14 juin 2018

Notre santé au travail

Menaces sur les CHSCT : Cachez ces conditions de travail que je ne saurais voir !

Les Comités Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail, mis en place en 2012, sont désormais des instances qui comptent dans le paysage syndical.

Ils ont pour missions, notamment, de conduire des visites et des enquêtes, d’observer l’activité pour identifier les risques professionnels, les évaluer et faire des propositions d’amélioration. Les CHSCT cherchent à limiter les risques liés aux locaux, à l’environnement de travail, mais aussi ceux liés à l’organisation du travail, aux relations (avec les usagers, les collègues, la hiérarchie), ce qu’on appelle aujourd’hui les risques psychosociaux. Ils participent donc à la mise en œuvre d’une politique de santé au travail.

Les analyses menées en CHSCT, sous l’impulsion des représentants des personnels, ont fait la démonstration que cette instance était une ressource à exploiter. Les controverses sur les conditions de travail représentent des leviers d’action essentiels.
En mettant en avant la parole des agents sur leur activité, en vérifiant si l’employeur respecte ses obligations en matière de santé au travail, en mettant en lumière les conséquences des décisions prises par notre employeur, les CHSCT apparaissent comme la mauvaise conscience de l’État et révèlent les carences institutionnelles.

Ce qui explique certainement pourquoi le Ministère de la Fonction Publique envisage leur disparition en les fusionnant avec les Comités Techniques !

Séverine Vernet