28 septembre 2013

Stagiaires

Etudiant-e-s-candidat-e-s aux concours : des inquiétudes légitimes !

Un rassemblement d’étudiants de M1 et M2, inquiets de leur sort , s’est tenu cet après-midi devant le Rectorat.Une délégation a été reçue, accompagnée d’un représentant du SNES-FSU. Les cinq étudiants de l’ESPE, issus de différentes formations (CRPE, CAPES, Concours de CPE) ont souhaité interpeller le Recteur en tant que Chancelier des Universités, représentant du Ministère et à ce titre responsable des choix politiques ; ils ont exposé leurs inquiétudes et revendications :

Les titulaires d’un M1 « ancienne formule » MEF se trouvent contraints de se réinscrire en nouveau M1 MEEF pour suivre dans de bonnes conditions la préparation aux nouveaux concours. Pour les boursiers, cela les oblige à utiliser une deuxième année de droit à bourse sur les trois dont ils disposent : que se passera-t-ils s’ils n’obtiennent ni concours ni M2 ?

Certains titulaires d’un M1 ont choisi de s’inscrire en M2 mais ils suivent une formation qui ne correspond plus au concours qu’ils vont passer…puisque la prépa concours concerne les admissibles de la session exceptionnelle qui préparent l’oral.

L’attente du décret précisant les conditions d’accès aux concours a conduit de nombreux étudiants à retarder leur inscription en M1 ou M2 : ils se retrouvent aujourd’hui sur liste d’attente, sans validation de leur inscription( sans certificat de scolarité permettant par exemple l’accès gratuit aux transports)mais tenus à l’assiduité !

Les disparités sont nombreuses d’une formation à l’autre et même d’un groupe à l’autre pour une même formation : où est l’égalité face aux épreuves des concours ?

Dernière inquiétude : que vaudra leur M2 version actuelle s’ils n’obtiennent pas le concours l’an prochain ?

Les étudiants réclament donc une équivalence totale entre les 2 M1 MEF et MEEF, d’autant que dans la réalité, les écarts entre les deux sont minimes. Pour l’heure, ils doivent s’inscrire en octobre à la formation alors qu’ils n’ auront les réponses sur équivalences obtenues qu’en novembre...

Ils demandent la mise en place urgente de parcours adaptés et l’ouverture de modules complémentaires de formation aux nouveaux concours ou la création d’1 M 2 préparant à l’écrit

pour éviter d’être obligé-e-s de redoubler pour ceux celles qui ont déjà un M1

avoir une prépa pour ceux et celles qui ont le M2 mais n’ont pas eu le concours.

Ils demandent une réponse globale, identique pour tous les cursus et non un traitement au cas par cas.

Les difficultés exposées par les étudiants mettent en lumière les inégalités de territoire liées à la loi LRU, puisqu’il n’en va pas de même dans toutes les Académies, certaines ayant d’ores et déjà mis en place les modules complémentaires. L’administration le reconnaît d’ailleurs, de même qu’elle reconnaît que le fonctionnement de l’ESPE appelle encore des ajustements. Mais pour les étudiants candidats aux concours 2014, le temps presse : ils ne veulent pas et ne doivent pas être la promotion sacrifiée, celle qui a dû déjà accélérer sa préparation pour passer les écrits en juin 2013, celle qui n’a aucune certitude sur le concours 2015 et qui ne peut pas préparer sereinement la session 2014.

L’administration ne peut pas se contenter de justifier la situation par les modifications induites par la Loi de Refondation de l’Ecole, ni de renvoyer les réponses concrètes à l’Administrateur provisoire de l’ESPE ni au Président d’AMU. Toutes les structures institutionnelles doivent travailler de façon cohérente et répondre au plus tôt aux inquiétudes légitimes des étudiant-e-s mobilisé-e-s pour réussir leur année et leur entrée dans le métier.

Les étudiant-e-es appellent à deux nouvelles AG ce mercredi 2 octobre, à 12h30 à l’ESPE site de Marseille et site d’AIX.

Sur le site national du SNES, la page destinée aux candidats aux concours : cliquer ici

Sur le site académique du SNES Aix-Marseille, la rubrique destinée aux stagiaires et étudiants : cliquer ici

Sur le site de l’ESPE Aix-Marseille : cliquer ici

Textes officiels de référence

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do ;jsessionid=61C764BEEDAD8F1948E0BD74C08C7632.tpdjo04v_1?cidTexte=JORFTEXT000027894331&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000027894274

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027905257&dateTexte=&categorieLien=id
//www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html ?cid_bo=72976