acquérir quelques micro-compétences sera considéré comme une réussite.

Dans le cadre d’une réforme effectuée à moyens constants, le SNES a eu confirmation que l’objectif n’était pas la réussite de tous, mais bien d’afficher des résultats positifs quoiqu’il en coûte.

Quant au livret de compétences, les difficultés de sa mise en place sont telles qu’il faudra attendre la rentrée 2009 pour sa généralisation.

Guillaume MARSAULT