22 avril 2008

L’actualité syndicale

grèves et manifestations 29/04, 15/05, 18/05, 24/05

Amplifier l’action :

Mardi 29 avril : journée nationale d’action du SNES

Le SNES Aix Marseille appelle à la grève

Le gouvernement persiste et signe :

-  maintien des 11 200 suppressions de postes à la rentrée 2008 et programmation de 20 000 suppressions par ans sur les rentrées suivantes.

-  Mise en œuvre de la RGPP dans tous les Ministères et notamment celui de l’Education Nationale avec pour conséquences des dégradations importantes des conditions de travail (heures supplémentaires, alourdissement des missions, multiplication des tâches…) avec en perspective la bivalence et l’annualisation

-  Réductions de l’offre de formation : recentrage des enseignements sur le socle commun en collège, disparition programmée des formations de BEP, attaques contre la diversité des voies de réussite en lycées, graves menaces sur le baccalauréat…

-  Démantèlement de la fonction publique par le biais du projet de loi sur la mobilité (permettant par exemple de licencier des fonctionner) et le rapport / Livre Blanc Silicani pour une nouvelle fonction publique de métier.

Les résistances se multiplient contre cette politique : après les rejets massifs de dotations horaires pour la rentrée 2008, les nombreuses actions d’établissements, les grèves des personnels, et les mobilisations des lycéens, il faut amplifier les actions ;

Dans cette perspective, le mois de Mai s’annonce décisif.

Le mardi 6 mai, le SNES appelle à participer au Colloque de la FSU PACA sur la Fonction Publique (inscriptions avant le 30 avril à s3aix@snes.edu)

Le 15 mai, nous serons massivement dans l’action et dans la grève sur les questions d’éducation et de fonction publique.

Le dimanche 18 mai, à Paris, et le samedi 24 mai à Marseille, nous appelons à manifester tous ensemble pour l’Education.

Pour préparer ces échéances et pour marquer la permanence des mobilisations, nous appelons à multiplier les initiatives :

-  à réunir les personnels, les parents et les lycéens pour analyser la politique gouvernementale, débattre d’alternatives de progrès et assurer la participation de tous aux mobilisations.

-  Participer en nombre aux manifestation du 1er mai et assurer la visibilité des cortèges de l’Education

-  A se mettre en grève le mardi 29 avril sur les questions d’éducation (suppressions de poste, avenir de nos métiers, de nos missions, de nos statuts, offre de formation) en convergence avec les lycéens qui appellent à manifester le mardi 29 avril.

Des préavis de grève sont déposés pour couvrir les personnels qui souhaitent accompagner leurs élèves lors des autres manifestations lycéennes prévues le jeudi 24 avril (14 h Vieux Port) et le mardi 6 mai.

Remarque :

l’intersyndicale du second degré s’est réunie en fin de journée. Un texte d’appel à la grève unitaire est en préparation. Etaient présents : FCPE, UNL, SNES, SNEP, CGT Education, Sud-Education, UNSA Education, SGEN CFDT. Se sont déjà déclarés favorables à l’appel à la grève le SNEP, la CGT Education, Sud Education. SGEN, UNSA et FCPE consultent leurs instances. Dans les autres académies, les décisions sont en cours : appels à la grève déjà décidés à Grenoble et à Montpellier