6 janvier 2012

Militer

Les voeux de Sarkozy ? Non, merci ! Tous dans l’action !

Nicolas Sarkozy a présenté jeudi 5 janvier ses « voeux » à la profession : en guise de voeux, nous avons plutôt eu droit à un programme électoral « radical » sur l’éducation, qui dessine une Ecole libérale rompant fondamentalement avec le service public à la française :

- pour les professeurs, le recrutement et l’évaluation par un chef d’établissement doté d’une autonomie accrue pour gérer l’établissement comme une entreprise, disposant de toute latitude pour définir les activités, le service et le temps de travail des enseignants avec l’abrogation des statuts particuliers (décrets de 50),

- pour les élèves la prolongation des logiques de l’école primaire jusqu’en 5° et le rétablissement d’un palier d’orientation précoce en fin de 5°, soit une régression de 30 ans !

Le SNES et la profession ne laissera pas faire !

Dans la foulée de la grève réussie du 15 décembre, nous appelons à poursuivre fortement nos actions pour obtenir l’abandon du projet sur l’évaluation pédagogique par les chefs d’établissement, réforme emblématique du projet d’école libérale.

Tous en grève mardi 31 janvier,

avec montée à Paris
pour une manifestation sous les fenêtres de Luc Chatel :

participez à la collecte et inscrivez-vous pour réserver
vos places auprès du SNES Aix-Marseille.

La CA académique réunie aujourd’hui à Marseille appelle à poursuivre et à généraliser les actions dans les établissements pour sensibiliser sur la question du décret sur l’évaluation : refus des réunions hors heure de cours, boycott des bac et brevets blancs, neutralisation des conseils pédagogiques, rétentions de notes, interpellations des chefs d’établissements, débats syndicaux avec les parents ... Notre objectif par ces actions est d’informer les parents, de mobiliser tous les collègues, de contraindre chefs d’établissements et IPR à prendre position.

Mardi 10 janvier, les Inspecteurs de l’académie se réunissent au Lycée Saint-Exupery pour étudier le projet de décret sur l’évaluation : si nombreux sont les IPR qui dénoncent une évaluation disciplinaire et pédagogique par le seul chef d’établissement, d’autres verraient d’un bon oeil de ne plus avoir à inspecter pour devenir des conseillers du Recteur. Nous appelons les équipes disciplinaires à écrire d’ici mardi aux inspecteurs de la discipline ( ce.ipr@ac-aix-marseille.fr ) pour leur demander de jouer pleinement leur rôle institutionnel de garants de la qualité des enseignements disciplinaires et dont de défendre une évaluation pédagogique disciplinaire.

Mercredi 18 janvier : participons pleinement à la journée unitaire public/privé d’action contre la TVA sociale par une participation effective aux rassemblements départementaux à l’occasion du sommet social à l’Elysée.

Mardi 17 janvier 2012  : assemblée générale (sous forme de stage syndicale) des professeurs des séries technologiques STI2D au lycée Jean Perrin à Marseille

Mardi 24 janvier : Nicolas Sarkozy vient à Marseille pour présenter ses « voeux » au monde de la Culture. La CA du SNES demande à la FSU de s’adresser à l’intersyndicale public/privé des Bouches-du-Rhône pour une expression publique des salariés à Marseille ce jour-là.

La CA académique du SNES Aix-Marseille lance un appel solennel à la syndicalisation, seule source de financement des actions et de la communication du SNES : la profession a besoin du SNES et le SNES a besoin de tous ses syndiqués.

Tous dans l’action, pour que 2012 apporte du progrès !