2 juin 2015

L’actualité syndicale

Non à l’Installation de l’école d’infirmier-ère au LGT Joliot-Curie AUBAGNE

Le lycée Général et Technologie Joliot-Curie à Aubagne, surchargé depuis plusieurs années, pensait avoir une bouffée d’air avec le déménagement de l’ancien collège attenant. Erreur ! La région veut récupérer les locaux pour y installer l’école d’infirmier-ère qui était jusque là à l’hôpital d’Aubagne... pour des raisons d’économie budgétaire bien-sûr !
Devant la dégradation de leurs conditions de travail et des conditions d’accueil des élèves, les personnels du lycée se mobilisent !


Lettre ouverte aux parents d’élèves du lycée Joliot CURIE, aux parents d’élèves des collèges du secteur, et à la population d’Aubagne et environs

INSTALLATION DE L’IFSI A Joliot CURIE :LA REGION PERSISTE !

Novembre 2012 : Le collège quitte la cité scolaire et devient le collège Nathalie Sarraute ; l’ancien bâtiment du collège est alors cédé par le conseil général à la Région, en charge des lycées.

Courant 2013 : Les préfabriqués et algecos servant de salles de cours depuis de nombreuses années sont enfin démontés.

Septembre 2013 : Deux étages du collège sont occupés en permanence par les élèves et leurs enseignants pour les enseignements de SES, philosophie, et littérature.

La région n’entame cependant aucune rénovation du bâtiment collège (fenêtres et volets cassés, chauffage défectueux, dalles du plafond manquantes, aucun matériel informatique, pas de vidéo projecteur). Elle dévoile finalement son projet en octobre 2014 (CA exceptionnel du 7 octobre) : récupérer le bâtiment pour y installer l’IFSI (Ecole d’infirmiers).

Cette opération a été défendue par la Région (entrevue du 11 février) pour des motifs purement comptables : ne plus payer un loyer à l’hôpital pour l’école d’infirmiers, économiser le coût de la construction d’un bâtiment neuf.

Mais les faits sont là : l’IFSI ne peut occuper le bâtiment du collège sans dégrader les conditions de travail de tous :

→ Les actuels bâtiments A,B,C,D sont insuffisants pour accueillir les 1725 élèves du lycée, sauf à proposer des emplois du temps incohérents déterminés par la seule contrainte des locaux ; c’est d’ailleurs l’option défendue par la Région, qui se défend de toute technocratie, mais propose des emplois du temps de 8h à 18h ;

→ Les élèves ne disposent ni de véritables salles de devoirs (le self faisant office de….), ni de salle polyvalente (théâtre, conférence, projection), ni de salles informatiques correctes, ni de salles de travail et peinent à circuler dans les couloirs : le projet IFSI ne fait qu’aggraver la situation.

→ Certaines salles actuellement sont trop exigües pour des cours à 35 : au lieu de les agrandir, la région projette de faire 3 salles avec deux, sous prétexte que les cours de LV se font à effectifs réduits !

→ L’ensemble des bâtiments nécessite une réhabilitation urgente : la Région tout en se défendant d’exercer le moindre chantage, suspend la rénovation du lycée à l’acceptation par les personnels du projet IFSI.

Les élus enseignants et agents, avec leurs syndicats, les élus des associations de parents d’élèves se sont rendus à la Région à deux reprises en délégation, le 19 novembre 2014 et le 11 février 2015, mais rien n’y fait : la Région persiste !

C’est pourquoi nous vous invitons à signer massivement la pétition adressée au président de Région et à son vice-président, délégué aux lycées :
« Renoncez à l’installation de l’IFSI dans les locaux de l’ancien collège !
Rénovez de toute urgence le lycée Joliot Curie d’Aubagne !
 »

http://www.mesopinions.com/petition/enfants/defendre-conditions-accueil-travail-etudes-propices/14122

Les sections syndicales enseignantes SNES, SUD, FO, les élus au CA SNES, Autrement, les agents avec leur section CGT, les représentants parents FCPE du lycée Joliot CURIE