Malgré la légère augmentation des postes au concours (50 en 2010, 30 pour 2011) et la mise en activité des lauréats à temps complet, conséquence de la suppression de la formation, la pénurie de CPE persiste : établissements sans CPE ou avec 1 CPE malgré un nombre élevé d’élèves, remplacements de courte et moyenne durée non assurés…

Parallèlement, les nouveautés et/ou expérimentations se succèdent : mise en place cette année du nouveau protocole d’inspection, création du Préfet des Etudes dans les établissements CLAIR, refonte des sanctions (à l’ordre du jour du CSE du 23/09/2010)…

Cependant, nos conditions de travail, ainsi que la reconnaissance de nos missions et de notre spécificité ne s’améliorent pas, mais tendent à se modifier subrepticement.

Les élus CPE du SNES seront vigilants et vous tiendront informés.