5 octobre 2015

L’actualité syndicale

Les interventions du SNES04 au Conseil Départemental de l’Education Nationale

RENTREE 2015

En cosignant la déclaration commune FCPE04-SNES04-SNEP04 c’est au tour des parents du 04 de se rallier au combat contre la réforme du collège,

Voici l’introduction du texte en pièce jointe

« Parents et enseignants pour dire NON à une réforme qui creuse davantage les inégalités et donne trop d’autonomie aux collèges. »

Nous vous présentons un aperçu des interventions des élus du Snes au CDEN du 02 Octobre qui s’est déroulé en présence du sous préfet et du Dasen.

Etat des lieux de la rentrée 2015 dans les collèges du 04 :

Une fois de plus nous avons dénoncer les effectifs supérieurs à 24 élèves, mandat du Snes.
Le dasen est conscient des difficultés à travailler avec 27-28-29 élèves par classe et considérera les situations des établissements concernés (Barcelo, St Tulle, St André et quelques autres)

Le dasen est préoccupé par la baisse d’effectifs globale dans le 04 mais celle-ci est à nuancer car il y a une hausse dans l’axe Durance.
La baisse se situe dans le reste du département.

Le SNES04 a évoqué la réforme et ses travers et le fait que dans le département quasiment aucune information n’avait été initiée par nos principaux...

Le SNES04 a dénoncé le non respect dans de nombreux établissements de la circulaire des IMP, le Dasen sera vigilant. L’année prochaine le délai de répartition (avant juin) devra être respecté. Le dasen a rappelé qu’en aucun cas des actions « de face à face pédagogique » ne pouvaient être rémunérées par des IMP (pour la face à face on utilise les HSE ou les HSA ou les HP)

La continuité du DRA du collège de Château Arnoux a été évoqué : une enquête des services du rectorat sur son efficacité va avoir lieu.

DOTATION COLLEGES prérogative du Conseil Départemental

Celle ci est en baisse. Le Conseil Départemental affirme avoir utilisé une méthode équitable se basant sur le nombre d’élèves, sur la taille des bâtiments des collèges et de leur situation géographique.

Les retraits sur la réserve des établissements ont été faits quand cette réserve excédait les 4/12éme du seuil prudentiel.

Le SNESFSU04 s’est abstenu car il apprécie les méthodes bienveillantes du CD04 mais il ne peut pas cautionner l’austérité.

PERSONNELS PRECAIRES

Le SNES04 a dénoncé la situation déplorable des AESH employés à 75 % : ceci est inadmissible : ces personnes sont dans la précarité ! Ces 75 % sont encore plus insupportables quand la personne travaillait depuis de nombreuses années à 100 % et que le passage à 75 % se fait à la veille de la CDIsation.

Les services du Dasen vont prendre en compte ces remarques et étudier les cas.
La loi de 2005 sur la scolarisation des personnes en situation de handicap était une bonne idée mais encore une fois celle_ci s’est fait sans moyens financiers !

Grace à son réseau de S1, nous avons pu intervenir à plusieurs reprises pour défendre ou présenter les cas des collèges du Département. N’hésitez pas à contacter votre représentant de l’établissement pour faire remonter vos demandes.

Le SNES04