Ce qui se passe dans ces établissements : le point au 21 septembre 2014 : cliquer ici

L’administration annonce officiellement la liste des dix établissements faisant partie de la première vague de relance de l’éducation prioritaire (dispositif dit « REP + »).

Dans ces établissements, les heures faites devant élèves seront comptabilisées avec application d’une pondération de 1.1, permettant de reconnaître l’implication des équipes dans le travail collectif et le suivi des élèves.

Il s’agit également de rétablir l’attractivité des postes dans ces établissements confrontés à des difficultés sociales et scolaires accrues.

Une deuxième vague viendra compléter le dispositif à la rentrée 2015, de telle sorte qu’il devrait concerner 35 établissements dans l’académie (pour 350 au niveau national).

Le deuxième niveau de l’éducation prioritaire, dit RRS, reste pour l’heure inchangé et le Ministère annonce qu’il ne devrait pas connaître de réduction.

Liste des établissements REP + à la rentrée scolaire 2014 :

Collège Versailles, Marseille III°

Collège Quinet, Marseille III°

Collège Jean Renoir, Marseille XIII°

Collège Prévert, Marseille XIII°

Collège Jean Moulin, Marseille XV°

Collège Arthur Rimbaud, Marseille XV°

Collège Rosa Parks, Marseille XV°

Collège Henri Barnier, Marseille XVI°

Collège Alphonse Daudet, Carpentras

Collège Anselme Mathieu, Avignon

Le SNES-FSU se félicite de la volonté ministérielle de relancer l’éducation prioritaire, des annonces d’un doublement de la prime ECLAIR (qui ne serait plus modulable), d’une augmentation de 50 % de la prime ZEP, et d’un plan de formation pour les personnels concernés.

Il regrette cependant que le dispositif REP + ne concerne que 10 établissements à la rentrée scolaire 2014.

Le SNES-FSU déplore que la dotation académique pour la rentrée 2014 ne soit pas suffisante pour financer ce nouveau dispositif et faire face à l’accroissement démographique. Cela se traduira par des redéploiements douloureux pour les autres collèges.

Le choix des dix établissements n’a pas fait l’objet d’une concertation académique, au-delà d’un échange sur les principes retenus (critères sociaux, égalité territoriales, autres projets déjà en cours). Le précédent classement RRS avait pourtant été concerté avec les élus des personnels.

Un courrier type permettant aux établissements non retenus de faire valoir leurs arguments est disponible en pièce jointe à cette page.

Le SNES-FSU appelle les personnels concernés à la vigilance : le temps reconnu au moyen de la pondération ne doit pas être prétexte à imposer de nouvelles tâches à des équipes déjà fortement sous pression. Le 1,1 est un forfait hebdomadaire bien en-deça de ce que font d’ores-et-déjà les collègues. Dans les établissements REP +, il faut laisser les équipes s’organiser dans le respect de la liberté pédagogique individuelle et collective.

Article sur la rentrée 2014 :Lire ici

Article antérieur sur la relance de l’éducation prioritaire :lire ici

EGEP : les personnels ont des idées pour la relance de l’Education prioritaire ! Lire ici