Hors classe certifiés 2016 : Le bilan

vendredi 2 septembre 2016
par  weisz julien
popularité : 2%

A l’ouverture de la campagne de promotion, il n’y a avait que 195 collègues sur 5143 promouvables, soit 3,8% des promouvables, qui avaient fini leur carrière en classe normale...

Cela montre que l’on parvient aujourd’hui à promouvoir 80 % des collègues avant même la fin de la classe normale. L’enjeu de l’accès à la hors-classe est double : ne laisser personne sur le carreau avant la retraite, et parvenir à nommer les collègues du 10 ° échelon au bon moment.

Seulement 195 sur 5143 promouvables, soit 3,8% des promouvables !

C’est le reflet du travail mené par le SNES au fil des ans, tant en commission que sur l’évolution du barème d’accès à la hors classe (bonification supplémentaire l’an dernier de tous les 11ème échelon ainsi que des 10ème les plus avancés dans l’échelon). Cela montre que la plus grande partie des 11ème ont déjà été promus.

Sur les 195 11ème échelon de l’académie, nos interventions appuyées sur l’étude de chaque dossier ont permis la promotion de 171 collègues, soit 87,6% de 11ème promu (le taux le plus élevé que nous ayons eu dans notre académie). Le reste des 344 promotions est réparti comme suit : 168 10ème (sur 1200), 5 9ème (sur 1362). Aucun 8ème (1286) ni aucun 7ème (1169) ne figure parmi les promus.

Nos interventions ont permis également de revenir sur des départs en retraite proche ou encore des incohérences dans les avis chefs d’établissement ou IPR par rapport au dossier global des collègues.

Les corps des chefs d’établissement et IPR arrivent au 20% d’avis Très Favorable au niveau global, même si nous avons mis en évidence les dysfonctionnements de certains établissements ou de certaines disciplines. Les élus du SNES s’attachent à inciter les chefs d’établissement et les corps d’inspection à utiliser le contingent de 20% d’« avis très favorable » qu’ils ont à leur disposition et à les affecter prioritairement aux collègues au 10° et 11° échelon. Si, à quelques exceptions près, cette prescription ministérielle et académique a été respectée cette année par les chefs d’établissement, ce n’est malheureusement pas le cas de tous les corps d’inspection et de toutes les disciplines, notamment en documentation où seulement 13 % des promouvables ont l’avis TF de l’inspection.

Nous critiquons également les disparités flagrantes des « avis favorables » dispensés par les IPR générant des rythmes de progression de carrière inégaux d’une discipline à l’autre. Ainsi, en Lettres modernes, 76% des « avis favorables » ont été attribués à des collègues promouvables contre seulement 12% en Mathématiques.

Ces éléments nous conduisent à réclamer une harmonisation entre disciplines sur les avis formulés par les corps d’inspection.

Le portail Hors-classe : cliquer ici

Pour aller au-delà, lire la lettre ouverte du SNES-FSU au recteur en cliquant ici

Tout savoir sur PPCR et la revalorisation des carrières : cliquer ici

L’adhésion au SNES : cliquer ici



Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois