Journée d’action mardi 4 décembre 2012

Les personnels des CIO de l’académie dans l’action : ils disent non aux annonces de V.Peillon

La position de V. Peillon lors des rencontres avec les organisations syndicales le 16 octobre et le 12 novembre est restée la même : il préconise le transfert de la gestion et des missions des CIO aux régions et la double tutelle, Etat-région, pour les Co-psy.

Lors de rencontres avec l’ARF (Association des régions de France), les Présidents de région n’ont pas caché qu’ils privilégieraient des espaces polyvalents et, qu’en aucun cas, ils ne maintiendraient un réseau de CIO sans contreparties conséquentes. Il n’y aurait donc plus de réseau national unifié de CIO, mais 26 services publics territorialisés de l’orientation dans lesquels les ex-CIO devront plus ou moins se fondre. En outre, les CIO auraient des missions différentes selon les régions, en rapport nécessairement avec les prérogatives de ces dernières, notamment celles de la politique économique et de l’emploi. Concrètement c’est la disparition d’un service public de l’éducation Nationale que les élèves et leurs parents ainsi que les étudiants connaissent bien. Dans tous les CIO de l’académie, c’est environ 80000 entretiens chaque année qui sont réalisés auprès de ces publics majoritairement.

Pour les personnels, il reste de nombreuses questions en suspens dont la mise en place d’une double tutelle pour les CO-Psy (dans les établissements scolaires sous la tutelle de l’Etat, dans les CIO sous la tutelle des régions), ingérable pour les personnels y compris selon les dires de régions et qui entraineraient nécessairement un changement de statut et de missions. On considère qu’actuellement un conseiller d’orientation-psychologue a en charge 1500 élèves. Si le ministre concrétisait sans annonces, cela signifierait nécessairement une présence des CO-Psy dans les établissements. Ce sont les elèves, notamment les plus fragiles qui en feraient les frais.

Aussi, dans le cadre de la semaine d’actions organisées à l’initiative du SNES pour la catégorie CO-Psy/DCIO sur le territoire national, l’académie d’Aix-Marseille a choisi le 4 décembre au matin comme temps fort des actions partout où c’est possible.

• AG à Marseille à 10h au lycée Victor Hugo

L’ensemble des personnels des CIO de Marseille sont invités à participer à cette AG. D’autres CIO ont d’ores et déjà décidé de s’y rendre (Aix-en-Provence…). Une délégation importante de Nice sera présente.
Une autre délégation sera reçu par le cabinet de M.Vauzelle .
La presse sera présente.

• Inter-CIO et HIS

Inter-CIO au CIO de Martigues à 9h pour les CIO d’Istres, Vitrolles, Salon et Martigues.
Dans la plupart des autres CIO de l’académie de Marseille, des HIS sont déposées.

Mais, les actions ne se limitent pas à cette seule semaine. Les personnels se sont déjà massivement retrouvés le 18 octobre alors que le Recteur annulait la journée académique qui devait les réunir pour finir d’élaborer la contribution des CIO au projet du Recteur. Ils ont aussi largement participé à la journée des Etats Généraux du SNES le 22 octobre. Des collègues venant des CIO d’Orange, Avignon et Carpentras sont entrés dans l’action le 20 novembre au CIO de Carpentras ; le 18 décembre à Manosque, les CIO de Manosque et Digne se retrouveront et une réunion des DCIO, syndiqués ou sympathisants, est prévue le 10 janvier.

Partout, ils rencontrent les enseignants, les parents d’élèves, les élus pour expliquer la situation et font signer la pétition intersyndicale (SNES, CGT, SUD, FO) que l’on peut trouver sur le site du SNES national.

Les articles antérieurs sur cette question : http://www.aix.snes.edu/spip.php?rubrique29