5 février 2015

L’actualité syndicale

Jeudi 12 février : Grève de l’éducation à Bollène

La commune de Bollène dans le Vaucluse est rayée de la carte de l’éducation prioritaire.

Réunis en Assemblée Générale jeudi 5 février, les enseignants du premier et du second degrés, soutenus par les parents, ont décidé de se mettre en grève jeudi 12 février pour demander le maintien des écoles et des collèges dans le giron de l’éducation prioritaire.

Le SNES-FSU soutient le mouvement.

FSU- VAUCLUSE

BOLLENE

OPERATION « ECOLE MORTE »

jeudi 12 février

RASSEMBLEMENT 10h30 devant le collège Henri BOUDON

Le projet de refondation de la carte de l’éducation prioritaire en Vaucluse laisse des écoles et des collèges sur le bord du chemin.

Lors d’une assemblée générale des personnels le jeudi 5 février, les établissements de Bollène et des communes voisines ont décidé de continuer la lutte contre la dégradation des conditions d’enseignement pour les élèves et des conditions de travail des personnels (enseignants, personnels de vie scolaire, agents, ATSEM...) annoncées pour la rentrée prochaine.

Après les actions du 23 janvier au rectorat, du 30 janvier à Bollène et du 10 février à Marseille pendant la visite de la ministre de l’Education, l’AG invite tous les personnels et les parents d’élèves à participer massivement à la manifestation de jeudi 12 février :
Rassemblement 10h30 devant le collège Henri Boudon

Le cortège se déplacera jusqu’au collège Paul Eluard en passant par les écoles Curie et Giono

Un arrêt aura lieu devant l’inspection départementale de Bollène

La FSU Vaucluse accompagne les personnels et les parents d’élèves en prenant la responsabilité de l’organisation de la manifestation.

Parmi les écoles concernées dans les communes de Bollène, Mondragon, Mornas et Lapalud, une majorité d’écoles seront fermées. Des enseignants seront grévistes dans les autres.

La mobilisation est également massive dans les deux collèges de Bollène.

Il est impératif de maintenir le classement des établissements de Bollène en éducation prioritaire.