25 novembre 2011

Notre vie syndicale

Evaluation : rassemblement à 14 h mercredi 30 novembre

Evaluation : rassemblement à 14 h mercredi 30 novembre

Limitation stricte de notre activité au quotidien, pétition nationale, grève totale le 15 décembre, manifestation nationale en janvier.

A Marseille, rassemblement devant l’IA des Bouches-du-Rhône à 14 h

21 novembre 2011

Communiqué de presse de l’intersyndicale du Second degré (CGT Educ’action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SIAES), avec le soutien de la FCPE 13.

Les organisations syndicales CGT Educ’action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SIAES réunies le 21/11/2011 dans le cadre d’une intersyndicale du Second degré ont condamné unanimement les projets de textes sur l’évaluation des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation que le ministère veut imposer dès la rentrée 2012.

Sous couvert d’évaluation, c’est une vision du système éducatif fondée sur la performance individuelle que portent ces projets. Dans le contexte d’austérité budgétaire et salariale, il s’agit bien de mettre les agents en concurrence pour contraindre la profession et réduire les rémunérations.

Ainsi dans le Second degré, la fin de double évaluation reviendrait à reléguer au dernier plan ce qui constitue le cœur du métier, à savoir le travail en classe avec les élèves dénaturant ainsi profondément les métiers de l’éducation. Cela induirait une dégradation essentielle du service rendu aux usagers.

Les organisations syndicales CGT Educ’action, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SIAES appellent les personnels dans les établissements à faire connaître les projets ministériels, à se réunir en assemblée générale et à se mobiliser au moyen d’actions diversifiées au quotidien sur les lieux de travail (refus de toutes les tâches non-obligatoires, veillées, occupations d’établissement, lectures de déclarations dans les CA, les réunions parents-professeurs, les conseils de classe, conseils de classe silencieux, chaînes de mobilisation…).

Pour soutenir ces actions et offrir une étape avant la grève du 15 décembre, un rassemblement devant les IA sera organisé mercredi 30 novembre 2011.

Elles sont déterminées à organiser une riposte forte et rapide pour exiger le retrait du projet. Elles appellent à signer massivement la pétition unitaire (http://retraitduprojetevaluation.net/) dès lundi et ont mis en perspective une grève le 15 décembre des personnels enseignants des premier et second degrés, d’éducation et d’orientation.

Evaluation : mobilisation générale !

Le projet de modification de notre évaluation est gravissime car il porte atteinte au sens même de nos métiers en décentrant leur évaluation des activités pédagogiques vers les tâches périphériques (participation à la vie de l’établissement). L’évaluation sur la base des résultats des élèves et de notre docilité à appliquer les décisions de la direction est ainsi encouragée. Elle se fera sous la responsabilité exclusive du chef d’établissement, qui pourra se faire aider pour cela, par exemple par les membres du conseil pédagogique. Nos carrières et notre activité quotidienne serait alors strictement contrôlées et encadrées, au détriment de notre liberté pédagogique et de notre statut d’enseignants concepteurs de nos pratiques.

Les rythmes d’avancement seraient supprimés à compter du 1er septembre 2012, tout le monde avançant à l’ancienneté jusqu’au 1er janvier 2015, date de la première campagne d’évaluation par entretien professionnel.
En fait, il faut comprendre que le Ministère modifie l’évaluation maintenant pour flatter son électorat avant les élections et aussi pour préparer une modification de nos statuts avec alourdissement de nos services rapidement après les scrutins du printemps : c’est le prochain gisement d’emplois pour les budgets de rigueur à venir.

Nous devons lancer une large action de refus des tâches non-obligatoires dans les établissements à compter de maintenant jusqu’aux vacances de Noel, ce qui va nécessiter une implication forte des S1. Une pétition nationale intersyndicale est publiée sur internet et notre espoir est une explosion immédiate des signatures sur internet pour faire monter la pression. Et ce jusqu’à la grève unitaire de toutes les organisations syndicales de l’éducation (second degré et très certainement premier degré aussi) le jeudi 15 décembre.

L’information précise des militants sur le projet lui-même sera faite lors de la CA académique du mardi 29 novembre. Nous vous invitons à lire avec attention les deux pages consacrées à ce sujet dans l’US MAG qui arrivera en milieu de semaine prochaine et l’US Tabloïd de 4 Pages exclusivement consacrée à l’évaluation qui parviendra en fin de semaine prochaine.

L’action se prolongera en janvier, avec la manifestation nationale dont la date sera actée rapidement, et peut-être d’autres grèves.
Concernant le calendrier d’action, nous développons une stratégie en deux temps :

1) une réaction immédiate qui doit montrer l’indignation de la profession : c’est le sens de la campagne de presse de la semaine dernière, de la recherche d’une réaction unanime rapide des organisations syndicales, de la volonté d’avoir un très grand nombre de signatures sur la pétition électronique dès les premières heures.

2) une démarche de moyen terme qui mène à la grève et à la manif nationale. Nous devons impérativement réussir une grève totale sur ce sujet. C’est pour cette raison que nous entendons prendre le maximum de temps pour la préparer par des actions diversifiées dans les établissements (refus de toutes les tâches non-obligatoires, refus des réunions hors-temps de service devant élèves, boycott des bacs blancs et des brevets blancs, conseils de classes silencieux, lectures de déclarations à toutes les occasions - réunions parents/profs, CA, conseils de classes, ...).

Le CTM qui doit étudier les projets de décrets et d’arrêtés est prévu le 20 décembre et le premier degré est contraint par le temps imposé par le service minimum : c’est pour cela que nous plaçons la grève le jeudi 15 décembre certainement.

Merci d’utiliser le forum d’échange des S1 s1@aix.snes.edu pour nous faire savoir comment les collègues réagissent à ces projets et au plan d’action.

Vous pouvez suivre les évolutions de ce dossier en vous connectant régulièrement sur la partie du site du SNES qui a été créée :

http://www.snes.edu/-Evaluation-des-personnels,4740-.html.

Signez la pétition : http://retraitduprojetevaluation.net/index.php?petition=3&pour_voir=oui&lettre=4