29 septembre 2017

Nos enseignements

Dispositif « devoirs faits » : comment ça marche ?

Dispositif « devoirs faits » : comment ça marche ?

Annoncé en mai dernier, le dispositif Devoirs faits va se mettre en place après les vacances de la Toussaint. Quelques précisions sur la mise en oeuvre du dispositif.

En images :
https://www.youtube.com/watch?v=xio1-Fj49UE

Qui intervient ?

- Les enseignants (y compris le professeur documentaliste) : ils sont alors rémunérés en HSE.
- Les AED : ils peuvent intervenir sur leur service ou, avec leur accord, en HS.
- Le rectorat a également annoncé un droit de tirage d’un service civique par établissement. Les volontaire en service civique peuvent intervenir pour 15 heures maximum. Ils doivent bénéficier d’une formation.
- Les associations peuvent également intervenir sans que nous puissions contrôler la formation des intervenants. La liste complète des associations bénéficiant d’un agrément pour intervenir dans le champ de l’aide aux devoirs est accessible depuis Eduscol. Les associations ne peuvent intervenir que si une convention existe : le CA à donc son rôle à jouer.

Avec quels moyens ?

Il est prévu une enveloppe d’HSE pour tous les collèges, sauf ceux en éducation prioritaire. Pour ces derniers, c’est l’enveloppe de l’accompagnement éducatif qui doit être réorientée vers le dispositif « devoirs faits ». Dispositif qui pourrait concerner entre 15 et 20% des élèves, sur la base de leur volontariat.
La première enveloppe permettra d’assurer le dispositif pour la période Toussaint-Noël.
Puis une autre enveloppe d’HSE, « réajustée » selon les besoins constatés, viendra prendre le relais à partir du mois de janvier.

Quand ?

Pas nécessairement en fin de journée. Devoirs faits peut aussi se faire pendant les éventuelles « heures de trou » des élèves. L’établissement fixe les horaires et le volume horaire.

Pour en savoir plus

Le dispositif Devoirs faits, qui pouvait paraître de bon sens, n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les enseignants et leurs représentants. Le vademecum publié par le ministère à l’occasion de la conférence de presse de rentrée du ministre, et diffusé aux chefs d’établissement, a d’ailleurs un désagréable côté prescriptif. Pour une analyse approfondie de ce dispositif, se reporter aux articles suivants :

https://www.snes.edu/Vademecum-Devoirs-faits.html

https://www.snes.edu/Pourquoi-Devoirs-faits-n-est-peut-etre-pas-la-solution.html