26 août 2014

Carrières

Tuteurs de stagiaires : il faut augmenter l’indemnité !

Dans le cadre de la Réforme de la formation des enseignants, le ministère crée dans le second degré les Professeurs Formateurs Académiques (PFA).

Dans le cadre d’une décharge horaire ou d’heures supplémentaires et d’une indemnité, deux de leurs principales missions seront d’une part la formation des formateurs et d’autre part la coordination dans leur discipline entre les différents acteurs de la formation (tuteur en établissement, tuteur universitaire chargé de l’encadrement du mémoire professionnel, formateurs, …).

Un appel à candidature est lancé par le rectorat.

L’effort réalisé par le ministère pour la formation des maîtres avec le retour, pour les lauréats de la session rénovée 2014, d’une décharge à la hauteur d’un mi-temps (encore insuffisante pour le SNES FSU au regard de la préparation du master 2, du suivi de la formation de stagiaire et de la logique d’une entrée progressive dans le métier que nous défendons) est la concrétisation d’une partie de nos revendications.

Le refus collectif de tutorer (initié par le SNES FSU et porté par la profession) pris devant des conditions de stage inacceptables pour les stagiaires, n’a plus désormais à être opposé pour cette raison à l’administration.

Par contre la question de la rémunération des tuteurs est actuellement une source de conflit avec le ministère : d’environ 2000 euros cette année, le ministère avait envisagé au départ de la réduire de moitié. Elle se situe désormais à 1250 euros à la rentrée prochaine pour le tutorat d’un stagiaire 9h et à 950 euros pour les autres.

De même, la relation tuteur-stagiaire doit être clarifiée. Le rôle important depuis plusieurs années du tuteur dans le cadre de la titularisation peut être un frein pour créer des conditions favorables à un suivi apaisé.

Nous sommes donc encore loin du compte mais nous devons réinvestir le champ de la formation, y apporter notre vision du métier, notre conception de l’enseignement pour une Ecole réellement démocratique et porteuse d’une ambition scolaire pour tous les élèves.

Dans cette perspective, signez et faites signer la pétition sur la formation des enseignants :
http://petitions.fsu.fr/?p=4

Les collègues intéressés, syndiqués du SNES-FSU et ses sympathisants, ne doivent pas hésiter à répondre aux sollicitations des IPR à l’appel à candidatures pour être PFA, comme il est important qu’ils se fassent connaître auprès de l’inspection s’ils souhaitent être tuteurs en établissement.