La FSU : un syndicat de lutte et de propositions

Entre le 27 Novembre et le 04 Décembre, l’ensemble des stagiaires pourront effectuer deux votes : pour les CTM et pour les CTA. Ceux-ci se feront exclusivement par voie électronique, quelque soit le lieu de connexion. Le dernier jour des élections (le 04 Décembre), un ordinateur sera mis à votre disposition dans votre établissement scolaire.

1 : Pour quoi voter ?

LES COMITÉS TECHNIQUES (CT)
Dans l’Éducation nationale, les CT sont organisés de la façon suivante :
- le Comité Technique Ministériel (CTM)
- le Comité Technique Académique (CTA) ;

Le rôle des CT a été notablement élargi en 2011. Ils sont notamment consultés, selon leur niveau, sur :

  • l’organisation et le fonctionnement des administrations, établissements ou services ;
  • la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences ;
    les règles statutaires et les règles relatives à l’échelonnement indiciaire ;
  • les évolutions technologiques et des méthodes de travail, leur incidence sur les personnels ;
  • les grandes orientations en matière de politique indemnitaire et des critères de répartition ;
  • la formation et le développement des compétences et qualifications ; l’insertion professionnelle, l’égalité professionnelle, la parité, la lutte contre toutes les discriminations ;
  • la participation de l’État au financement de la protection sociale complémentaire des personnels

2 : Interview de la tête de liste (FSU) pour le CTA

Alain Barlatier, professeur d’électronique, est élu au CTA pour la FSU et
Coordonne le travail de la délégation FSU.

A quoi sert un CTA ?
Le comité technique académique (CTA) est une instance essentielle du « dialogue social » entre le recteur qui préside cette instance et les représentants des personnels (tous corps confondus) de l’académie. La FSU y est majoritaire (6 sièges sur 10), la composition du prochain comité sera déterminée par le vote des personnels du 27 novembre au 4 décembre. C’est sur la base de ce vote que la représentativité des organisations syndicales est définie au CTA, comme au CTM.

Peux-tu donner des exemples de dossiers traités en CTA ?
Le débat essentiel porte sur la répartition des moyens pour les établissements
chaque année, la carte des formations et la formation des personnels. C’est le lieu où les représentants du SNES et de la FSU portent les revendications des collègues et des établissements. Les conditions d’exercice de nos métiers comme les principes de la gestion collective des personnels (carrières etc.) sont aussi débattues

Qu’est-ce que ça change ensuite au niveau des établissements et du quotidien des collègues ?
Continuons sur les DGH. Nous pouvons améliorer telle ou telle situation difficile dans un établissement (à condition que les collègues soient mobilisés), par exemple en revenant sur les fermetures de poste ou les compléments de service. Au niveau académique, nous prenons appui sur les votes et les motions des CA pour peser sur les choix rectoraux.

Quels sont les dossiers à venir en CTA ? Quelles seront les orientations défendues par la FSU ?

Le dernier CTA de la mandature a abordé la question du bilan de la rentrée 2014 et la préparation de celle de 2015, nous y avons fait entendre le mécontentement des collègues sur les conditions concrètes de fonctionnement des établissements, les classes surchargées... Notre exigence du développement des formations dans les trois voies générale, professionnelle et technologique.
De même sur la formation des maîtres, la mise en place des ESPE et de la nécessaire formation initiale ne se fait pas sans heurt, les revendications des professeurs stagiaires ont été portées par la FSU qui continuera à oeuvrer dans ce sens pour la prochaine mandature.

Fédération nationale, représentative dans la Fonction Publique, la FSU développe
une approche cohérente aux niveaux académiques et national. Elle porte la voix de l’éducation dans le conseil consultatif de la Fonction Publique de l’Etat et dans le conseil commun aux trois Fonctions publiques.

3 : Pour qui voter ?

Les candidats qui se présentent sur les listes du SNES et des syndicats de la FSU sont des collègues, qui exercent en collège ou en lycée, et qui acceptent de se faire les porte-parole de la profession auprès de l’administration. Le SNES-FSU étant présent dans la plupart des établissements, et aux permanences dans les ESPE (mardi et vendredi, entre 12H et 14H, à Aix et Canebière), vous en connaissez certains personnellement, vous pouvez solliciter leur avis à la récréation ou au cours d’une des très nombreuses réunions syndicales qu’ils animent. Ils connaissent le métier, sa complexité, ne le caricaturent ou ne le mythifient pas.

Les candidats du SNES et de la FSU possèdent déjà l’expérience que donne le syndicat majoritaire. Ils connaissent les interlocuteurs, savent comment intervenir sur un cas personnel en commission paritaire, en CHSCT, ou en comité technique. Au fil des années, l’équipe du SNES-FSU Aix-Marseille a acquis une connaissance des dossiers sans égale. Ses prises de position sont écoutées, son travail fait autorité sur bien des sujets, ses membres sont respectés par l’administration.

Entre le jeudi 27 novembre et le jeudi 4 décembre 2014, il ne s’agit pas de voter pour un logo, pour un clip ou pour une image. Il s’agit d’élire les collègues qui, pendant quatre ans, devront suivre pour vous la mutation, l’avancement d’échelon, la demande de congé…

4 : Comment voter ?

Pour pouvoir voter, vous devez :

  • 1/ avoir créé votre espace électeur individuel ;
  • 2/ être en possession de votre identifiant de vote ;
  • 3/ disposer d’un ordinateur connecté à internet et de n’importe quel logiciel d’accès à internet.

En cas de problème, contactez la section SNES académie d’Aix-Marseille
au 04.91.13.62.81 / 82 / 84

En votant pour le SNES et les syndicats de la FSU, choisissez des commissaires paritaires qui oeuvrent pour le service public d’éducation !

Votez et faites voter pour les syndicats de la FSU
(Snes, Snuipp, Snuep, Snep…)