2 septembre 2013

L’actualité syndicale

Suicide d’un professeur d’électronique du Lycée Artaud de Marseille

Suicide d’un professeur d’électronique du lycée Artaud de Marseille

Des messages de sympathie et des témoignages peuvent être publiés ci-dessous sur cette page. Nous les transmettrons à la famille.

Un message de l’épouse de Pierre Jacque en date du 30 septembre 2013 :

Merci pour tous vos témoignages d’amitié et les souvenirs partagés. N’oublions pas Pierre, il a payé un prix terrible - et nous aussi. Que son geste soit un début et non une fin.

« Si l’on voulait réduire un homme à néant, le punir atrocement, l’écraser tellement que le meurtrier le plus endurci tremblerait lui-même devant ce châtiment et s’effrayerait d’avance, il suffirait de donner à son travail un caractère de complète inutilité, voire même d’absurdité ».

Dostoïevski (Souvenirs de la maison des morts).

Les articles qui évoquent les suites :

Les pistes de travail concrètes avancées par les représentants du SNES et de la FSU au CHSCTA : Lire ici
DECLARATION LIMINAIRE du SNES-FSU au CHSCTA du jeudi 12 septembre 2013 : à lire ici

Le SNES écrit au Ministre :à lire ici

Avec l’accord de la famille, nous publions en pièce jointe à cet article (voir ci-dessous), l’hommage que l’épouse de Pierre Jacque lui a rendu lors de ses obsèques :

Pierre Jacque

"Tu avais tellement le désir de bien faire ! Et tu ne le pouvais pas, contraint que tu étais par les locaux et le matériel inadaptés, les méthodes absurdes imposées. "

Nous publions également le texte de l’intervention faite par Alain Barlatier au nom de tous les collègues.

Ci-dessous la lettre des collègues du Lycée Artaud en hommage à leur collègue

Liste des établissements nous ayant fait savoir qu’une minute de silence avait été organisée :

Lycée Diderot Marseille

Une longue minute de silence dans une salle des profs bondée, ce matin à 10 heures, en présence de la direction du lycée.
La souffrance au travail due à une réforme imposée par un passage en force a été évoquée.

La lettre de Pierre Jacque, largement diffusée a bouleversé beaucoup de collègues.

Lycée Victor Hugo de Marseille :

Les collègues du lycée Victor Hugo Marseille ont observé une minute de silence en hommage à Pierre jacques à laquelle la direction s’est associée. Nous souhaitons que soit transmis à sa famille toute nos condoléances pour ce drame qui nous affecte toutes et tous. Nous allons demander deux heures banalisées pour parler de la souffrance au travail dans les semaines à venir.

Lycée Val de Durance - Pertuis (84) :

Minute de silence respectée ce matin à 10 h dans le grand hall du lycée par les enseignants et une C P E en hommage à notre collègue de Marseille qui a volontairement mis fin à ses jours.
L’ensemble des personnels du lycée Val de Durance se joint à moi pour transmettre toutes nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
En cette rentrée l’onde de choc au sein de la profession est grande ainsi que l’émotion

Lycée Thiers - Marseille :

Minute de silence observée au collège et lycée Thiers à la récréation de 10 heures après la lecture du communiqué des collègues d’Artaud. Les personnels très choqués présentent leurs sincères condoléances à la famille et les proches de notre collègue.

Collège Gérard Philippe de Martigues :

Nous avons observé une minute de silence à la mémoire de Pierre Jacque, en présence de la principale.

Collège de Rousset :

Les enseignants du collège de Rousset adressent a la famille de notre collègue d’Artaud toutes leurs condoléances et toutes leurs pensées solidaires pour le personnel du lycée.

Collège Jean de la Fontaine - Gémenos :

Les personnels du collège Jean de la Fontaine, à Gémenos, ont observé une minute de silence à la récréation de ce matin. Ils présentent leurs sincères condoléances à la famille et aux proches de Pierre Jacque, dont le geste terrible est un témoignage accablant d’une souffrance partagée par trop d’enseignants, rendus responsables des ravages de réformes imposées.

Collège Marseilleveyre - Marseille :

minute de silence observée aujourd’hui à 10h dans la salle des profs du collège Marseilleveyre à Marseille

Lycée Mistral - Avignon :

Minute de silence à la cité scolaire Mistral ce matin à 10 h en présence du proviseur.

Lycée du Rempart - Marseille :

Minute de silence observée ce matin au Lycée Technologique du Rempart où les collègues, très nombreux, partagent les analyses de Pierre Jacque sur la réforme. Présence de l’équipe de direction. L’émotion y est forte. Les personnels présentent leurs condoléances à la famille.

Collège Virebelle de La Ciotat :

Minute de silence en présence de la nouvelle équipe de direction et après lecture du communiqué.

Lycée La Méditerranée - La Ciotat :

Minute de silence observée lundi 2 septembre lors de la pré-rentrée.

Lycée Joliot-Curie - Aubagne :

Une intervention a été faite ce matin au Lycée Joliot Curie Aubagne avec une minute de silence pour Pierre Jacque . Un collégue qui le connaissait bien lui a rendu un hommage particulier . Tous trés choqués et nous souhaitons que le silence se fasse colère ! Bon courage .

Lycée Daumier - Marseille :

Nous avons organisé une minute de silence et envoyé une délégation aux obsèques de Pierre Jacque

Lycée Paul Arène de Sisteron :

La minute de silence a aussi eu lieu au lycée de Sisteron.

Lycée Saint-Exupéry - Marseille :

Minute de silence en salle des professeurs

Les obsèques de Pierre JACQUE auront lieu jeudi 5 septembre à 14 h au funérarium des Milles. La présence de tous ceux qui souhaitent lui rendre un dernier hommage est la bienvenue.

Communiqué de la FSU 13

La FSU13 s’incline devant la mémoire de Pierre Jacque enseignant d’électronique au lycée Artaud à Marseille, mort pour l’amour de son métier, pour une certaine conception du service public d’éducation.

La FSU rend hommage à Pierre notre collègue qui a mis fin à ses jours dimanche 1 septembre veille de la rentrée scolaire. La lettre qu’il a confiée à ses collègues de travail est sans équivoque, c’est bien l’évolution du système éducatif, la réforme du lycée et des séries technologiques industrielles en particulier, la forme nouvelle et inhumaine de management inspirée du privé qui sont à l’origine de son acte.
Avec l’intersyndicale, les personnels, la FSU demande que l’ensemble de ces questions soient mises sur la table qu’un vrai débat public s’ouvre sur ces questions qui n’ont pas été abordées dans la loi dite de refondation de l’école, en associant les enseignants et leurs organisations syndicales.
La FSU transmets ses condoléances à ses proches et exprime toute sa sympathie à sa femme Françoise, enseignante elle aussi, ses filles, ses petits enfants.
Elle sera présente aux obsèques de Pierre jeudi 5 à 14 heures au funérarium des Milles à Aix en Provence.

Le mercredi 4 septembre 2013

Communiqué de presse de l’intersyndicale
SNES-FSU, SUD Eudcation, SIAES - FAEN, CGT’Educ’Action, SE-UNSA, SNALC-FGAF, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SGEN-CFDT Provence

L’intersyndicale de l’académie d’Aix-Marseille partage la douleur de la famille et des collègues de M. Pierre JACQUE, enseignant du lycée Artaud qui a mis fin à ses jours dimanche 1er septembre, veille de la pré-rentrée. Elle appelle les collègues de l’académie à exprimer leur compassion et à témoigner des difficultés inhérentes à la réforme STI2D, à témoigner plus largement de la souffrance professionnelle dans la profession.

L’intersyndicale appelle à la tenue d’une minute de silence en salle des professeurs le jeudi 5 septembre 2013 à 10h dans tous les établissements de l’académie.

Elle demande au ministre de procéder à un bilan sincère de la réforme STI2D et d’annoncer sans délai des réorientations conséquentes dans cette voie du lycée.
Elle présente ses condoléances à la famille, aux amis, aux collègues de Pierre JACQUE.

A Marseille, le 3 septembre 2013

Communiqué du SNES-FSU Aix-Marseille du lundi 2 septembre

Nous avons appris le suicide d’un collègue professeur d’électronique en série STI2D du Lycée Antonin Artaud de Marseille. Notre collègue s’est donné la mort dimanche 1er septembre, à la veille de la pré-rentrée des professeurs.

Avant de commettre l’irréparable, il a écrit une lettre à ses collègues où il annonçait son geste et l’expliquait par les évolutions du métier d’enseignant, incriminant plus particulièrement la récente réforme STI2D.

Le SNES-FSU Aix-Marseille a immédiatement demandé au Recteur de mettre en place un dispositif d’aide et de soutien auprès des collègues dès la prérentrée, en diligeant une cellule d’écoute et de suivi psychologique, ce qui a été fait, et de réunir le Comité Hygiène, Sécurité, Conditions de Travail Académique.

Avec les collègues, avec la médecine de prévention, devant l’inspection pédagogique et le Recteur, le SNES-FSU entend revenir sur les problématiques professionnelles que ce collègue met en avant pour expliquer son geste.
Ces raisons font écho aux analyses syndicales sur la souffrance professionnelle, sur le métier, sur la réforme STI2D ; réforme dont l’Institution tarde à faire un bilan sincère et à corriger les effets, malgré les graves perturbations qu’elle engendre.

Nous demandons qu’une journée banalisée soit organisée rapidement pour permettre aux personnels de l’établissement de débattre collectivement de ces aspects.

Des messages de sympathie et des témoignages peuvent être publiés ci-dessous sur cette page. Nous les transmettrons à la famille.

Nous appelons les collègues à se réunir pour évoquer la mémoire de Pierre Jacque et à discuter collectivement de l’évolution du métier induite par la réforme de STI2D. Nous relaierons l’expression des collègues émanant de ces discussions.

Une minute de silence peut être organisée en salle des professeurs jeudi à 10 h.

Le SNES-FSU Aix-Marseille partage la peine des collègues et présente ses condoléances à la famille et aux proches.

A Marseille, le 2 septembre 2013