Un sursis pour les options facultatives artistiques.

La DRAC PACA a réuni le 25 juin les structures culturelles partenaires d’options artistiques théâtre, danse et cinéma. Elle devait leur annoncer l’arrêt des subventions garantissant le partenariat entre ces structures, les artistes et les lycées.

Artistes et directeurs de structures culturelles ont dénoncé cette décision brutale et absurde mettant en péril l’enseignement artistique.
Au terme des discussions, la DRAC PACA a finalement accepté de repousser d’un an sa décision.

Les options conservent donc leur subvention pour l’année scolaire 2013-2014, mais après ?

Ce répit pour les options et ce recul de la DRAC, nous les devons à la mobilisation très forte des artistes, enseignants, élèves et parents d’élèves, à l’intervention du SNES-FSU et des syndicats d’artistes et de directeurs de structures culturelles (SFA-CGT et SYNDEAC), à la prise de position de la région, interpelée sur cette question par la FSU.

La DRAC a annoncé la tenue de réunions de concertation à partir de la rentrée. L’idée d’exclure les artistes de l’école et de favoriser un saupoudrage d’actions culturelles au détriment d’un enseignement exigeant est toujours d’actualité. Nous avons gagné un peu de temps, mais il nous faut rester vigilants et mobilisés.

Dans le cadre du festival d’Avignon, un débat sur la question de l’enseignement artistique aura lieu au Cinéma Utopia à Avignon, le 16 juillet à 10h.